Stellenbosch University Choir

chorale sud-africaine

Stellenbosch University Choir
Image illustrative de l’article Stellenbosch University Choir
Logo de la chorale

Surnom SUK (« Stellenbosch Universiteitskoor »)
Pays de résidence Afrique du Sud
Ville de résidence Stellenbosch
Années d'activité Depuis 1936
Type de formation Chœur
Direction André van der Merwe
Fondateur William Morris
Création 1936
Dissolution 1999-2000
Structure de rattachement Université de Stellenbosch
Effectif 80-100
Récompenses 18 médailles d'or aux World Choir Games
Site web http://www.sun.ac.za/english/entities/choir

Le Stellenbosch University Choir (« Chœur de l'université de Stellenbosch »), en afrikaans « Stellenbosch Universiteitskoor », est un chœur d'adultes mixte, fondé en 1936 à l'université de Stellenbosch. Multiculturel aussi bien en ce qui concerne ses membres qu'en ce qui touche à son répertoire, il détient à son actif de nombreuses victoires internationales et un prestige très important dans son pays.

HistoireModifier

Fondation et premiers succèsModifier

 
Le chœur sous la direction de Gawie Cillié (af).

Le chœur est fondé en 1936 par William Morris, ce qui fait de cette chorale la plus ancienne d'Afrique du Sud, et également la plus renommée[1]. À l'époque de la fondation, le chœur est cependant très modeste[2].

Sous la direction de Gawie Cillié (af), entre 1940 et 1954, le chœur compte entre cent cinquante et deux cents membres. C'est alors qu'il acquiert une célébrité nationale, avec de nombreuses tournées dans le pays ainsi que des passages à la radio. Philip MacLachlan, le chef suivant, restreint le recrutement pour limiter le nombre de choristes à soixante, ce qui est plus en phase avec le répertoire alors interprété. Sous sa direction le chœur commence à se faire connaître à l'étranger, et particulièrement en Europe : Allemagne de l'Ouest, Belgique, Suisse, Portugal, Royaume-Uni, France[2].

Croissance, dissolution et rétablissementModifier

Sous la direction de Johan de Villiers (1955-1976), les tournées outre-mer deviennent régulières. En 1983, le chœur participe notamment au festival Semaines européennes de Passau (de), et gagne par ailleurs le concours choral organisé par la SABC. La dimension internationale du chœur se confirme sous la houlette d'Acáma Fick, qui dirige l'ensemble de 1985 à 1992. En 1991, la chorale réalise une tournée dans de nombreuses villes européennes, qui aboutit notamment à l'enregistrement d'un disque[2].

En 1993, le chœur est dirigée pour la première fois par une femme, Sonja van der Walt, qui centre le répertoire sur les œuvres a cappella. Bien que l’accent soit mis sur l'ancrage sud-africain avec beaucoup de concerts et de passages à la radio, une tournée en Europe centrale a lieu en 1996. Trois nouveaux disques sont enregistrés. En 1999, la chorale est dissoute par le Conseil universitaire ; les critiques virulentes exprimées à cette occasion, aussi bien du public que des membres, anciens membres, mais aussi des médias et des bienfaiteurs de l'université, forcent l'institution à revoir sa position et à laisser le chœur se recréer à la fin de l'an 2000[2].

Sous la direction d'André van der MerweModifier

En 2003, après avoir pris en main le Stellenberg Girls Choir (« chœur de filles de Stellenberg »), surnommé « Stellies Angels »[3], André van der Merwe prend la tête du Stellenbosch University Choir[4].

Il y insuffle entre autres, selon ses choristes, une très grande recherche de diversité musicale, mais aussi une théâtralité qui caractérise la chorale. À cette période, la diversité ethnique de la chorale croît fortement, bien que la composante majoritaire reste blanche[5].

Liste des chefs de chœurModifier

Nom Dates[1]
William Morris 1936-1940
Gawie Cillié (af) 1940-1954
Philip MacLachlan 1955-1976
Johan de Villiers 1977-1984
Acáma Fick 1985-1992
Sonja van der Walt 1993-2002
André van der Merwe 2003-…

Composition et répertoireModifier

Le chœur est, au XXIe siècle, exclusivement composé d'étudiants, qui répètent ensemble deux fois par semaine, soit cinq heures hebdomadaires de répétition ; à l’approche des concerts et des participations aux concours, des répétitions supplémentaires sont intercalées[6]. En outre, les répétitions se poursuivent durant les vacances scolaires[7].

La chorale reste une formation nombreuse, comptant en moyenne entre 80 et plus de cent choristes sous la direction d'André van der Merwe. Les recrues sont des étudiants de divers cursus, tous n'ayant pas des connaissances musicales[2],[5].

EnregistrementsModifier

La chorale a produit neuf disques depuis l'arrivée d'André van der Merwe à la direction[8].

RécompensesModifier

World Choir GamesModifier

Le Stellenbosch University Choir participe à sept éditions des World Choir Games, de 2004 à 2018, et y remporte un total de dix-huit médailles d'or. En 2014, à Riga, il s'adjuge une note finale de 99%, ce qui reste un record jusque-là inégalé[1].

Catégorie Points Résultat
2004, 3e édition, Brême[17]
5e catégorie : Chœur mixte de jeunes 93.13
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
24e catégorie : Folklore a cappella 85.75
  Médaille d'or
Quatrième place
2008, 5e édition, Graz[18]
5e catégorie : Chœur mixte de jeunes 85,25
  Médaille d'or
Troisième place
17e catégorie : musique sacrée 92.13
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
24e catégorie : Gospel & spiritual 92.13
  Médaille d'or
Deuxième place
2010, 6e édition, Shaoxing[19]
5e catégorie : Chœur mixte 95,75
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
15e catégorie : musique contemporaine 90,88
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
2012, 7e édition, Cincinnati[20]
8e catégorie : Chœur mixte 93,50
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
13e catégorie : musique sacrée 96.88
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
20e catégorie : musique chorale populaire 91.25
  Médaille d'or
Deuxième place
2014, 8e édition, Riga[21]
9e catégorie : Chœur mixte
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
18e catégorie : musique sacrée avec accompagnement
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
23e catégorie : Spiritual
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
2016, 9e édition, Sotchi[22],[23]
16e catégorie : musique sacrée a cappella 92.75
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
19e catégorie : musique contemporaine 98.25
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
22e catégorie : Spiritual 96.88
  Médaille d'or
Vainqueur de la catégorie
2018, 10e édition, Tshwane[24]
Le chef de chœur André van der Merwe étant membre du jury, la chorale ne concourt pas à cette édition, mais donne des concerts en ouverture et fermeture de la compétition[25].

À l'issue de la neuvième édition en Russie, la chorale est nommée « meilleur chœur amateur du monde » par Interkultur[25],[26].

En 2020, la chorale est classée première mondiale au classement « Interkultur World Ranking List »[1],[27].

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en) « Stellenbosch University Choir - Home », Stellenbosch University Choir, (consulté le ).
  2. a b c d et e (en) « Stellenbosch University Choir », Zarportal, (consulté le ).
  3. (en) « Koor - Choir », The Stellenberg Girls Choir (consulté le ).
  4. (en) « The conductor - André van der Merwe », Université de Stellenbosch (consulté le ).
  5. a et b (en) Zoë Human, « Stellenbosch University Choir goes viral… again », MatieMedia,‎ (lire en ligne).
  6. (en) Andeline Wieland, « Stellenbosch University Choir is still the darling of campus », MatieMedia,‎ (lire en ligne).
  7. (en) Raphael Wolf, « Stellenberg girls choir wins gold in Bali », Independent Online (en),‎ (lire en ligne).
  8. (en) « Recordings », Stellenbosch University Choir (consulté le ).
  9. (en) « Illumina », Stellenbosch University Choir (consulté le ).
  10. (en) « Laudate », Stellenbosch University Choir (consulté le ).
  11. (en) « 2010 », Stellenbosch University Choir (consulté le ).
  12. (en) « 2011 », Stellenbosch University Choir (consulté le ).
  13. (en) « Headline », Stellenbosch University Choir (consulté le ).
  14. (en) « Somerkersfees », Stellenbosch University Choir (consulté le ).
  15. (en) « Shadows & Wings », Stellenbosch University Choir (consulté le ).
  16. (en) « Heavens' Flock », Stellenbosch University Choir (consulté le ).
  17. (en) « 3rd Choir Olympics - 2004 Bremen, Germany », Interkultur, (consulté le ).
  18. (en) « 5th World choir games - 2008 Graz, Austria », Interkultur, (consulté le ).
  19. (en) « 6th World choir games - 第六届世界合唱比赛 - 2010 Shaoxing, China », Interkultur,‎ (consulté le ).
  20. (en) « 7th World choir games - 2012 Cincinnati (Ohio), USA », Interkultur, (consulté le ).
  21. (en) « 8th World Choir Games Riga 2014 », Interkultur, (consulté le ).
  22. (en) « World Choir Games Sochi 2016 », Interkultur, (consulté le ).
  23. (en) « Stellenbosch University Choir wins big at international Choir Games », Université de Stellenbosch, (consulté le ).
  24. (en) « 10th World Choir Games Tshwane 2018 », Interkultur, (consulté le ).
  25. a et b (en) Okuhle Hlati, « Top global honours for Stellenbosch University singers », Independent Online (en),‎ (lire en ligne).
  26. (en) Tom Head, « “Best in the world” Stellenbosch University Choir all set for UK tour », The South African,‎ (lire en ligne).
  27. (en) « World Rankings », Interkultur, (consulté le ).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :