Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Stefka Kostadinova (en bulgare : Стефка Костадинова), née le 25 mars 1965 à Plovdiv, est une athlète bulgare pratiquant le saut en hauteur. Elle détient depuis 1987 le record du monde du saut en hauteur établi à 2,09 m.

Stefka Kostadinova
Image illustrative de l'article Stefka Kostadinova
Stefka Kostadinova en 2012.
Informations
Disciplines Saut en hauteur
Période d'activité 1984 - 1997
Nationalité Drapeau : Bulgarie Bulgare
Naissance (52 ans)
Lieu Plovdiv
Taille 1,80 m
Poids 60 kg
Records
Actuelle détentrice du record du monde du saut en hauteur avec 2,09 m
Distinctions
Élue au Temple de la renommée de l'IAAF en 2012
Palmarès
Jeux olympiques 1 1 -
Championnats du monde 2 - -
Champ. du monde en salle 5 - -
Championnats d'Europe 1 - -
Championnats d'Europe en salle 4 1 -

Sommaire

Carrière sportiveModifier

Après des débuts olympiques manqués en raison du boycott des pays du Bloc de l'Est lors des Jeux olympiques d'été de 1984, elle devient rapidement l'une des meilleures mondiales. Elle obtient ainsi la médaille d'or aux Championnats d'Europe d'athlétisme 1986 à Stuttgart, égale puis bat le record du monde durant la même année. Elle confirme sa domination l'année suivante en remportant le titre mondial lors Championnats du monde d'athlétisme 1987 de Rome, battant à cette occasion son record du monde pour le porter à 2,09 mètres, record qui n'a toujours pas été battu ni égalé depuis. Lors de cette dernière compétition, ses qualifications avaient entretenu le doute sur sa possibilité de dominer le concours. Mais lors de la finale, seule la Russe Tamara Bykova parvient un temps à entretenir l'illusion. Mais elle échoue à 2,06 m et laisse la Bulgare continuer seule le concours. Assurée du titre, elle demande une barre de 2,09 m sur laquelle elle échoue à deux reprises avant de battre le record lors de son troisième essai[1]. Malheureusement pour elle, son titre et son record passent un peu inaperçus en raison de la finale du 100 mètres homme et de la polémique autour de Ben Johnson qui va s'ensuivre [2].

Lors des Jeux olympiques d'été de 1988 de Séoul, elle se présente de nouveau en favori de la compétition. Mais elle échoue à 2,03 m, tout comme la seule autre concurrente encore présente à cette hauteur, l'Américaine Louise Ritter. Dans le barrage qui doit les départager, elle échoue de nouveau à cette hauteur de 2,03 m, hauteur que passe derrière elle l'Américaine [3]. Elle continue toutefois à être la véritable reine de la discipline comme le prouvent ses nombreux titres indoor, tant en Europe qu'au niveau mondial. En 1995, quelques mois après avoir donné naissance à un fils, elle remporte son 2e titre mondial lors des Championnats du monde d'athlétisme 1995 à Göteborg, puis obtient enfin la consécration olympique lors des Jeux olympiques d'été de 1996 d'Atlanta.

Elle met fin officiellement à sa carrière en 1997 après son dernier titre mondial en salle à Paris.

Retraite et reconversionModifier

En 2003, elle est devenue vice-ministre des Sports de la Bulgarie avant d'être élue présidente du Comité olympique bulgare en 2005.

En mars 2008, le Comité international olympique l'a récompensé du trophée du CIO "femme et sport" pour le continent européen, trophée qui récompense des femmes qui ont contribué de façon remarquable à renforcer la participation des femmes et des jeunes filles à des activités sportives dans le monde[4].

Elle est élue au Temple de la renommée de l'IAAF en octobre 2012[5].

PalmarèsModifier

RecordsModifier

Stefka Kostadinova a franchi la barre des 2 m ou plus 197 fois au cours de sa carrière, dans 129 concours différents[6].

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
Saut en hauteur En plein air 2,09 m (WR)   Rome 30 août 1987
En salle 2,06 m (NR)   Le Pirée 20 février 2008

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier