Statuette d'Athéna du type Velletri

sculpture conservée au musée Saint-Raymond de Toulouse

La Statuette d'Athéna de type Velletri est une sculpture en marbre de Göktepe (Turquie) conservée au musée Saint-Raymond. C'est une réplique romaine datée du IIe siècle de notre ère d'une statue grecque en bronze d'Athéna, réalisée dans la seconde moitié du Ve siècle av. J.-C. par le sculpteur Crésilas.

Statuette d'Athéna Ra 113
Image dans Infobox.
Artiste
InconnuVoir et modifier les données sur Wikidata
Date
IIe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Sculpture mythologique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Matériau
marbre de Göktepe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dimensions (H × L × l)
61 × 23 × 16 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Inspiration
Mouvement
No d’inventaire
Ra 113, 30340Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
1er étage d'exposition du musée Saint-Raymond (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Historique de l’œuvreModifier

 
Reproduction d'une photographie de la statuette d'Athéna par Eugène Trutat (après 1891).

Elle a été découverte entre 1890 et 1891 par Albert Lebègue sur le site de la villa romaine de Chiragan à Martres-Tolosane. Elle est exposée au premier étage du musée Saint-Raymond sous le numéro d'inventaire RA 113 (anciennement Inv. 30340).

DescriptionModifier

 
Pallas de Velletri (musée du Louvre)

Cette réplique en ronde-bosse de petite dimension (61 cm de haut sur 23 cm de large) est acéphale. Elle est également privée de ses bras et de sa partie inférieure. Elle est habillée du péplos et de l'himation (équivalent au pallium romain). Autour de son cou, Athéna porte l'égide, identifiable grâce au gorgonéion.

Le style de cette statuette, dit Pallas de Velletri, dérive de la statue colossale de l'Athéna aujourd'hui exposée au musée du Louvre. Grâce aux autres répliques, on peut imaginer que la déesse portait un casque et tenait une lance dans la main droite.

BibliographieModifier

  • Conservation du musée Saint-Raymond, Dossier d'œuvre Ra 113, Toulouse
  • Daniel Cazes, Le musée Saint-Raymond. Musée des antiques de Toulouse, Toulouse, Somogy. Édition d'art, , 190 p. (ISBN 2-85056-345-5), pp.109-110
  • (it) Fabrizio Slavazzi, Italia Verius quam provincia. Diffusione e funzione delle copie di sculture greche, nella Gallia Narbonensis, Naples, Edizioni Scientifiche Italiane, , pp.185-186
  • « Musée des Augustins Inventaire », Bulletin municipal de la ville de Toulouse,‎ , p. 830 (lire en ligne)
  • Henri Rachou, Catalogue des collections de sculpture et d'épigraphie du Musée de Toulouse, Toulouse, 1912, n°113
  • Emile Espérandieu, Recueil général des bas-reliefs de la Gaule romaine , Paris, 1908, tome II n°907
  • Joulin Léon, Les établissements gallo-romains de la plaine de Martres-Tolosane, extrait des Mémoires présentés par divers savants à l'académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1ère série, Tome XI, 1ère partie, Paris, , n°136d
  • Reinach Salomon, Répertoire de la statuaire grecque et romaine, t. II, Paris, Éditions Ernest Leroux, , n°292

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

  • Ressource relative aux beaux-arts  :