Ouvrir le menu principal

Statue équestre de Charles Ier

sculpture d'Hubert Le Sueur

Statue équestre de Charles Ier
Charles I, Trafalgar Square.jpg
Vue générale de la statue.
Présentation
Type
Architecte
Matériau
Construction
Statut patrimonial
Grade I
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Angleterre
voir sur la carte d’Angleterre
Red pog.svg
Localisation sur la carte du centre de Londres
voir sur la carte du centre de Londres
Red pog.svg

La statue équestre de Charles Ier est une statue équestre, en bronze, de Charles Ier située à Charing Cross, au sud de Trafalgar Square, tournée vers Whitehall, à Londres. Elle est l'œuvre du sculpteur Hubert Le Sueur et serait datée de 1633.

Les distances calculées depuis Londres le sont à partir de cette statue[1] : il s'agit donc du point zéro au Royaume-Uni.

HistoriqueModifier

Première statue équestre érigée en Angleterre, « elle inaugure la série des statues royales que les sculpteurs français devaient dresser par la suite dans tant de capitales de l'Europe »[2].

Selon le professeur Richard L. Cleary, cette sculpture du roi d'Angleterre monté sur un cheval passageant (trois pattes au sol, l'antérieur droit seul relevé), revêtu d'une armure de Greenwich (en), tête nue, tenant le bâton de commandement dans sa main droite, les rênes dans sa main gauche[3], s'inscrit dans la tradition des statues équestres en bronze de l'Antiquité et pourrait être une copie de celle de l'empereur romain Marc Aurèle[4].

Depuis 1970, la statue est monument classé de Grade I.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. « Where Is The Centre Of London ? », London History features, sur BBC, 15 août 2005.
  2. Louis Réau, L'Europe française au siècle des Lumières, Albin Michel, , p. 142.
  3. (en) Godfrey Thompson, London's statues, Dent, , p. 31.
  4. (en) Richard L. Cleary, The Place Royale and Urban Design in the Ancien Régime, Cambridge University Press, , p. 1-2.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (en) D.G Denoon, « The Statue of King Charles I at Charing Cross », Transactions of the London and Middlesex Archaeological Society, vol. 6,‎ , p. 460–486.
  • (en) G. H. Gater et E. P. Wheeler, chap. 38 « XIX — The Statue of King Charles I at Charing Cross », dans Survey of London, vol. 16 : St Martin-in-The-Fields I: Charing Cross, Londres, (lire en ligne), p. 258-268.

Articles connexesModifier