Ouvrir le menu principal
Station de Malargue en Argentine, utilisée par l'Agence spatiale européenne pour ses communications avec ses engins circulant dans l'espace profond.
Station de télémesure Galliot sur le site de la base de lancement de Kourou.

Une station terrienne ou station au sol est une installation située à la surface de la Terre et destinée à communiquer avec des satellites scientifiques ou d'application, vaisseaux spatiaux avec équipage, stations spatiales ou sondes spatiales. Une station terrienne englobe généralement l'ensemble des équipements nécessaires pour établir une liaison par satellite : antenne parabolique, émetteur-récepteur radio, ... Une station terrienne peut être fixe ou mobile (par exemple embarquée sur un navire ou sur un engin routier). Une station terrienne peut remplir un ou plusieurs des rôles suivants :

  • Réception de télémesures sur l'état du satellite
  • Réception des données collectées par la charge utile
  • Envoi de commandes
  • Détermination de la position et de la trajectoire du satellite.

Parmi les stations terriennes on distingue notamment :

  • Le téléport qui assure l'interface entre des satellites de télécommunications et un réseau terrestre de télécommunications
  • Le radar de suivi et de poursuite destiné à la détermination de la position et au suivi de la trajectoire d'un engin spatial
  • La station de télémesure destinée à la collecte des données de fonctionnement de l'engin spatial
  • La station destinée aux missions interplanétaires circulant dans l'espace profond (à grande distance de la Terre) caractérisées par le recours à des antennes de très grand taille.

Les stations terriennes sont mises en œuvre par des agences spatiales (réseau ESTRACK pour l'agence spatiale européenne), par des bases de lancement, par des opérateurs de satellites de télécommunications ou par d'autres types d'opérateurs privés.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier