Station du Lac Blanc

Lac Blanc
Vue aérienne de la station.
Vue de la piste de ski.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Haut-Rhin
Localité Orbey - Le Bonhomme
Site web www.lac-blanc.com
Géographie
Coordonnées 48° 08′ 48″ nord, 7° 04′ 34″ est
Massif Vosges
Altitude maximum 1200 m
Altitude minimum 900 m
Ski alpin
Domaine skiable Lac Blanc
Remontées
Nombre de remontées 8
Téléphériques 0
Funitels et funiculaires 0
Télécabines 0
Télésièges 1
Téléskis 7
Pistes
Nombre de pistes 13
Noires 1
Rouges 6
Bleues 1
Vertes 5
Total des pistes 14 km
Ski de fond
Nombre de pistes 13
Noires 2
Rouges 3
Bleues 6
Vertes 2
Total des pistes 67 km
Neige artificielle
Canons 153
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Station du Lac Blanc
Géolocalisation sur la carte : Haut-Rhin
(Voir situation sur carte : Haut-Rhin)
Station du Lac Blanc

La station du Lac Blanc est une station de sports d'hiver des Vosges située sur les communes d'Orbey et du Bonhomme, dans le département du Haut-Rhin, canton de Sainte-Marie-aux-Mines et de la communauté de communes de la Vallée de Kaysersberg dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges.

Elle est la station la plus importante d'Alsace et la troisième du massif vosgien[1].

AccèsModifier

Le site est accessible par la route départementale 415 en prenant la direction « Le Bonhomme » au rond-point d’Hachimette pour enfin prendre à gauche et arriver au Lac Blanc 900[2].

Pour se rendre au Lac Blanc 1200, prendre « Orbey » au rond-point d'Hachimette et continuer durant 12 kilomètres jusqu'au col du Calvaire.

GéographieModifier

Au cœur des Hautes-Vosges du nord, la station du Lac Blanc est à proximité du lac Blanc et du lac Noir qui datent de la période glaciaire. La station est immédiatement entourée par les sommets de la Tête des Faux et de la réserve naturelle nationale du Tanet - Gazon du Faing, dont notamment le Gazon du Faing.

Origine du nomModifier

Le nom de la station vient du lac Blanc situé à 1 055 mètres, ce dernier tient son nom de son fond tapi ayant la couleur du sable cristallin[3].

ÉquipementsModifier

Le parc de remontées mécaniques comprend 1 télésiège débrayable à 6 places et 7 téléskis.

Carrefour I est le premier téléski du col du Calvaire, construit en 1971 à 1 200 m d'altitude par Montaz-Mautino, il permet de joindre le télésiège de Montjoie ainsi que les pistes du Vallon. Il est doublé en 1977 par Carrefour II. En 1974, le téléski du Lac Blanc est le second appareil du secteur et permet d'offrir une piste noire aux skieurs. Il dessert des pistes pentues et une montée escarpée, le réservant à un public expérimenté.

Le téléski Baby apparaît en 1982 et le téléski des Bichettes ou téléski école en 1985, ils sont davantage destinés aux débutants.

HistoriqueModifier

En 1925, Charles Diebold (1897- 1987), crée une école de ski dans les Vosges au lac Blanc, sur la commune d’Orbey, fonctionnant selon la méthode autrichienne[4]. Lorsqu'il part créer la station expérimentale de Val-d'Isère au cours de la saison 1932-33, l'industriel alsacien s'installe au village afin d'initier les habitants au ski en proposant des cours de la méthode Arlberg. Par un clin d'œil à ses origines, il appellera ses leçons les « cours vosgiens »[5],[6].

Le domaine skiable a été fondé dans les années 1970 par Jean-Paul et Germaine, formant la première station de ski privée des Vosges alsaciennes[7].

DescriptionModifier

Un snowpark et un espace freestyle avec un boardercross sont présents pour ceux souhaitant les pratiquer. Une piste est également dédiée aux chiens de traîneaux.

Quant au ski nocturne, il a lieu les mardis et vendredis, jusqu'à 22h00 sur les pistes bleues, rouges éclairées ainsi que sur le boardercross et le snowpark.

La station possède le label So Nordic pour ses 67 km de piste damées pour le skating et le classique[8].


GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Domaine alpin du Lac Blanc - Station du Lac Blanc | Visit Alsace », sur www.visit.alsace (consulté le )
  2. « LE LAC BLANC », sur France Montagnes (consulté le )
  3. « Le Lac Blanc - Orbey | Visit Alsace », sur www.visit.alsace (consulté le )
  4. Michel Germain, Personnages illustres des Savoie, Autre Vue,, , 619 p., p. 194.
  5. Alain Mermier, Albertville autrefois. Les années 20, Édition simplifiée, La Fontaine de Siloé, , 435 p. (ISBN 978-2-904745-02-7, lire en ligne), p. 275.
  6. Brigitte Alzieu, Val d'Isère jadis et naguère : La chronique de l'autrefois, Montmélian, Éditeur La Fontaine de Siloë, , 207 p. (ISBN 2-84206-204-3 et 9782842062040, lire en ligne), « La naissance de la station », p. 131.
  7. « Mme Jaeglé-Petitdemange, prénom Germaine / La dame du Lac - Les DNA Archives », sur sitemap.dna.fr (consulté le )
  8. « Le Lac Blanc », sur nordic.alsace (consulté le )

Lien externeModifier