Ouvrir le menu principal

Station Lyon
Image illustrative de l’article Station Lyon
Édicule de la station.
Localisation
Pays Canada
Ville Ottawa
Coordonnées
géographiques
45° 25′ 07″ nord, 75° 42′ 18″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Station Lyon

Géolocalisation sur la carte : Ottawa

(Voir situation sur carte : Ottawa)
Station Lyon
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
souterraine
Voies 2
Quais 2
Historique
Mise en service 14 septembre 2019
Gestion et exploitation
Propriétaire OC Transpo
Exploitant OC Transpo
Ligne(s) O-Train  1 
 1  - Ligne de la Confédération

Lyon est une station souterraine de métro léger située à Ottawa, Ontario (Canada). Elle est située sur la ligne de la Confédération du réseau O-Train.

EmplacementModifier

Cette station est située sous la rue Queen, près de la rue Lyon[1]. Elle donne accès à la Cour suprême, aux Archives nationales du Canada, à l'édifice de la Confédération, à la Banque du Canada, de même qu'à plusieurs hôtels.

La station dessert l'ouest du centre-ville et de la Colline du Parlement, ainsi que le mail de la Rue Sparks (en)[2].

AménagementModifier

 
Une longue mezzanine construite au dessus des voies permet de lier le niveau des quais avec les accès.

La station est une station souterraine à quais latéraux. Les quais sont situés 17,5 m sous le niveau de la rue[3]. La mezzanine comprend la station de contrôle, avec des tourniquets à chaque extrémité.

L'accès à la station se fait depuis l'édicule de la rue Lyon ou du complexe d'affaires Place de Ville (en), lequel intègre un accès au niveau de la rue et au sous-sol. L'accès au sous-sol permet de rejoindre la ville souterraine via Place de Ville, vers les rues Sparks, au nord, et Albert, au sud[4],[2].

La station intègre deux œuvres d'art. La première, With Words as their Actions, réalisée par le collectif PLANT Architect dirigé par Lisa Rapoport, est une sculpture de métal au niveau mezzanine. La seconde, This Image Relies on Positive Thinking de Geoff McFetridge, consiste en une série personnages peints sur les murs des édicules[4].

HistoireModifier

La station est nommée Downtown West (« Centre-ville ouest ») lors de la phase de planification, jusqu'en 2013[5],[6].

La station fait l'objet de nombreux rapports de non conformité durant sa construction. La quantité de béton utilisée et la température de coulage s'avèrent inadéquates[7]. Le drainage s'est aussi rapidement avéré problématique : la tuyauterie a été obstruée de béton et de débris de construction[8].

Du 16 juillet au 14 septembre 2017, le spectacle son et lumière Kontinuum de Moment Factory est présenté dans la station encore en construction dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada[9]. L'événement, le plus coûteux des festivités, a attiré au moins 100 000 visiteurs[10].

RéférencesModifier

  1. (en-US) « Overview | Lyon | The Build | Ottawa Confederation Line », www.ligneconfederationline.ca (consulté le 22 janvier 2018)
  2. a et b « Lyon | OC Transpo », sur www.octranspo.com (consulté le 15 octobre 2019)
  3. « Aperçu | Lyon | La Construction | La Ligne de la Confédération » (consulté le 15 octobre 2019)
  4. a et b « O-Train Confederation Line », City of Ottawa (consulté le 17 septembre 2019)
  5. « Downtown LRT Stations », OC Transpo, (consulté le 20 juin 2016)
  6. Ryan Brinkhurst, « OC Transpo annonce les noms de stations de la Ligne de la Confédération | La Ligne de la Confédération » (consulté le 30 octobre 2019)
  7. (en) Jon Willing Updated: August 22 et 2018, « Inspectors found problems with concrete work at LRT sites, new reports show | Ottawa Citizen », (consulté le 16 octobre 2019)
  8. (en) Jon Willing Updated: January 21 et 2019, « Ottawa LRT inspections reveal drainage system gaffes, concrete-filled sewer | Ottawa Citizen », (consulté le 16 octobre 2019)
  9. Luc Boulanger, « Kontinuum: Moment Factory dans le souterrain », sur La Presse, (consulté le 15 octobre 2019)
  10. « Kontinuum sound and light show a glittering achievement for Ottawa 2017 team | Ottawa Business Journal », sur obj.ca (consulté le 16 octobre 2019)