Stanisław Lubomirski (1583-1649)

Stanisław Lubomirski (1583–1649), magnat polonais, voïvode de Ruthénie (1625 ou 1628), Cracovie (1638). En 1647 il reçoit de Ferdinand III de Habsbourg le titre héréditaire de prince du Saint-Empire.

Stanisław Lubomirski
Image dans Infobox.
Fonctions
Voïvode de Cracovie
-
Jan Tęczyński (en)
Voïvode de Ruthénie (d)
-
Jan Daniłowicz (en)
Échanson de la Couronne (d)
à partir de
Maître-d'hôtel de la Couronne (d)
à partir de
Staroste de Lelow (d)
Staroste de Krzepice (d)
Staroste de Dobczyce (d)
Staroste de Zator (d)
Staroste de Spisz (d)
Staroste général de Cracovie (d)
Staroste de Sandomir (d)
Staroste de Niepołomice (d)
Député à la Diète de la République des Deux Nations (d)
Voïvodie ruthène
Staroste de Bila Tserkva (d)
Électeur de Pologne (d)
Député (d)
Regimentarz (en)
Staroste de Grybów (d)
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Zofia Lubomirska (en)
Katarzyna Lubomirska (en)
Joachim Lubomirski (en)
Barbara Lubomirska (en)
Krystyna Lubomirska (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Szreniawa RGB kolor.jpg
blason

BiographieModifier

Stanisław Lubomirski est le fils de Sebastian Lubomirski et de Anna Branicka.

En 1609, il participe au siège de Smoleńsk (en) en finançant plusieurs unités militaires qu'il utilise pour maintenir l'ordre (et faire respecter sa volonté) dans la voïvodie de Cracovie. Ses troupes affrontent notamment les mercenaires Lisowczycy (en) qui pillent la région. Après la mort du grand hetman Jan Karol Chodkiewicz, il est nommé regimentarz (en) et commande les troupes polonaises à la bataille de Chocim en 1621. En 1634, Lubomirski occupe le second rang du commandement en Ukraine après Stanisław Koniecpolski et en 1635, il se lie avec un négociateur français Claude de Mesmes, lors des négociations du Traité de Stuhmsdorf.

Lubomirski est un fervent catholique, il finance de nombreuses églises et s'oppose au plan de Ladislas IV Vasa qui voudrait épouser une princesse Calviniste. Il s'oppose également aux plans de guerre contre l'Empire ottoman.

Après la mort de son père, en 1613, Stanisław Lubomirski hérite d'un vaste domaine qu'il agrandit considérablement après son mariage avec Zofia Ostrogska, fille du prince Oleksander Ostrogski (en). En 1642, il possède 10 châteaux, 12 villes, 300 villages et de nombreuses forêts, lacs, moulins et mines de sel. Cela fait de lui un des plus puissants magnats polonais de son temps.

Mariage et descendanceModifier

En 1613, Stanisław Lubomirski épouse Zofia Ostrogska. Ils ont cinq enfants:

AscendanceModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :