Stadtbahn de Karlsruhe

tram-train

Karlsruhe
Stadtbahn
Image illustrative de l’article Stadtbahn de Karlsruhe

Situation Karlsruhe, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Type Métro léger, Tramway
Entrée en service 25/09/1992
Longueur du réseau 68 km (tramway)
460km (tram-train/Stadtbahn)
141km (bus)
Lignes 7 (tramway)
Rames GT8(tramway)
GT6-70D/N(tramway)
GT8-70D/N(tramway)GT 8-100C/2S(tram-train)
GT 8-100D/2S-M(tram-train)
GT6-80C(tram-train)
GT8-80C(tram-train)
Écartement des rails 1 435 mm
Exploitant VBK, AVG

Image illustrative de l’article Stadtbahn de Karlsruhe
Ancien plan du réseau (les tracés restent corrects)

La Stadtbahn de Karlsruhe est une partie du réseau de transport public de Karlsruhe, en Allemagne. Il est aussi appelé Tram-train en raison de sa circulation mixte sur le réseau ferroviaire allemand et le réseau de tramway de la ville. Il comporte 17 lignes dont uniquement six lignes interconnectées au tramway de Karlsruhe.

HistoireModifier

Les prémices, le tramwayModifier

Le réseau de Karlsruhe a été créé en 1877 avec l'avènement du tramway hippomobile, mais l'expérience fut un échec.

Le est inauguré la première ligne régulière de tramway hippomobile entre Gottesauer Platz et Mühlburger Tor ; dans la même année et au vu de son succès, le réseau est agrandi. Le voit l'extension jusqu'à Durlach et l'avènement de tramway à vapeur.

Entre 1897 et 1899 a lieu la privatisation des chemins de fer de la vallée de l'Alb[1], véritable point de départ de l'historique du tram-train de Karlsruhe, exploité avec des locomotives à vapeur aussi bien en fret qu'en transport de voyageurs.

Le annonce l'inauguration de la première ligne électrifiée entre Durlach et Durlacher Tor.

En 1955 tombe la décision[2] de mettre en place un système permettant de relier les villages de la vallée de l'Alb directement au centre-ville de Karlsruhe.

Tram-trainsModifier

 
Construction d'une des stations souterraines en 2012.

En 1986, les premiers tram-trains sont testés sur des voies conventionnelles entre Karlsruhe et Wörth (Palatinat) mais la mise en service ne survient que le sur la ligne Karlsruhe - Bretten.

Afin d'améliorer l'efficacité du réseau, saturé en centre-ville, en 2002, la ville décide de mener des études pour enterrer l'artère principale du tramway[3]. Le budget fixé pour ce projet - nommé Kombilösung, est de 641 millions d'euros pour la création de tunnels sous Kaiserstrasse et Ettlingerstrasse ainsi que la création d'un tunnel routier sous la Kriegstrasse[3]. Le chantier a démarré en 2010[3] tandis que le chantier du tunnel routier débutera en 2014[4]. L'achèvement du projet est prévu pour 2019, avec un total de sept stations souterraines pour le tramway. Avec la crise sanitaire du COVID19 et à la suite de quelques retards de chantier, l’achèvement du projet est repoussé à 2021[5].

Aperçu généralModifier

Réseau StadtbahnModifier

Ligne Trajet Stations Opérateur
S 1 Hochstetten – Bad Herrenalb
Linkenheim-Hochstetten - Eggenstein-Leopoldshafen - Karlsruhe - Ettlingen - Busenbach - Bad Herrenalb
54 AVG
S 11 Hochstetten - Ittersbach
Linkenheim-Hochstetten - Eggenstein-Leopoldshafen - Karlsruhe - Ettlingen - Busenbach - Langensteinbach - Ittersbach
56 AVG
S 2 Rheinstetten - Stutensee
Mörsch - Forchheim - Karlsruhe - Blankenloch - Friedrichstal - Spöck
47 VBK
S 31 KarlsruheOdenheim
Karlsruhe – Durlach – Bruchsal – Odenheim
16 AVG, DB Regio
S 32 KarlsruheMenzingen
Karlsruhe – Durlach – Bruchsal – Menzingen
18 AVG, DB Regio
S 4 KarlsruheÖhringen
Karlsruhe - Bretten - Eppingen - Heilbronn - Weinsberg - Öhringen
73 AVG, DB Regio, service municipal de Heilbronn
S 41 HeilbronnMosbach
Heilbronn - Neckarsulm - Bad Friedrichshall - Neckarelz - Mosbach
22 AVG, service municipal de Heilbronn
S 42 HeilbronnSinsheim
Heilbronn - Neckarsulm - Bad Friedrichshall - Bad Rappenau - Sinsheim
25 AVG, service municipal de Heilbronn
S 5 WörthBietigheim-Bissingen
Wörth - Karlsruhe - Pfinztal - Pforzheim - Mühlacker - Vaihingen-sur-l'Enz - Bietigheim-Bissingen
59 AVG, DB Regio
S 51 GermersheimKarlsruhe
Germersheim - Wörth - Karlsruhe Mühlburg – Karlsruhe Hbf
26 AVG, DB Regio
S 52 GermersheimKarlsruhe
Germersheim - Wörth - Karlsruhe centre-ville – Karlsruhe Hbf
24 AVG, DB Regio
S 6 PforzheimBad Wildbad
Pforzheim - Neuenbürg - Bad Wildbad
19 AVG
S 7 Achern – Tullastraße / Verkehrsbetriebe Karlsruhe
Achern - Bühl - Baden-Baden – Rastatt – Durmersheim – Karlsruhe Hbf – Marktplatz – Tullastraße / Verkehrsbetriebe Karlsruhe
23 AVG, DB Regio
S 71 AchernKarlsruhe
Achern - Bühl - Baden-Baden – Rastatt – Muggensturm – Karlsruhe Hbf
15 AVG, DB Regio
S 8 Eutingen im Gäu - Freudenstadt – Tullastraße / Verkehrsbetriebe Karlsruhe
Eutingen im Gäu – Freudenstadt - Baiersbronn – Forbach – Rastatt – Durmersheim – Karlsruhe Hbf – Marktplatz – Tullastraße / Verkehrsbetriebe Karlsruhe
65 AVG, DB Regio
S 81 (Freudenstadt) - ForbachKarlsruhe
(Freudenstadt) - Forbach – Rastatt – Muggensturm – Karlsruhe Hbf
53 AVG, DB Regio
S 9 BruchsalMühlacker
Bruchsal - Bretten - Mühlacker
17 DB Regio

Bien que tous le réseaux de S-Bahn soit appelé tram-train de Karlsruhe, il y a des subtilités

  • Les lignes S1/S11 et S2 sont des lignes de tramway sub-urbaine, exploité avec du matériel roulant exploité en commun avec les lignes de tramway. C'était d'ancienne ligne de chemin de fer entièrement transformé en tramway. Le matériel est unidirectionnel et la tension est de 750 V. En plus, le plancher est bas, comme pour le tramway. Cependant, certains trains diesel peuvent encore rouler sur certains tronçon comme à Neureut ou Ettlingen.
  • Les lignes S31/S32/S71/S81 et S9 sont des lignes de trains-léger. Bien qu'exploité avec le même matériel que le tram-train, ils ne sont qu'exclusivement en domaine ferroviaire, sans interconnexion avec un quelconque réseau tramway.
  • Les lignes S41 et S42 sont des lignes de tram-train passant en mode tram dans la ville de Heilbronn, sans passer par Karlsruhe.
  • La ligne S6 possède une courte section en mode tram à Bad Wilbad, sans passer par Karlsruhe.
  • Les Lignes S4/S5/S51/S52/S7 et S8 sont les lignes de tram-train de Karlsruhe, véritablement interconnecté avec les tramways de Karlsruhe.

ExploitationModifier

Sous l'égide du KVV (Karlsruher Verkehrsverbund), Les tram-trains sont exploités par AVG (Albtal-Verkehrs-Gesellschaft mbH) et par la DB. Tous le parc mesure 2,65 m de long. Tous les véhicules sont couplable mais entre eux uniqument.

Image Modèle Constructeur Affectation Exploitant Livraison Nombre Numéros de parc Longueur
  GT6-80C Duewag Aucune (matériel retiré) AVG 1983 – 1984, 1987, 1989 20 501 à 520 28,40 m
  GT8-80C Duewag S1/S11 AVG 1989 – 1997 40 551 à 590 38,41 m
  GT 8-100C/2S Duewag S3/S31

S4

S5/S51/S52

S6

S7/S71

S8/S81

S9

DB,VBK,AVG 1991 - 1995 36 801 à 836 37,61 m
  GT 8-100D/2S-M Duewag / Siemens S3/S31

S4

S5/S51/S52

S6

S7/S71

S8/S81

S9

AVG 1997 – 2005 86 837 à 922 37,60 m
  ET 2010 / Bombardier Flexity Swift Bombardier S4/S41/S42

S5/S51/S52

S6

S7/S71

S9

AVG / VBK 2011 - 2013 / 2017 - 2021 62 en commande, 42 livrés[6] 923 à 952 / ? 37,00 m
  NET 2012 / Vossloh Citylink Vossloh /

Stadler Rail

S1/S11

S2

VBK 2014 - 2017 75[7],[8],[9] 326 à ? 37,20 m
  GT6-70D/N Duewag / Siemens S2 VBK 1995 à 2005 45 221 à 265 29,50 m
  GT8-70D/N Duewag / Siemens S2 VBK 1999 à 2003 25 301 à 325 39,50 m

Notes et référencesModifier

  1. Privatisation de la vallée de l'Alb(de)[1]
  2. Genèse du tram-train à Karlsruhe [2]
  3. a b et c Xavier ThierY, « Les trams-trains en sous-sol », (consulté le )
  4. « Une commande d’envergure pour des travaux de construction de rails pour le tunnel du tramway de la ville de Karlsruhe », (consulté le )
  5. (de)Rupert Hustede, « Das ist der neue Liniennetzplan in Karlsruhe ab Ende 2021 »,
  6. Michel Chlastacz, « Karlsruhe : Bombardier étoffe la flotte »,
  7. (en) Keith Barrow, « Karlsruhe receives first Vossloh tram-train »,
  8. (en) Keith Barrow, « Karlsruhe orders more Vossloh tram-trains »,
  9. (en) Keith Barrow, « More Citylink tram-trains for Karlsruhe »,

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internesModifier

Liens externesModifier