Stadl-Paura

commune autrichienne
Stadl-Paura[1]
Blason de Stadl-Paura[1]
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau de la Haute-Autriche Haute-Autriche
District
(Bezirk)
Wels-Land
Code postal A-
Indicatif 43+
Démographie
Population 5 037 hab. (01/01/2019[2])
Densité 335 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 05′ 02″ nord, 13° 51′ 50″ est
Altitude 360 m
Superficie 1 505 ha = 15,05 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Haute-Autriche
Voir sur la carte topographique de Haute-Autriche
City locator 14.svg
Stadl-Paura[1]
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Stadl-Paura[1]
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Stadl-Paura[1]
Liens
Site web www.stadl-paura.at

Stadl-Paura est une commune autrichienne du district de Wels-Land en Haute-Autriche.

GéographieModifier

HistoireModifier

Situé à 360 mètres d'altitude, le site est occupé depuis le Néolithique, et fortifié depuis au moins l'âge du bronze, et contrôlait le trafic fluvial sur deux cours d'eau au bas de la colline : le Traun et l'Ager, sur lesquels était transporté "l'or blanc" de ces époques : le sel __qui provenait de mines à Hallstatt.

À la hauteur de "Stadl-Paura" les cours d'eau n'étaient pas navigables, le sel devait être déchargé puis transporté par voie de terre jusqu'à un autre endroit de nouveau navigable, la ville servant de dépôt si les transbordements ne pouvaient se faire immédiatement.

À l'époque romaine le site fut utilisé de la même façon.

Le Traun commença à être rendu entièrement navigable au XIIIe siècle, et au XVe siècle un canal en bois d'environ 400 mètres de long fut construit.

Le déclin du transport du sel sur cours d'eau commença avec l'arrivée des chemins de fer : le dernier chargement passa sur le Traun le .

RéférencesModifier

  1. (de) « Stadl-Paura Oberösterreich - Startseite - GEMEINDEAMT - Wissenswertes - Zahlen und Fakten » [« Stadl-Paura - Faits et chiffres »] (consulté le )
  2. Page Wikipedia en Allemand