Ouvrir le menu principal

Stade national de Pékin

situé à Pékin, Chine
Stade national de Pékin
国家体育场
LogoduStadenationaldePékin.jpg
Birdsnest2.jpg
Généralités
Surnom
Nid d'oiseau
Adresse
1 Huayuanbieshu, 1 Huayuanlu, Beichendong Rd
Chaoyang District, Pékin 100101
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
Architecte
Herzog & de Meuron, ArupSport, China Architecture Design and Research Group et Ai Weiwei
Ingénieur
Coût de construction
3,5 milliards ¥CNY (423 millions $USD)
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Beijing State-Owned Assets Management Co. Ltd (BSAM) et CITIC Group
Administration
CITIC Group
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
80 000
91 000 (JO 2008)
Localisation
Coordonnées

Le stade national de Pékin (北京国家体育场 Běijīng Guójiā Tǐyùchǎng[2]), également connu sous le nom de Stade national, ou surnommé le Nid d'Oiseau (鸟巢 niǎocháo) pour son architecture, est un stade situé dans l'Olympic Green au nord de Pékin en République populaire de Chine. Le stade est la principale structure des Jeux olympiques d'été de 2008 et des Jeux paralympiques d'été de 2008. Il est l'hôte des épreuves d'athlétisme et de la phase finale du tournoi de football, ainsi que des cérémonies d'ouverture et de clôture. Il sera en 2022 le premier stade à avoir accueilli les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux d'été puis d'hiver à quatorze ans d'écart.

Se trouvant à l'est du Centre national de natation de Pékin, l'enceinte offre une capacité d'accueil de 91 000 places pendant les Jeux olympiques, dont 11 000 sièges temporaires et 140 suites de luxe pour les plus riches. Après les Jeux, le volume est réduit à 80 000 places et le nid d'oiseau est utilisé pour les compétitions sportives et évènements culturels nationaux et internationaux. Le stade a été conçu par les architectes bâlois Herzog & de Meuron.

HistoireModifier

Jeux olympiques de 2008Modifier

En 2002, le gouvernement chinois a invité des architectes du monde entier à participer à un concours de design, afin d'établir la conception du futur stade olympique. Au mois d'avril 2003, à l'issue d'un processus d'appréciation strict et d'un vote du public, le projet du « Nid d'oiseau » conjointement avancé par le consortium de conception suisse Herzog & de Meuron (lauréats du Prix Pritzker en 2001), la firme consultante ArupSport et l'Institut de recherches et de conception architecturales de Chine [China Architecture Design & Research Group (CAG)] a été choisi comme le meilleur projet du futur Stade national. L'architecte et artiste chinois Ai Weiwei était le conseiller artistique. La première pelletée officielle eut lieu le 24 décembre 2003.

Le « Nid d'oiseau » fut révélé au public lors du "Good Luck Beijing" 2008 IAAF Race Walking Challenge les 18 et 19 avril 2008, le premier évènement organisé dans le stade.

Le stade fut officiellement inauguré le 28 juin 2008. Lors de la cérémonie, Liu Qi et Guo Jinlong dévoilèrent la colonne commémorative d'achèvement du Stade national.

Le 8 août 2008, le stade servit à présenter la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été de 2008. Le 24 août, s'y déroula leur cérémonie de clôture.

Durant ces Jeux, plusieurs records furent établis dans ce stade. Sur la piste d'athlétisme, Usain Bolt bat le record du monde du 100 m (9 s 69) et celui du 200 m (19 s 30). Le relais jamaïcain 4 × 100 m bat le record du monde (ancien record 37 s 40, nouveau record 37 s 10). Yelena Isinbayeva réalise un saut à la perche au-dessus d'une barre à 5,05 m, et bat une nouvelle fois le record du monde.

Années 2010Modifier

Le stade a également été le lieu de départ et d'arrivée de l'épreuve cycliste du UCI World Tour le Tour de Pékin en 2011 et a également été théâtre de l'arrivée de la 1re étape et du départ de la 2e à l'occasion du Tour de Pékin 2012.

Le stade a accueilli la finale du championnat du monde de League of Legends le [3], dont les deux dernières éditions ont été visionnées par près de 40 millions de spectateurs, dont 14 millions durant la finale de 2016[4].

DescriptionModifier

Les dimensions du stade sont gigantesques : 333 mètres de long, 294 de large et 69 de haut. Il occupe une surface de 258 000 mètres carrés[5] et 42 000 tonnes d'acier ont été nécessaires à son édification. Le tout pour un coût de 3,5 milliards de yuans soit 423 millions de dollars ou 325 millions d'euros (à la suite de détournements de fonds, il ne fut plus prévu de le couvrir entièrement)[6]. Afin de réduire le coût total du stade, les architectes et ingénieurs ont également dû simplifier autant que possible la structure métallique, réduisant ainsi la quantité d’acier utilisée, sans dénaturer le concept du « nid d’oiseau »[7].

À l'origine, le concours fut remporté en béton, mais pour des raisons techniques, le projet fut jugé irréalisable dans ce matériau, et fut remplacé alors par de l'acier. Dans une première phase de construction, la structure en béton du stade a été réalisée. Puis, la complexe couverture métallique a été mise en place. Elle est constituée de profilés carrés creux d’un 1 m de côté. Pour des raisons esthétiques, ces profilés métalliques ont été assemblés entre eux par soudure.

La piste d'athlétisme a été construite par la société italienne Mondo et est réputée très rapide.

ÉvénementsModifier

Produits dérivésModifier

Depuis décembre 2008, on peut acheter l’un des 10 000 coffrets contenant un morceau de pelouse, ainsi qu'une petite torche fabriquée avec le surplus de métal utilisé pour la construction du stade pour la somme de 2 900 yuans, soit environ 300 euros[9].

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. http://en.beijing2008.cn/cptvenues/venues/nst/headlines/n214423642.shtml
  2. Sinogrammes simplifiés 北京国家体育场, sinogrammes traditionnels 北京國家體育場, hanyu pinyin Běijīng Guójiā Tǐyùchǎng, tongyong pinyin Běijīng Guójiā Tǐyùchǎng.
  3. (en) Ryan Gilliam, « 2017 World Championship China: location, schedule and new format announced », sur riftherald.com, (consulté en avril 2017)
  4. (en) Leo Howell, « League of Legends hosts 14.7 million concurrent viewers during Worlds », sur espn.com, (consulté en avril 2017)
  5. Stade national sur le site officiel des Jeux en français fr.beijing2008.cn
  6. Anne-Marie Broudehoux, « Pékin, ville spectacle: la construction controversée d’une métropole Olympique », Transtext(e)s Transcultures 跨文本跨文化 [En ligne],‎ (lire en ligne)
  7.  Bird's Nest Herzog & de Meuron in China., Christoph Schaub et Michael Schindhelm (réalisateurs) (, 87 min minutes) Consulté le .
  8. « Événements internationaux 2017 | League of Legends », sur euw.leagueoflegends.com (consulté le 8 février 2017)
  9. Morceaux du «nid d’oiseau» à vendre

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier