Ouvrir le menu principal

Stade du Hameau

stade de rugby à XV
Stade du Hameau
Tribune Nord - Stade du Hameau.jpg
Généralités
Noms précédents
Stade colonel De Fornel
Surnom
Stade du Hameau
Le Hameau
Lo castèth
Nom complet
Stade colonel de Fornel
Adresse
Boulevard de l'aviation
64000 Pau
Construction et ouverture
Construction
Ouverture
Architecte
Camborde Architectes
Rénovation
Extension
Tribune Ossau (2015)
Tribune Nord CA (2017)
Tribune Est Auchan (2017)
Coût de construction
15,6 M€
Utilisation
Clubs résidents
Section paloise (rugby à XV)
Propriétaire
Administration
Équipement
Surface
Gazon
Capacité
18 324 places
Tribunes
  • Tribune Ossau (Sud)
  • Tribune Honneur (Ouest)
  • Tribune Auchan (Est)
  • Tribune Crédit Agricole Pyrénées Gascogne (Nord)
Affluence record
(Rugby): 18 324 spectateurs
Section paloise - Union Bordeaux-Bègles (Top 14)
Football : 15 000 spectateurs
FC Pau - PSG (Coupe de France)
Dimensions
100 × 78 mètres
Localisation
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/ France]]

[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/ France|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/ France]])|class=noviewer]]
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Point carte.svg

Le stade du Hameau (anciennement Stade Olympique du Hameau ou stade colonel de Fornel désigne un stade dédié au rugby et au football ainsi qu'un complexe de sports et de loisirs comprenant ce stade situé à Pau. Il est la propriété de ville de Pau, et le club résident est la Section paloise.

La construction du stade date de 1948, le stade étant ensuite rénové une première fois en 1988, afin d'accueillir la Section paloise et le Pau FC à partir de 1991.

Le stade du Hameau est ensuite entièrement rénové en 2017, afin de doter la Section Paloise d'un écrin à même de lui faire franchir un cap en termes de génération de revenus, et surtout d'accueillir le public fidèle dans des conditions dignes du Top 14.

D'une capacité de 18 324 places, avant la construction de la seconde tribune latérale, le stade accueille depuis 1991 les rencontres de rugby de la Section paloise, qui se tenaient jusqu'alors au Stade de la Croix du Prince depuis 1910. Le stade accueille également d'autres événements sportifs et culturels, dont la finale de Pro D2 2019. Il est, en termes de capacité, le plus grand stade des Pyrénées-Atlantiques et le trente-neuvième en France.

HistoriqueModifier

École nationale d'entraînement physique militaireModifier

L'École normale militaire de gymnastique de Joinville qui voit jour le 15 juillet 1852, doit en 1939 fermer ses portes en raison de la Seconde Guerre mondiale. Toutefois, d'anciens cadres reprennent leurs fonctions dès 1941 dans des établissements civils et militaires tels que le collège national des moniteurs et athlètes d'Antibes, l'institut national des sports de Paris, les écoles nationales d'entraînement physique militaire de Pau et d'Antibes, ou encore le centre sportif de l'armée de Pau.

En 1941, la ville de Pau accueille donc l’École d'Instruction Militaire et Sportive (EIMS). La Seconde Guerre mondiale et l’invasion de la zone libre interrompent ses activités, qui reprendront à la Libération de la France en 1945 sous le nom d'École nationale d'entraînement physique militaire (ENEPM). Cette école a pour mission de former les officiers et sous-officiers chargés des sports dans le corps de troupe des Armées de terre et de l'air. Des enseignants civils d’éducation physique et sportive dirigent et encadrent la pratique des sports collectifs et individuels.

À la fin de l'année 1946, le colonel de Fornel prend le commandement de l’ENEPM. Sous son impulsion, l’établissement connaît une activité et un rayonnement remarquables. Ainsi, il fait entreprendre des travaux dans tous les domaines. L’effectif des stagiaires est doublé.

Construction et inauguration en 1949Modifier

Afin de répondre aux besoins grandissants de l'École nationale d'entraînement physique militaire, la construction d'un stade est engagée au début de l'année 1947. Ainsi, un grand chantier est lancé et les services techniques de la ville de Pau apportent leur soutien, les relations étant au beau fixe entre le colonel et le maire de Pau, Louis Sallenave.

 
Vue aérienne du Stade du Hameau en 1950

L’inauguration a lieu le 9 octobre 1949, cet événement attirant plus de 30 000 personnes venues de toute le Béarn et des alentours admirer l’élite du sport français et assister aux sauts en parachute et aux compétitions d'athlétisme. Les athlètes Étienne Bally en sprint et Papa Gallo Thiam au saut en hauteur battent ce jour-là les records de France. De l’avis de tous les athlètes, les qualités de la piste et des sautoirs sont exceptionnelles.

Le colonel de Fornel meurt début 1952 et peu de temps après, l’école est transférée à Antibes.

C'est désormais le 1er régiment de chasseurs parachutistes (1° RCP) qui prend possession des lieux pour une durée de six ans.

Les clubs palois au HameauModifier

À partir de 1954, les terrains sont graduellement utilisés par la ville de Pau afin d'accueillir les associations sportives de cette ville en plein essor économique avec l'exploitation du gisement de Lacq, dans le cadre d'une convention signée avec le ministère de la Défense[1].

Ainsi, c'est vers la fin des années 1950 que les associations et clubs palois débarquent au stade de Hameau et y prennent ainsi leurs habitudes.

Le FC Pau est notamment le premier club à s'y établir dès 1960[2] et y restera jusqu'en 1968, date à laquelle le club s'établira au stade de l'Ousse des Bois[3].

Années 1970 et 1980Modifier

En 1972, c'est le grand retour du rugby à XIII à Pau avec l'accession de l'AS Pau Béarn en Division nationale. Le club joue au Hameau, en alternance avec le stade François-Récaborde, et en , dans le cadre de la Coupe du monde organisée en France, s'y déroule le match opposant la Grande-Bretagne à la Nouvelle-Zélande disputé devant 8 000 spectateurs.

En 1980, le stade est officiellement baptisé « stade colonel de Fornel ». La ville investit plus encore dans le stade à partir des années 1970 et jusqu'au milieu des années 1980, avec la construction d'une conciergerie, de nouvelles tribunes et l'aménagement du terrain de jeu. Le stade est définitivement cédé à la ville de Pau en 1983.

Le stade du Hameau devient le stade principal de la ville de PauModifier

Le club de rugby de la ville, la Section paloise, quitte son mythique stade de la Croix du Prince pour le stade du Hameau en août 1990.

La Section paloise s'était installée dès 1910 au stade de la Croix du Prince, quartier du 14-juillet, où se sont écrites quelques unes des belles pages de l'histoire du club. Son déménagement au Hameau est un crève-cœur pour de nombreux supporters. Le premier match se déroule le 18 août 1990, face à Bègles-Bordeaux en challenge Du Manoir, et les verts et blancs s'inclinent 0-12 ce jour-là[4].

Sa capacité maximale, longtemps difficile à évaluer en raison du grand nombre de places debout derrière les poteaux, était estimées avant la rénovation de 2017 à 13 000 spectateurs environ (les différentes sources oscillent entre 13 000 et 14 500 spectateurs pour les plus optimistes). Ainsi, l'une des plus fortes affluences a été établie le lors de la réception de l'ASSE pour une rencontre de coupe de France, avec un peu plus de 13 000 spectateurs. Une affluence similaire s'est produite le durant la demi-finale d'accession au Top 14 qui a vu s'opposer les équipes de Pro D2 de la Section paloise et du Stade rochelais.

Lors de la saison 2014-2015, le stade est doté d'une tribune temporaire supplémentaire d'une capacité de 400 places environ, attenante à la tribune Auchan. Cette tribune a été retirée à la fin de la saison et des travaux ont été entamés pour ériger une tribune provisoire d'une capacité de 2 996 places derrière les poteaux est[5]. Cette tribune est composée d'une tribune centrale couverte de 1 212 places, à laquelle s'ajoutent deux tribunes latérales non couvertes[6]. Une polémique enfle lorsque les abonnés s’aperçoivent que les barrières de sécurité bloquent une grande partie de la vue[7]. Ces nouveaux aménagements ont pour but, à terme, de porter la capacité du stade à 18 426 places, dont 17 000 assises[8],[9].

Les supporters de la Section paloise chantent régulièrement la Honhada et l'Immortelle[10].

À son retour en National, le Pau FC évolue au stade du Hameau, entièrement rénové lors de la saison 2017.

Un stade moderne de 18 000 placesModifier

Le coût de la rénovation est 15,6 millions d’euros, et l’architecte est le palois Julien Camborde. Le chantier dure dix-huit mois, et mobilise de nombreuses entreprises du bâtiment, avec jusqu’à 80 ouvriers au plus fort des travaux. La capacité du stade est portée à 18 852 places216, dont 3 000 provisoires et 1 500 loges.

Finalement, le stade du Hameau, forme un « U » et pourrait un jour, se voir doter d'une tribune supplémentaire afin de former en ovale.

« Si la Section fait une bonne saison, je rajouterai le dernier côté »

— François Bayrou, maire de Pau

Les nouveaux vestiaires comptent 28 emplacements individuels et offrent un espace d’échauffement de 60 destinés à l'échauffement217. Les visiteurs au Hameau y disposent désormais d’un vaste vestiaire de 87 m2 avec un espace de soins doté de trois tables de massages. Clin d’œil de l'histoire, le « nouveau » stade du Hameau, avec ses 18 324 places, est inauguré à l'occasion du match entre la Section paloise et l'Union Bordeaux-Bègles, qui fut le premier adversaire du club en ce lieu.

Le dernier match du Pau FC dans ce stade a été disputé face au Red Star Football Club le 10 mai 2018218 Le Pau Football Club quitte le stade en 2018 afin de prendre possession du Nouste Camp.

Caractéristiques architecturalesModifier

L'extérieur du stade est désormais doté d'un habillage blanc translucide, afin de doter cet équipement d'une unité architecturale et de laisser passer la lumière[11].

L'enceinte béarnaise sera fermée sur trois côtés formant un U. L'idée a été de préserver l’âme du Hameau en conservant les tribunes historiques Est & Honneur, pour former un U et de créer de nouveaux espaces réceptifs (Bodega, buvettes, loges,...)[10],[12].

Initialement estimée à 12 millions d'euros, la rénovation aura coûté 15,6 millions d'euros hors taxes dont 2 millions pour la ville de Pau, 8,1 millions d'euros pour la communauté d'agglomération de Pau, 2,5 pour la région et 3 millions pour le département[4].

Les grandes étapes de la rénovation du stadeModifier

Le permis de construire a été déposé en . Les travaux ont débuté en mars 2016 pour terminer en novembre 2017. Le chantier s'est échelonné en 3 phases :

  • phase 1 : construction de places supplémentaires en tribune est inférieure ; livraison en août 2017 ;
  • phase 2 : construction de la tribune nord à la place de l'actuelle Butte ; livraison en juillet 2017 ;
  • phase 3 : surélévation de la tribune est ; livraison en décembre 2017.

Le coût des travaux s'est monté à 15 millions d'euros (prix moyen inférieur à 2 000  / place)[10]. Ce budget comparé à d'autres réalisations similaires en France situe le projet du hameau comme le plus économique des stades comparables en France (le prix moyen se situe entre 4 000 et 6 000  par place).

TribunesModifier

Tribune HonneurModifier

4300 places assises dont 4140 pour le grand public, 119 places en loges et 41 places en tribune de presse.

Tribune AuchanModifier

Cette tribune a été complètement remaniée. Le toit a été enlevé afin de procéder à la surélévation. Elle sera la dernière tribune livrée.

La capacité est de 6836 places couvertes, puisque le toit de la tribune Auchan se prolongera au-delà de l'aplomb des premiers sièges. L'avant-toit couvrira la zone pesage jusqu'à la main courante[13].

Tribune nord Crédit Agricole Pyrénées GascogneModifier

C'est la tribune de l'en-but Ouest, nommé d'après son sponsor [14] dans le cadre d'une opération de naming[15].

La nouvelle tribune Nord, avec le corner, compte 2 309 places grand public et 873 pour les partenaires et VIP.[16]

Elle accueille également une bodega[17].

Tribune OssauModifier

C'est la tribune de l'en-but Est, couverte depuis décembre 2016[18]. Cette tribune est venue en remplacement d'une ancienne butte de terre[19]. Elle a été la première tribune latérale du stade et a modifié la physionomie du Hameau[11].

Rencontres illustresModifier

Rugby à XIIIModifier

En novembre 1972 la Grande-Bretagne bat la Nouvelle-Zélande 43 à 13 dans le cadre de la Coupe du Monde devant 8 000 spectateurs.

À l'époque le stade, encore militaire, ne possédait qu'une seule tribune principale, complétée par des gradins amovibles.

Depuis sa réfection, en 1988, des équipes prestigieuses ont joué au stade du Hameau.

FootballModifier

En football, on peut citer l'AS Saint-Étienne, le Nîmes Olympique, l'AS Cannes (alors coachée par Luis Fernandez) ou encore le Paris Saint-Germain (en 1998, à l'occasion des 8e de finale de la Coupe de France).

L'équipe de France Espoirs a également joué à Pau, en match amical, le 12 mars 1997, contre la Suisse. Parmi les jeunes Français présents ce jour-là, on peut citer Patrick Vieira, Thierry Henry ou encore David Trezeguet.

Le 18 mai 2006, les jeunes tricolores jouent à nouveau au stade du Hameau, cette fois-ci contre la Croatie. On retrouve notamment dans cette équipe Steve Mandanda, Bakari Sagna ou encore Yoann Gourcuff.

Michel Platini a également foulé la pelouse du Hameau à l'occasion du jubilé de Dominique Vésir, en 1988.

Le Pau Football Club y jouait également ses rencontres à domicile jusqu'en 2018. Depuis la saison 2018/2019, il évolue dans un nouveau stade dédié au football et situé à quelques centaines de mètres du stade du Hameau.

Rugby à XVModifier

En rugby, la Section paloise est un club historique du rugby français avec des participations régulières au sommet de la pyramide des divisions, dont le Top 16, puis le Top 14. Les meilleures équipes françaises se déplacent donc régulièrement au Hameau.

En 2014, devant 8 500 spectateurs, l'équipe de France féminine de rugby remporte le Grand Chelem en battant l'Irlande lors de la dernière rencontre du Tournoi des Six Nations[20].

Date Stade Équipe Score Équipe
9 novembre 1998 Stade du Hameau, Pau Section paloise 35-18 Leicester Tigers

Moyens d'accèsModifier

Le stade est accessible via un parking dédié. Il est également possible de s'y rendre en bus grâce au réseau Idelis. Deux lignes appelés "Ovaligne" sont dédiées à l'accès au stade les jours de match.

Transports en commun :

  •    Lons — Perlic Sud ↔ Pau — Stades du Hameau
  •    Pau — Facultés ↔ Pau — Stade du Hameau

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

TransportModifier

Le stade est desservi par L'Ovaligne qui est la navette gratuite qui dessert le Stade du Hameau les jours de matchs.

Deux circuits fonctionnent pour chaque rencontre :

- Le circuit A dessert les arrêts Facultés, Saint John Perse, Cité multimédia et Auriol.

- Le circuit B au départ de Verdun (cours Camou) dessert les arrêts Gare (arrêt P23), Usine de tramways avec un terminus au stade du Hameau.

RéférencesModifier

  1. « Présentation du stade du Hameau », sur pau.fr (consulté le 25 août 2015).
  2. « Match d'ouverture au Stade du Hameau », La République des Pyrénées,‎ , p. 5 (lire en ligne)
  3. G.Bouscarel, « Le Real Saragosse a tiré un feu d'artifice pour l'inauguration du stade de l'Ousse des Bois », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Super User, « Le Hameau : pour Pau, c'est bien plus qu'un stade ! », sur www.larepubliquedespyrenees.fr (consulté le 30 novembre 2017)
  5. « Pau : les premiers travaux sont lancés au stade du Hameau », sur larepubliquedespyrenees.fr, (consulté le 25 août 2015).
  6. « Gradin provisoire au stade du Hameau : le "bémol" des supporters », sur larepubliquedespyrenees.fr, (consulté le 25 août 2015).
  7. « Abonnements, parkings, tribune de la Section paloise : déjà des couacs ? », sur larepubliquedespyrenees.fr, (consulté le 25 août 2015).
  8. « Section paloise : la nouvelle tribune arrive mardi au Hameau », sur larepubliquedespyrenees.fr, (consulté le 25 août 2015).
  9. « Section paloise : Projet stade », sur section-paloise.fr, (consulté le 15 octobre 2016).
  10. a b et c « Hameau 2017 | Devenez l'une ou l'un des 15 ambassadeurs », sur hameau2017.fr (consulté le 11 septembre 2017)
  11. a et b Super User, « Projet Stade », sur www.section-paloise.com (consulté le 11 septembre 2017)
  12. (en) « Pau Béarn Pyrénées - Un projet collaboratif », sur www.agglo-pau.fr (consulté le 11 septembre 2017)
  13. Maritchu, « Point travaux du 12 août », sur www.section-paloise.com (consulté le 11 septembre 2017)
  14. Maritchu, « La nouvelle tribune Crédit Agricole Pyrénées Gascogne vous attend ! », sur www.section-paloise.com (consulté le 11 septembre 2017)
  15. Pierre-Olivier Julien, « Tribune Nord du Hameau : le Crédit Agricole avec la Section », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne, consulté le 11 septembre 2017)
  16. « En images : le stade du Hameau sera prêt pour dimanche », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne, consulté le 11 septembre 2017)
  17. Maritchu, « Le nouveau Hameau prêt à accueillir ses supporters ! », sur www.section-paloise.com (consulté le 11 septembre 2017)
  18. « Stade du Hameau à Pau : la tribune Ossau bientôt couverte entièrement », sur La République des Pyrénées (consulté le 11 septembre 2017)
  19. « Travaux au stade du Hameau à Pau : la butte est déjà rasée », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 11 septembre 2017)
  20. « L'équipe de France féminine réalise le Grand Chelem à Pau en battant l'Irlande 19-15 », sur larepubliquedespyrenees.fr, (consulté le 25 août 2015).