Stade Populaire

bâtiment aux Seychelles
Stade Populaire
Généralités
Adresse
Construction et ouverture
Construction
1970
Ouverture
1972
Rénovation
1992
Utilisation
Clubs résidents
Équipement
Capacité
7 000
Localisation
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Seychelles
(Voir situation sur carte : Seychelles)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : îles Intérieures
(Voir situation sur carte : îles Intérieures)
Point carte.svg

Le stade Populaire ou le stade Popiler est un stade de football qui se trouve à Victoria la capitale des Seychelles.

Ce stade est construit au début des années 1970 et accueille les matchs internationaux des Seychelles jusqu'à l'ouverture du Stade Linité en 1992. D'une capacité de 7 000 places, il comprend également une piste d'athlétisme.

HistoriqueModifier

Le stade Populaire est construit à Victoria au début des années 1970, il est inauguré en 1972 par la princesse Margaret[1]. D'une capacité de 7 000 spectateurs, il est rénové pour les Jeux des îles de l'océan Indien 1993[2],[3] et comprend alors une piste d'athlétisme de six couloirs[4]. Des travaux d'un montant de 2,7 millions de roupies sont engagés en 2007 pour mettre le stade aux normes internationales en créant deux nouveaux couloirs[4].

En 2011, en préparation des Jeux des îles de l'océan Indien, la piste d’athlétisme est de nouveau refaite[5].

UtilisationsModifier

Le stade accueille les rencontres de l'équipe nationale ainsi que les différentes phases finales des différentes coupes nationales jusqu'en 1992 et l'inauguration du Stade Linité. L'équipe nationale dispute cependant en 2006 le tournoi de l'indépendance dans ce stade[6].

Il est un des principaux équipements sportifs utilisés pour les Jeux des îles de l'océan Indien 1993 et ceux de 2011. Lors de cette compétition, il est utilisé pour les compétitions d'athlétisme et pour le tournoi de football de ces mêmes jeux des îles.

Le stade accueille également des rencontres de la Coupe d'Afrique des nations des moins de 17 ans 2001, qui voit la victoire en finale, du Nigéria, sur le score de trois buts à zéro, face au Burkina Faso.

L'équipement devait recevoir les championnats d'Afrique australe juniors d’athlétisme en 2006 mais le mauvais état de la piste entraîne la délocalisation de la compétition à Maurice[7]

RéférencesModifier

  1. (en) « Seychelles Insider Review », sur kuoni.co.uk (consulté le )
  2. (en) « Seychelles Football Federation & history », sur cerf-resort.com (consulté le )
  3. « 8èmes Jeux des îles de l’Océan Indien du 5 au 14 août-La réhabilitation des infrastructures sportives avance », sur nation.sc, Seychelles Nation, (consulté le )
  4. a et b (en) « Athletics-Damaged tartan track being removed », sur nation.sc, (consulté le )
  5. « Seychelles-Jeux des Iles: le ministre Meriton satisfait de l’avancement des travaux », sur lexpress.mu, Seychelles Nation, (consulté le )
  6. (en) Karel Stokkermans, « Tri-Nation Tournament (Seychelles) 2006 », sur rsssf.com, (consulté le )
  7. « Athlétisme : Championnats d'Afrique Australe juniors-Etienne, champion du saut en hauteur », sur nation.sc, (consulté le )