Ouvrir le menu principal

Stade Omar-Hamadi

stade de football algérien
Stade Omar-Hamadi
Omar Hamadi Stadium from Notre-Dame d'Afrique in 2017.jpg
Généralités
Noms précédents
Stade communal de Saint Eugène (1935-1962)
Surnom
Le petit San Siro
Adresse
Construction et ouverture
Construction
avant 1919
Ouverture
Rénovation
Extension
1957 (Tribune Nord)
2000 (Tribune Sud)
Utilisation
Clubs résidents
AS Saint-Eugène (1935-1962)
USM Alger (Depuis 1937)
Propriétaire
Équipement
Surface
Capacité
17,500
Tribunes
3 tribunes latérales, 1 tribune arquée et 1 tribune supérieure.
Affluence record
Dimensions
105 × 64 mètres
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte d’Algérie
voir sur la carte d’Algérie
Red pog.svg

Le stade Omar-Hamadi baptisé stade lapergue inauguré en 1924, est un stade de football situé à Bologhine, au nord d'Alger. Construit en 1935, l'enceinte accueillait alors les rencontres de l'AS Saint-Eugène, équipe composée de pieds-noirs et basée à Saint-Eugène,et du MCA, ancien nom de la commune de Bologhine. Depuis l'indépendance de l'Algérie en 1962, le stade est la résidence de l'USM Alger (et du MC Alger, partiellement).stade baptisé stade lapergue inauguré en 1924.

Le stade est bordé par la mer Méditerranée au nord, la basilique Notre-Dame d'Afrique au sud, et par les communes de Bab El Oued et de Raïs Hamidou, respectivement à l'est et à l'ouest.

La capacité du stade est d'environ 15 000 places. La pelouse est en gazon synthétique de quatrième génération. Le stade Omar-Hamadi a connu plusieurs expansions au fil du temps, mais aussi la démolition d'une tribune en 2003.

Stade Omar Hamadi

HistoireModifier

Le stade communal de Saint Eugène fut construit en 1935 et son architecture faisait de lui l'un des plus beaux stades de son époque. Il avait été construit au départ avec deux tribunes latérales et une salle des fêtes.

L'Association Sportive Saint Eugènoise (ASSE), créée le 1er janvier 1908, recevait ses adversaires sur la pelouse du stade communal dont elle avait la priorité, le Mouloudia Club d'Alger (MCA) et l'Olympique Musulmane de Saint-Eugène devaient se contenter des quelques créneaux que lui laissait l'équipe pied-noire qui était favorisée par l'administration coloniale.

De grands joueurs ont eu à fouler la pelouse du stade de Saint Eugène, on citera à cet effet l'armada du grand stade de Reims des Kopa, Piantoni, Glowaski, Jonquet, Panverne et autres Colonna.

En dehors du football, le stade de Saint Eugène a eu à accueillir des compétitions de différentes disciplines telles que : le stock car (course de voitures), le handball à onze, le Moto-Ball ainsi que des activités extra-sportives telles que des projections de cinéma en plein air.


En 1957, la troisième tribune sera construite, composée de deux tribunes superposées du côté sud, arquées et reliant les deux tribunes originelles, cette nouvelle tribune donnera un aspect moderne au stade municipal.

Après l'indépendance de l'Algérie en 1962, le stade de Saint-Eugène prendra le nom de Bologhine, nouvelle appellation de la commune.

La tribune supérieure du stade fut sérieusement endommagée au niveau des piliers lors du séisme de 1980 qui a ravagé la ville d'El-Asnam (actuellement Chlef) et elle est restée depuis interdite d'accès au public et finit - après d'interminables travaux- par être démolie en 2003.

En 1998, le stade de Bologhine prit le nom de feu-Omar Hamadi, ancien dirigeant du club et révolutionnaire de la première heure (il fut condamné à mort pendant la guerre de libération nationale) et qui a été tragiquement assassiné avec ses deux fils à Bouzareah (Alger) par un groupe terroriste en 1995.

En 2000, une nouvelle tribune fut construite afin d'élargir la capacité d'accueil du stade, qui passa ainsi de 10 000 à 30 500 spectateurs, l'USM Alger le club qui détient la concession du stade a également investi dans la mise en place d'infrastructures nécessaires à la récupération et à l'entraînement des joueurs : sauna, salle de sport et restaurant.

Liens externesModifier