Stérilisation à la vapeur

La stérilisation à la vapeur a pour but d'éliminer tous les germes ou les contaminants en mettant l'objet en contact à une température 134 °C plus une surpression de 2,2 bar pendant 18 min et cela sur la totalité de la surface à stériliser. (valeur issue de la table de Regnault).

Principe d'actionModifier

La destruction des micro-organismes est obtenue par l’action conjuguée de la chaleur et de l’humidité, la vapeur permettant la pénétration de la chaleur à l’intérieur de la spore pour atteindre les acides nucléiques. L’efficacité maximale n’est donc obtenue qu’avec de la vapeur saturée.
Le temps prévu pour la stérilisation débutera lorsque la température souhaitée sera atteinte.

Dans un procédé de stérilisation, l’état de mort ou de réduction micro-biologique est décrit par une fonction exponentielle. La valeur stérilisatrice (communément appelée F0) correspond à la valeur exponentielle réduite lors de la stérilisation.

Préparation et démarcheModifier

Ne pas mettre de petites boites métalliques à instruments avec un couvercle fermé, ce que contient la boite ne sera pas stérile. Utiliser plutôt deux sachets de stérilisation, placer la boite à instruments ouverte dans le sachet, la partie métallique de la boite côté plastique et donc le côté instruments, côté papier opaque prévu pour le transfert de la vapeur. Placer le couvercle dans un autre sachet et vous pourrez remettre votre couvercle sur la boite ultérieurement sur la boite dans un endroit stérile (hotte à flux laminaire ou salle blanche).

Avec des flacons vides à stériliser deux solutions se présentent : soit ils ont un bouchon septum placez y des prises d'air. S'ils n'ont pas de bouchon septum, placez y 5ml d'eau déminéralisée ou PPI, fermer le bouchon à fond faites leur subir un cycle, l'eau contenue à l'intérieur se vaporisera et vous obtiendrez une stérilisation impeccable. Cependant il est nécessaire d'avoir déterminé le temps de montée à 121 °C du type de votre flacon ; en effet, dans ce cas, on chauffe le verre et celui-ci fait chauffer l'eau du flacon donc il faut tenir compte de ce temps mort sans parler que celui-ci sera multiplié par 4 entre un flacon de 500ml et un flacon de 2000ml.
Ne jamais stériliser un flacon vide et sec avec son bouchon desserré dessus : avec la dépression du pré-traitement celui empêchera le transfert correct de la vapeur.

Des montages contenant un liquide un tampon ou autre obturés par deux extrémités de type luer.
Faire une stérilisation des embouts Luer ouverts dans un petit sachet, les autoclaver, les refermer stérilement sous une hotte, puis les installer pour clore le montage puis autoclaver le tout, comme ça lors du raccordement du montage à un autre embout luer le cône obturé aura été stérilisé dans sa partie interne et là 100 % de sureté process.

Voici donc un exemple de cas d'école à avoir en tête et se poser la question ma vapeur est elle passée par là ?

Appareil ou montage stérilisable en ligneModifier

Sur ces appareils la démarche est similaire, il faut détailler son processus, connaître à fond son circuit de passage des fluides et toujours se demander si, lors de la stérilisation préalable, la vapeur a bien été en contact avec tous les points du circuits. On appelle ceci une validation : donc à vous d'être vigilant lors de l'établissement de celle-ci, cela ne sert à rien de stériliser en aveugle à des temps très long ou des températures très fortes, ça abime le matériel et/ou les produits et ça ne garantit pas le résultat. En routine, toujours vérifier qu'une membrane de vanne n'est pas collée ni déformée.

ConclusionsModifier

Pour être et rester stérile, il faut avoir du matériel en état, des sondes de températures calibrées, une bonne connaissance des process et du matériel à stériliser, et surtout se poser la bonne question.

Articles connexesModifier