Ouvrir le menu principal

Stéphanie Cano

handballeuse française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cano.

Stéphanie Cano
Image illustrative de l’article Stéphanie Cano
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (45 ans)
Lieu Bordeaux
Taille 1,64 m
Poste ailière droite
Situation en club
Club actuel fin de carrière
Parcours junior
Saisons Club
1989-1991 Drapeau : France Léognan Handball
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1991-2002 Drapeau : France Mérignac Handball
2002-2003 Drapeau : Espagne Milar L'Eliana Valence
2003-2004 Drapeau : Danemark Slagelse DT
2004-2005 Drapeau : Espagne Elda Prestigio Valence
2005-2010 Drapeau : France CA Bèglais
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1993-2008 Drapeau : France Équipe de France 231 (462)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Stéphanie Cano, née le 17 avril 1974 à Bordeaux, est une ancienne joueuse de handball française évoluant au poste d'ailière droite. Elle était capitaine de l'équipe de France lors du titre de champion du monde 2003[1].

BiographieModifier

Stéphanie Cano découvre le handball sur le tard, ayant pratiqué d'autres sports auparavant. Elle rejoint le groupe France en 1993 et fait partie de l'équipe qui remporte la médaille d'argent du Mondial 1999, finale perdue face à la Norvège.

Lors des jeux de Sydney, elle affronte le sélectionneur national Olivier Krumbholz sur sa gestion en groupe. Celui en fait ensuite la capitaine de l'équipe de France qui remporte une nouvelle médaille internationale avec le bronze de l'Euro 2002 au Danemark. L'année suivante, elle a l'honneur de mener l'équipe de France au titre mondial en Croatie en prolongation face à la Hongrie.

Elle décide ensuite de faire une pause avec l'équipe de France pour mener à bien ses études de kinésithérapeute. Revenue en équipe de France, elle remporte une nouvelle médaille de bronze lors de l'Euro 2006. Pour le mondial 2007 qui se déroule en France, elle est redevenue capitaine et est l'une des joueuses majeures lors du premier tour. Malheureusement, elle se blesse à la cuisse gauche ce qui la prive du tour principal.

En club, elle devient la première Française à disputer une finale de la ligue des champions en 2003 avec le club espagnol de Valence. Puis, l'année suivante, elle atteint de nouveau la finale avec le club danois de Slagelse DT. Mais cette fois, elle devient la première Française à remporter le trophée[2].

En 2005, elle retrouve la France où elle évolue pendant 3 saisons au CA Bèglais en première division puis deux en D2. En 2010, elle décide de mettre un terme à sa carrière[3]. Devenue kiné[1], elle a coupé pendant une période avec le handball avant de devenir en 2013 membre du conseil de surveillance de la toute nouvelle Union Mios Biganos-Bègles (LFH).

ClubsModifier

PalmarèsModifier

ClubModifier

compétitions internationales

Équipe de FranceModifier

  • autres
    • début avec l'Équipe de France le 7 septembre 1993 contre la Suède
    • 231 sélections et 462 buts entre 1993 et 2008

Distinction personnelleModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b « 2003-2013: On s'était dit rendez-vous dans dix ans... », sur handzone.net, (consulté le 3 décembre 2013)
  2. « Mais qui arretera Cano ?!! », sur handzone.net, (consulté le 3 décembre 2013)
  3. « Stéphanie Cano arrête sa carrière », sur handzone.net, (consulté le 3 décembre 2013)
  4. (en) « Profil olympique de Stéphanie Cano », sur sports-reference.com (consulté le 3 décembre 2013)

Liens externesModifier