Stéphane Ducret

artiste suisse

Stéphane Ducret, né le à Lausanne, est un artiste, professeur et commissaire d’expositions suisse.

Stéphane Ducret
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
LausanneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Stéphane Ducret est un artiste plasticien né en 1970 à Lausanne, primé par la Fondation Leenaards en 2003[1], professeur et coach, basé à Genève, titulaire d’un Master en art et histoire de l’art à l’Ecole Supérieure d’Art Visuel de Genève (désormais nommée HEAD).

Son travail a notamment été exposé au Bronx Museum of the Arts, New York ; au Forum d’Art Contemporain, Sierre ; à la Fondation de l’Hermitage, Lausanne ; à el Centro Cultural Borges, Buenos Aires ; au Centre PasquArt, Bienne ; au Musée cantonal des beaux-arts Lausanne ; à l'Artists Space, New York et ses œuvres sont présentes dans les collections BCV ART[2], CICG, AXA Assurances, Fonds cantonal d’art de Genève, Fonds des arts plastiques de Lausanne, Hôpital universitaire de Genève, Musée de Pully, entre autres.

Avec plus de 25 années de pratique de plasticien et d’expérience du monde de l’art contemporain, il a bénéficié de résidences d’artistes à New York, Porto, Buenos Aires et Mexico City. De 2002 à 2006, il a été membre de la direction de l'ECAL (Ecole cantonale d'art de Lausanne)[3], où il enseignait et était responsable de l'année propédeutique. Il a fondé deux galeries d’art, l’une à New York et l’autre à Genève[4] et a été directeur de l'elac (l'espace lausannois d'art contemporain).

En 2016, désireux de répondre à une demande diversifiée autour de l’art contemporain, il développe la structure « ART CLASSE par Stéphane Ducret » [5] (www.artclasse.com) destinée aux adultes, enfants et entreprises. ART CLASSE regroupe des ateliers de création, dont le programme unique en Suisse d’ateliers REAL/FAKE (où les participants peignent leurs « vraies/fausses œuvres d’art » à emporter chez soi, basées sur les pratiques d’artistes contemporain reconnus), au succès confirmé avec plus de 300 inscriptions par année ; des événements d'équipe tels du « team building » et des sorties d’entreprise, qu’il dispense en trois langues (Français, Anglais, Espagnol) avec parmi ses clients les plus renommés JTI, Abdallah Chatila, JUUL Paris, Audemars Piguet (70 participants), McKinsey & Co, Pictet Asset Management ; du coaching pour artistes et futur galeristes ; des voyages aux thématiques liées principalement à l’art contemporain (VERY GOOD TRIP) et du « Art Advisory » pour conseiller les collectionneurs dans le développement cohérent de leurs collections.

Stéphane Ducret a vécu à Pully, New York, Porto et Buenos Aires. Depuis 2012, il vit et travaille à Genève.

Distinctions/prix (sélection)Modifier

Notes et référencesModifier

  1. “La Fondation Leenaards décerne ses prix”, La Tribune de Genève, 17.12.2003. Isabelle Martin, “La Fondation Leenaards a remis ses onze prix et bourses”, Le Temps, 17.12.2003. Jean Ellgass, “Un demi-million pour des artistes romands”, Le Matin, 17.12.2003. Jean-Louis Kuffer, “Les élus de Mécène”, 24 Heures, 17,12.2003. Création : “les lauréats de la Fondation Leenaards”, Le Temps, 16.12.2003.
  2. Catherine Cochard, « Le Pays de Vaud mis en toiles », Le Temps, 8.11.2012. Florence Millioud Henriques, « L’art vaudois s’affirme Contemporain... ou bien ? », 24 Heures, 8.11.12.
  3. Isabelle Falconnier, “Stéphane Ducret, la vie en rose version vinyle”, L'Hebdo, 20.01.2005.
  4. Michel Bonel, « Stéphane Ducret : l’art comme aventure ! », La tribune des Arts/La tribune de Genève, 22.11.2012., Charlotte Lang, «Stéphane a 42 ans, suisse, a étudié les Beaux Arts à Genève. Aujourd’hui il fonde sa propre galerie (www.yet projects.com) et réalise son rêve.», Punch/Radio Cité, 22.11.2012.
  5. site web www.artclasse.com.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :