Stéphane Bédard

personnalité politique canadienne

Stéphane Bédard
Illustration.
Fonctions
Chef de l'opposition officielle du Québec
Prédécesseur Philippe Couillard
Successeur Pierre Karl Péladeau
Chef intérimaire du Parti québécois
Prédécesseur Pauline Marois
Successeur Pierre Karl Péladeau
Député à l'Assemblée nationale du Québec
pour Chicoutimi
Élection 30 novembre 1998
Législature 36e, 37e, 38e, 39e, 40e législature du Québec, 41e législature du Québec
Prédécesseur Jeanne Blackburn
Successeur Mireille Jean
Biographie
Date de naissance (52 ans)
Lieu de naissance Chicoutimi, Québec, Canada
Parti politique Parti québécois
Diplômé de HEC Montréal,
Université de Montréal
Profession Avocat

Stéphane Bédard, né le à Chicoutimi, est un avocat et homme politique québécois. Il est député péquiste de Chicoutimi à l'Assemblée nationale du Québec de 1998 à 2015. Il a également été chef intérimaire du Parti québécois à la suite de la démission de Pauline Marois, et chef de l'opposition, jusqu'à l'élection de Pierre Karl Péladeau. Dans le gouvernement de Pauline Marois (2012 à 2014), il a été président du Conseil du trésor du Québec, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et leader parlementaire du gouvernement.

BiographieModifier

Deuxième d’une famille de quatre enfants, Stéphane Bédard est né le à Chicoutimi. Il est le fils de Marc-André Bédard, ministre péquiste de 1976 à 1985. Il est marié à Janick Tremblay et il est le père de trois enfants : Sandrine, Eugénie et Marc-Antoine[1].

Il a fait des études en administration à l'École des hautes études commerciales de Montréal en 1988. Il obtient un baccalauréat en droit (LL.B.) de l'Université de Montréal en 1991. Admis au barreau du Québec en 1992, il pratique le droit en relation de travail pendant sept ans à la société d’avocats Gauthier Bédard[1]. Il s’est impliqué dans différentes associations et organisations de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Il est député de la circonscription de Chicoutimi depuis les élections de 1998 sous l'étiquette du Parti québécois, étant réélu aux élections de 2003, 2007, 2008, 2012 et 2014. Il a cumulé différentes fonctions parlementaires et ministérielles, soit secrétaire d’État au renouvellement, whip et leader parlementaire du deuxième groupe d’opposition, ainsi que leader parlementaire de l’opposition officielle. Le , la première ministre Pauline Marois le nomme ministre responsable de l’administration gouvernementale, président du Conseil du trésor du Québec, ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et leader parlementaire du gouvernement.

Il démissionne le , exprimant le désir d'être plus présent pour sa famille.[2]

Fonctions politiques, parlementaires et ministériellesModifier

Élu député de la circonscription de Chicoutimi aux élections générales du

  • Membre de la Délégation de l'Assemblée nationale pour les relations avec les États-Unis (DANREU) du au
  • Membre de la Commission interparlementaire franco-québécoise (CIFQ), Section du Québec du au
  • Membre de la Commission de l'économie et du travail du au
  • Membre de la Commission de l'administration publique du au
  • Membre du Bureau de l'Assemblée nationale du au
  • Adjoint parlementaire au ministre d'État à l'Éducation et à la Jeunesse du au
  • Membre de la Commission de l'éducation du au
  • Adjoint parlementaire au ministre d'État à l'Éducation et à l'Emploi du au
  • Délégué régional de la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean du au
  • Secrétaire d'État au renouvellement de la Fonction publique du au
  • Adjoint parlementaire au ministre d'État à l'Administration et à la Fonction publique et président du Conseil du trésor du au
  • Membre du Comité ministériel des affaires régionales et territoriales du au
  • Membre du Comité ministériel à la jeunesse du au
  • Membre du Comité de législation du au
  • Réélu député de la circonscription de Chicoutimi aux élections générales du
  • Leader parlementaire adjoint de l'opposition officielle du au
  • Porte-parole de l'opposition officielle en matière d'affaires autochtones du au
  • Porte-parole de l'opposition officielle en matière de Commission d'accès à l'information du au
  • Porte-parole de l'opposition officielle en matière de justice du au
  • Membre de la Commission des institutions du au
  • Porte-parole de l'opposition officielle en matière de justice et d'accès à l'information du au
  • Membre de la Commission spéciale sur le choix du site du futur Centre hospitalier de l'Université de Montréal du au


Réélu député de la circonscription de Chicoutimi aux élections générales du

  • Whip du deuxième groupe d'opposition du au
  • Membre de la Commission de l'Assemblée nationale du au
  • Porte-parole du deuxième groupe d'opposition en matière de justice du au
  • Membre suppléant du Bureau de l'Assemblée nationale du au
  • Porte-parole du deuxième groupe d'opposition en matière de réforme des institutions démocratiques du au
  • Porte-parole du deuxième groupe d'opposition pour le Directeur général des élections du au
  • Porte-parole du deuxième groupe d'opposition en matière de carte électorale du au
  • Porte-parole du deuxième groupe d'opposition en matière d'éthique du au
  • Leader parlementaire du deuxième groupe d'opposition du au


Réélu député de la circonscription de Chicoutimi aux élections générales du

  • Leader parlementaire de l'opposition officielle du au
  • Porte-parole de l'opposition officielle en matière de réforme des institutions démocratiques du au
  • Membre de la Commission de l'Assemblée nationale du au
  • Membre de la Sous-commission de la réforme parlementaire du au
  • Porte-parole de l'opposition officielle en matière de réforme des institutions du au
  • Porte-parole de l'opposition officielle en matière de réforme des institutions démocratiques du au


Réélu député de la circonscription de Chicoutimi aux élections générales du

  • Ministre responsable de l'Administration gouvernementale depuis le
  • Président du Conseil du trésor depuis le
  • Ministre responsable de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean depuis le
  • Leader parlementaire du gouvernement depuis le

Notes et référencesModifier

  1. a et b Assemblée nationale du Québec, « Stéphane Bédard : biographie », sur Assemblée nationale du Québec, (consulté le 27 août 2013)
  2. Zone Politique - ICI.Radio-Canada.ca, « Le député Stéphane Bédard quitte la vie politique », sur Radio-Canada.ca (consulté le 4 mai 2016)