Ouvrir le menu principal

Square Roger-Stéphane

espace vert de Paris, France

Square Roger-Stéphane
Image illustrative de l’article Square Roger-Stéphane
Vue du square.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Commune Paris
Arrondissement 7e
Quartier Saint-Thomas-d'Aquin
Superficie 1 438 m2
Histoire
Création 1933
Ancien(s) nom(s) Square Récamier
Coordonnées 48° 51′ 10″ nord, 2° 19′ 41″ est

Le square Roger-Stéphane (appelé square Récamier de son inauguration en 1933 au 22 octobre 2008) est un espace vert du 7e arrondissement de Paris.

Situation et accèsModifier

Le square est accessible par le 7, rue Récamier.

Il est desservi par la ligne    à la station Saint-Sulpice, par les lignes     à la station Sèvres - Babylone et par les lignes de bus RATP 63 68 83 84.

Origine du nomModifier

Il porte le nom du journaliste et résistant Roger Stéphane (1919-1994).

HistoriqueModifier

Le square d'une surface de 1 438 m2 a été inauguré en 1933 sous le nom de « square Récamier » du nom de la rue qui y mène, la rue Récamier, qui rend hommage à Juliette Récamier. La rue porte ce nom parce qu'elle s'étend sur le terrain où se trouvait autrefois le couvent de l'Abbaye-aux-Bois où Juliette Récamier s'est retirée pour terminer ses jours.

Il est rebaptisé par le maire de Paris Bertrand Delanoë le 22 octobre 2008 à l'issue d'un long débat entre la mairie centrale et les riverains qui étaient hostiles au changement de nom et appuyés par un avis négatif (no 2007-164) du conseil d'arrondissement présidé par Michel Dumont.

Il n'a guère été modifié depuis, seule la perspective a été fermée par la construction d'immeubles, derrière, dans les années 1970.

DescriptionModifier

Le square Récamier est situé au bout du cul-de-sac de la rue Récamier, entre deux immeubles haussmaniens.

Il se présente comme un jardin aux terrasses fleuries de lilas japonais. On y trouve une fontaine, un bassin en cascade, un immense hêtre pleureur, des plantes telles que des rhododendrons, des magnolias, des pervenches, des chèvrefeuilles, des bruyères dans une architecture vallonnée.

RéférencesModifier

AnnexesModifier