Sport de combat de percussion-préhension

Un sport de combat de percussion-préhension ou sport de combat dit « mixte » comporte à la fois des techniques de percussion et de préhension. Cette dénomination des années 1990 du monde universitaire désigne les sports de combat codifiés permettant l’utilisation de certaines techniques corporelles pour conjointement percuter des cibles corporelles et contrôler physiquement, amener au sol et soumettre l’opposant et cela dans un espace et une durée définie qui la plupart du temps débouche sur la compétition. La dénomination utilisée préalablement depuis les années 1970, est luttes de contact (A. Delmas, 1973)

Tentative de projection par barrage
Fauchage lethwei.jpg

À l'encontre de cette catégorie on distingue les sports de combat de percussion et les sports de combat de préhension.

TechniqueModifier

Certains sports de combat se situent à la lisière des sports de combat de percussion et des sports de combat mixtes car utilisant percussion, saisies et projections mais sans continuer l’échange au sol. Ce qui est le cas pour : la boxe birmane (lethwei), la boxe thaïe (muaythaï) et le sanda (boxe chinoise).

Parmi les sports de combat dits « mixtes » (percussion et préhension à la fois), les plus connus, on trouve :

SourcesModifier

  • Alain Delmas, 1. Lexique de la boxe et des autres boxes (Document fédéral de formation d’entraîneur), Aix-en-Provence, 1981-2005 – 2. Lexique de combatique (Document fédéral de formation d’entraîneur), Toulouse, 1975-1980
  • Patrick Lombardo, Encyclopédie mondiale des arts martiaux, Éditions E.M., Paris, 1997
  • Gabrielle & Roland Habersetzer, Encyclopédie des arts martiaux de l'Extrême-Orient, Ed. Amphora, Paris, 2000

Liens internesModifier

Liens externesModifier