Sporobolus

genre de plantes

Sporobolus est un genre de plantes monocotylédones de la famille des Poaceae, sous-famille des Chloridoideae, à répartition quasi-cosmopolite, qui comprend 184 espèces acceptées. Ce sont des plantes herbacées, généralement vivaces, poussant en touffes, aux tiges généralement dressées et pouvant atteindre de 5 à 160 cm de haut, voire plus. Ce genre se caractérise, entre autres, par ses fruits dont le péricarpe mucilagineux se sépare facilement de la graine à maturité, facilitant la dispersion de cette dernière.

De nombreuses espèces de ce genre sont des mauvaises herbes des cultures ayant une importance significative. Certaines jouent un rôle comme plantes de pâturage.

ÉtymologieModifier

Le nom générique, Sporobolos dérive de deux racines grecques : σπόρος (sporos), graine, spore, et βάλλειν (bollein), jeter, en référence à la manière dont la graine est libérée et dispersée[2].

Caractéristiques généralesModifier

 
Épillets de Sporobolus africanus avec les graines apparentes.

Les plantes du genre Sporobolus sont des plantes herbacées vivaces, rarement annuelles, poussant en touffes, parfois rhizomateuses ou stolonifères. Les feuilles ont un limbe plat ou enroulés, linéaire à étroitement lancéolé. La ligule est réduite à une rangée de poils[3].

L'inflorescence est une panicule ouverte ou contractée, rarement spiciforme.Les épillets sont uniflores, subtérètes, non comprimés ni carénés, glabres. Le rachillet se désarticule à maturité au-dessus des glumes.Les glumes sont inégales, généralement plus courtes que la lemme, membraneuses, caduques ou persistantes, et présentent parfois une nervure et ont un apex obtus, aigu ou acuminé. La lemme, elliptique à étroitement ovale, est finement membraneuse, glabre, et présente de 1 à 3 nervures. La paléole, égale à la lemme ou plus courte, est déprimée entre les nervures et se fendant longitudinalement pendant la croissance du grain. Les étamines sont au nombre de 2 à 3[3].

Le fruit, petit (0,3–2 mm de long), globuleux à ellipsoïde, arrondi ou tronqué, comprimé latéralement ou dorsoventralement, ou pas sensiblement comprimé, n'adhère pas à la lemme et à la paléole. Il présente, contrairement au caryopse typique, un péricarpe non adhérent. Ce péricarpe se gonfle généralement avec l'humidité et devient mucilagineux, expulsant de force la graine collante, qui adhère souvent au sommet de l'épillet. Le hile est court. L'endosperme est dur, sans lipide, ne contenant que des grains d'amidon simple ou composé. L'embryon, de grande taille, présente un épiblaste, avec une queue scutellaire et un entrenoeud du mésocotyle allongé[3],[4].

CytologieModifier

Le nombre chromosomique de base est x = 9 ou 10, avec un nombre chromosomique somatique variable, 2n = 18, 24, 36, 38, 54, 72, 80, 88, 90, 108 et 126, avec des espèces diploïdes et une série d'espèces polyploide[4].

TaxinomieModifier

La genre Sporobolus a été décrit par le botaniste écossais Robert Brown et publié en 1810 dans Prodromus Florae Novae Hollandiae 169[5]. L'espèce type est Sporobolus indicus (L.) R. Br[4].

SynonymesModifier

Selon GRIN (15 juin 2019)[6] :

  • Agrosticula Raddi
  • Bauchea E. Fourn.
  • Bennetia Raf.
  • Calamovilfa (A. Gray) Hack.
  • Crypsis Aiton
  • Cryptostachys Steud.
  • Diachyrium Griseb.
  • Spartina Schreb.
  • Spermachiton Llanos
  • Spermatochiton Pilg., orth. var.
  • Thellungia Stapf
  • Triachyrum Hochst.

Liste des espècesModifier

Selon The Plant List (15 juin 2019)[7] :

Selon Plants of the World online (POWO) (30 novembre 2020)[8] (222 espèces) :

Notes et référencesModifier

  1. Tropicos, consulté le 19 septembre 2017
  2. (en) Umberto Quattrocchi, CRC World Dictionary of Plant Names: Common Names, Scientific Names, Eponyms, Synonyms, and Etymology, vol. IV R-Z, Taylor & Francis US, (ISBN 978-0-8493-2678-3, lire en ligne), p. 2542.
  3. a b et c (en) Zhen-lan Wu & Sylvia M. Phillips, « 138. Sporobolus R. Brown, Prodr. 169. 1810 », sur Flora of China (consulté le 15 juin 2019).
  4. a b et c (en) L. Watson, T.D. Macfarlane & M.J. Dallwitz, « Sporobolus R.Br. », sur The Grass Genera of the World, (consulté le 15 juin 2019).
  5. (en) « Sporobolus », sur Tropicos - Missouri Botanical Garden (consulté le 15 juin 2019).
  6. GRIN, consulté le 15 juin 2019
  7. The Plant List, consulté le 15 juin 2019
  8. Plants of the World online (POWO), consulté le 30 novembre 2020

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :