Spitz (chien)

Le spitz ou chien de type spitz est un type de chien caractérisé par sa fourrure longue et épaisse, des oreilles triangulaires (qui lui donne l'origine de son nom en allemand, spitz signifie « pointu ») dressées et une queue enroulée ou incurvée en forme de faucille.

HistoriqueModifier

L'origine exacte des spitz n'est pas connue. La plupart des chiens de type spitz proviennent de l'Arctique ou des régions est-asiatiques. Le type est décrit comme Canis pomeranus par Johann Friedrich Gmelin dans Systema naturae en 1788[1]. Il n'existe aucune preuve archéologique d'une transition entre le loup et les chiens domestiques de type spitz. Des restes fossiles datés de cinq mille ans semblent montrer que les ancêtres des spitz seraient croisés avec des loups. Les études génétiques sur les races de chiens montrent que les spitz font partie du groupe le plus proche des loups : il s'agit peut-être du plus vieux type de chien[2].

Races de chiensModifier

Akita  
Akita américain  
Alaskan Klee Kai  
Bangkaew de Thaïlande  
Berger finnois de Laponie  
Buhund norvégien  
Chien d'élan norvégien gris  
Chien d'élan norvégien noir  
Chien d'élan suédois  
Chien d'ours de Carélie  
Chien de berger islandais  
Chien de Canaan  
Chien du Groenland  
Chien finnois de Laponie  
Chien norvégien de macareux  
Chow-chow  
Esquimau américain  
Esquimau canadien  
Eurasier  
Hokkaïdo  
Husky de l'Alaska  
Husky de Sibérie  
Jindo coréen  
Kai  
Kintamani  
Kishu  
Laika de Iakoutie  
Laïka de Sibérie occidentale  
Laïka de Sibérie orientale  
Laïka russo-européen  
Lapphund suédois  
Loulou de Poméranie  
Malamute de l'Alaska  
Nureongi
Samoyède  
Schipperke  
Shiba  
Shikoku  
Spitz allemand  
Spitz-loup  
Spitz indien  
Spitz japonais  
Spitz finlandais  
Spitz de Norrbotten  
Tamaskan  
Vallhund suédois  
Volpino italien  
Donggyeongi

Notes et référencesModifier

  1. Linnaeus, C. (translated and revised by R. Kerr). 1792. The Animal Kingdom; or, zoological system of the celebrated Sir Charles Linnaeus. Class I. Mammalia and Class II. Birds. Being a translation of that part of the Systema Naturae, as lately published with great improvements by Professor Gmelin, together with numerous additions from more recent zoological writers and illustrated with copperplates. J. Murray, London, 644 pp.
  2. (en) Elaine A. Ostrander, « Genetics and the Shape of Dogs; Studying the new sequence of the canine genome shows how tiny genetic changes can create enormous variation within a single species », sur americanscientist.org, American Scientist (online), septembre–octobre 2007, p. 2