Ouvrir le menu principal

Spirou et les Héritiers
4e album de la série Spirou et Fantasio
Auteur André Franquin
Genre(s) Franco-Belge
Aventure

Personnages principaux Spirou
Fantasio
Spip

Éditeur Dupuis
Première publication 1951
ISBN 2-8001-0006-0
Nb. de pages 59

Prépublication Spirou
Albums de la série Spirou et Fantasio

Spirou et les Héritiers, par André Franquin, est la trente-quatrième histoire et le quatrième album de la série Spirou et Fantasio. Elle est publiée pour la première fois dans Spirou du no 693 au no 726.

UniversModifier

SynopsisModifier

 
Le circuit de Spa-Francorchamps qui a inspiré à Franquin celui de Cocochamps.

Fantasio hérite. Son vieil oncle[1] vient de mourir, Spirou l'attend devant chez le notaire pour connaître son héritage. L’oncle a décidé de léguer sa fortune à un seul de ses deux neveux, Fantasio ou son cousin Zantafio. Pour cela, l'un d'entre eux doit réussir au moins deux des trois épreuves qu'il leur impose.

La première est de concevoir une invention qui soit utile au grand public. Fantasio, après quelques essais, met au point le Fantacoptère, un hélicoptère dorsal révolutionnaire. Zantafio, en l'espionnant, fait construire le Zantajet par quelqu'un d'autre, enfreignant ainsi le règlement, et essaye de saboter le Fantacoptère. Malgré cela, lors des essais, Zantafio met le feu à une maison avec sa machine et Spirou sauve l'enfant de la maison grâce au Fantacoptère. Fantasio gagne donc la première manche.

La deuxième épreuve consiste à participer à un tournoi automobile en s'y classant dans les six premiers. À la firme Turbot, Fantasio apprend à piloter auprès de Martin et Roulebille, les deux pilotes favoris de Turbot. Il signale aussi à son cousin, dans un souci d'équité, que Turbot forme des pilotes. Le jour d'un important championnat, Zantafio fait disparaître Martin et Roulebille, pour que Fantasio et lui les remplacent en course, puis paye un autre concurrent pour mettre Fantasio hors piste. Spirou et Spip réussissent à neutraliser Zantafio et l'autre pilote, tandis que Martin et Roulebille s'échappent. Zantafio n'est pas dénoncé, Fantasio arrive troisième. Mais quelque temps plus tard, en trichant à nouveau, Zantafio se classe premier et remporte l'épreuve.

La troisième épreuve, la plus difficile, consiste à capturer un Marsupilami, et à l'offrir à un musée en Europe. Spirou et Fantasio découvrent que l'animal vit dans la jungle de Palombie, en Amérique latine. Ils s'y rendent et en découvrent un qui s'attache à eux. En repartant, les indiens Chahutas les poursuivent, mais Zantafio, qui cherchait également le marsupilami intervient et les sauve. Pris de remords, Zantafio se réconcilie avec Spirou et Fantasio : il leur offre une barque pour rejoindre la civilisation, et reste quant à lui en Palombie pour y chercher fortune. En arrivant, Fantasio découvre la nature de son héritage : son oncle n'avait en réalité rien à lui léguer, sinon l'expérience acquise au cours de ces épreuves.

PersonnagesModifier

LieuxModifier

Dans cet album apparaît pour la première fois la Palombie, pays imaginaire sujet à de réguliers coups d'état, et composé en grande partie de jungle.

HistoriqueModifier

PublicationModifier

RevuesModifier

  • Publié pour la première fois dans le journal de Spirou du no 693 (paru le 26 juillet 1951) au no 726[2] (paru le 13 mars 1952).

AlbumModifier

La première édition de Spirou et les Héritiers fut publiée aux Éditions Dupuis en 1952 (dépôt légal 1/1952[3]). On retrouve cette histoire dans De Champignac au marsupilami, le tome 2 de la série Les intégrales Dupuis - Spirou et Fantasio (Dupuis - 2006).

TraductionsModifier

  • Anglais (Inde) : Spirou and The Heirs (2007), Euro Books.

AdaptationsModifier

L'album a été adapté en 1973 sous la forme d'un conte audio. Il a été édité sous la forme d'un livre-disque par Musidisc dans sa collection "Le disque d'aventure".

SuitesModifier

L'histoire s'achève alors que Spirou propose à Fantasio de libérer le marsupilami, annonçant l'épisode suivant, Les Voleurs du marsupilami.

Spirou et Fantasio retrouvent Zantafio, devenu président de la Palombie, dans Le Dictateur et le Champignon.

Spirou et les Héritiers trouve également une autre suite, plus lointaine, avec L'Homme qui ne voulait pas mourir, de Morvan et Munuera, où l'on découvre que l'oncle de Fantasio n'est en réalité pas mort.

Lien externeModifier

RéférencesModifier

  1. Son nom n'est pas donné dans l'album mais on apprendra dans L'Homme qui ne voulait pas mourir qu'il s'appelle Tanzafio.
  2. sur Bdoubliees.com (consulté le 18 août 2015)
  3. sur bedetheque.com (consulté le 18 août 2015)