Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Modifications

Tisha Beav

289 octets ajoutés, il y a 1 an
complément, concept du judaïsme de la transformation inéluctable du mal en bien
 
Jour le plus triste du calendrier hébraïque, le 9 ''av'' est précédé par une période [[Les trois semaines|de trois semaines]] au cours desquelles viande, vin, musique et autres marques de réjouissance sont progressivement interdits. Il est principalement observé par un jeûne depuis le crépuscule à la sortie des étoiles le lendemain. Les Juifs y sont en outre soumis aux mêmes restrictions que ''[[Yom Kippour]]'' sur les parfums, le port de chaussures de cuir et les rapports conjugaux. Cependant, la solennité est absente du jour et il n’y règne que le deuil, ritualisé par la lecture sur un ton éteint, à même le sol, du [[Livre des Lamentations]] et des ''[[kinot]]'' (élégies) ainsi que, pour certains, du [[Livre de Job]]. Il est suivi, six jours plus tard, le quinzième jour du mois d’av (hébreu : ט״ו באב tou bèav) par [[Tou Beav]] qui est, selon la tradition rabbinique, l'un des jours les plus joyeux de l'année juive à l'époque des Temples de Jérusalem.
 
Selon le concept du judaïsme de la transformation inéluctable du mal en bien, le 9 av deviendra selon la tradition rabbinique un jour de fête avec l’avènement de l Époque messianique comme enseigné dans le [[Traité Berakhot|Traité Berakhot]] du [[Talmud de Jérusalem]] (2,4).
 
 
201
modifications