Ouvrir le menu principal

Soyouz TMA-11 (Союз ТМА-11)
Insigne de la mission
Données de la mission
Vaisseau Soyouz
Équipage Aller et retour :
Iouri Malentchenko
Peggy Whitson
Aller seulement :
Sheikh Muszaphar Shukor
Retour seulement :
Yi So-yeon
Date de lancement , 13 h 22 UTC
Site de lancement Cosmodrome de Baikonour, LC-1
Date d'atterrissage , 08 h 30 UTC
Site d'atterrissage Kazakhstan
Durée 191 jours, 19 heures et 07 minutes
Orbites 3028
Altitude orbitale Entre 200 et 242 km
Inclinaison orbitale 51,67°
Distance parcourue ?
Photo de l'équipage
De gauche à droite : Sheikh Muszaphar Shukor, Youri Malenchenko et Peggy Whitson.
De gauche à droite : Sheikh Muszaphar Shukor, Youri Malenchenko et Peggy Whitson.
Navigation

Soyouz TMA-11 est une mission habitée utilisant l'engin spatial Soyouz TMA pour transporter du personnel vers et depuis la Station spatiale internationale (ISS).

La mission a débuté à 13h22 UTC, le , date à laquelle l'engin spatial a été lancé depuis le Cosmodrome de Baïkonour par un lanceur Soyouz-FG. Il a amené à la station deux membres de l'Expédition 16, ainsi que le Sheikh Muszaphar Shukor, le premier malaisien dans l'espace. TMA-11 est resté accroché à la station comme solution de secours, puis a regagné la Terre le , après avoir été remplacé par Soyouz TMA-12.

Youri Malenchenko et Peggy Whitson complétaient l'équipage de la mission au lancement.

ÉquipageModifier

Membre de l'équipage de l'expédition 16 de la station sptatiale présent à l'aller et au retourModifier

Membre de l'équipage uniquement à l'allerModifier

Membre de l'équipage uniquement au retourModifier

Le chiffre entre parenthèses indique le nombre de vols spatiaux effectués par l'astronaute, Soyouz TMA-11 inclus.

Équipage de remplacementModifier

Problème durant le vol de retourModifier

Le vol de retour était le premier a emporter deux femmes à bord d'un vaisseau Soyouz. Le vaisseau a atterri au Kazakhstan le 19 avril 2008. Comme pour les vaisseaux TMA-1 et TMA-10, la rentrée atmosphérique s'est effectuée selon un angle trop important à la suite d'un dysfonctionnement. La décélération a été beaucoup plus importante que prévu (10 g) et l'écoutille ainsi que l'antenne radio ont été portées à des températures élevées et ont été endommagées. Le vaisseau a atterri à 420 km du lieu visé. L'astronaute coréenne a dû être hospitalisée pour des douleurs dorsales liées aux conditions de vol subies. Le vaisseau aurait fait sa rentrée avec l'écoutille tourné vers l'avant à l'inverse de la position normale[5], [6].

Avant d'entamer la rentrée dans l'atmosphère le vaisseau se sépare du module de service. La séparation ne serait pas réalisée complètement à la suite de la défaillance du système pyrotechnique chargé de couper un des boulons solidarisant le vaisseau et le module de service[7] ,[8].

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier