Soyouz TM-29

Soyouz TM-29
Insigne de la mission
Données de la mission
Vaisseau Soyouz
Équipage 3
Masse 7 150 kg
Date de lancement
04:18:01 UTC
Site de lancement Cosmodrome de Baïkonour LC1
Date d'atterrissage
00:34:20 UTC
Site d'atterrissage 70 km NE de Arkalyk
Durée 188 jours 20 heures 16 minutes 19 secondes
Identifiant Дербе́нт Derbent
Paramètres orbitaux
Nombre d'orbites env. 3 070
Apogée 273 km
Périgée 188 km
Période orbitale 88,6 minutes
Inclinaison 51,6°
Navigation

La mission Soyouz TM-29, baptisée PERSEUS, était un vaisseau spatial russe habité lancé depuis le cosmodrome de Baïkonour par une fusée Soyouz 11A511U. Il s'est amarré avec Mir le 22 février à 05:36 GMT avec à son bord les cosmonautes Afanasyev, Haigneré et Bella. Comme deux sièges avaient été vendus (à la Slovaquie et à la France), Afanasyev était le seul russe à bord. Ceci signifie que l'ingénieur russe Avdeyev (déjà à bord de Mir) a dû accepter une mission de double durée. Après le départ le 27 février de l'équipage EO-26, le commandant Padalka et le slovaque Bella restent à bord du Soyouz TM-28, le nouvel équipage EO-27 de Mir est composé de Afanasyev comme commandant, Avdeyev comme ingénieur et du spationaute français Haigneré.

ÉquipageModifier

Décollage :

Atterrissage :

DéroulementModifier

La mission Soyouz TM-29 est la 38e expédition vers Mir. La fusée Soyouz a décollé le à h 18 min 1 s UTC. Le vaisseau s'est amarré à Mir le 22 février à h 36 GMT.

Le 16 avril, Jean-Pierre Haigneré et Vitor Afanassiev ont effectué une sortie extravéhiculaire d'une durée de h 19 min. Lors de celle-ci, les cosmonautes sont sortis par le module Kvant-2 lancé l'expérience Germetisator, puis ils fermé et récupéré l'expérience Comet. Ensuite l’expérience russe Migmas a été déplacée sur l'ancien emplacement de Comet tandis que l'expérience française Exobiologie était installée sur l'emplacement libéré. Enfin Jean-Pierre Haigneré a rejoint le module Kvant-1 pour récupérer l'expérience russe Indikator[1].

Le vaisseau Soyouz TM-29 atterrit le à h 34 min 20 s UTC dans le steppe kazakhe.

Notes et référencesModifier

  1. « Mission franco-russe Perseus », Air Actualités, no 522,‎ , p. 9

Voir aussiModifier