Soudja

ville de Russie

Soudja
(ru) Суджа
Blason de Soudja
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre-Tchernoziom
District fédéral Central
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Koursk Oblast de Koursk
Code postal 307800 — 307801
Code OKATO 38 240 501
Indicatif (+7) 47143
Démographie
Population 5 648 hab. (2016)
Densité 1 412 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 12′ nord, 35° 16′ est
Altitude 135 m
Superficie 400 ha = 4 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation XVIIe siècle
Statut Ville depuis 1664
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Soudja
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Koursk
Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Koursk
City locator 14.svg
Soudja
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Soudja
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Soudja
Sources

Soudja (en russe : Суджа) est une ville de l'oblast de Koursk, en Russie, et le centre administratif du raïon de Soudja. Sa population s'élevait à 5 648 habitants en 2016.

GéographieModifier

Soudja est arrosée par les rivières Soudja et Oliochnia. Elle est située à 8 km de la frontière ukrainienne, à 47 km au nord-est de Soumy (Ukraine), à 84 km au sud-ouest de Koursk et à 531 km au sud-sud-ouest de Moscou[1].

HistoireModifier

Soudja a été fondée (à la place d'un village détruit par un incendie au XVIIe siècle), en pleine guerre russo-polonaise, comme un élément du système de fortification qui défendait les approches méridionales de Moscou. On construisit une muraille de bois avec quatorze tours (dont quatre tours d'entrée) qui marquait la limite avec un territoire de rivières et de marais. À l'intérieur de la forteresse, une sotnia, ou centurie, de cosaques gardait le bourg et ses alentours. Ils appartenaient au régiment de Soumy. Après la guerre russo-polonaise et l'intégration de l'hetmanat à l'Empire russe, Soudja perdit son caractère stratégique et demeura une ville marchande. Elle a le statut de ville depuis 1664.

Par un oukaze de Catherine la Grande, la ville devient en 1785 le chef-lieu d'un ouïezd.

Elle fut occupée par l'armée allemande pendant la Première Guerre mondiale, puis vit passer les troupes de l'Armée de Denikine et les troupes de l'Armée rouge, ainsi que celles de Petlioura et celle de Makhno. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle fut occupée par l'Allemagne nazie le . Elle fut libérée par le front de Voronej de l'Armée rouge le .

PopulationModifier

Recensements (*) ou estimations de la population[2]

Évolution démographique
1856 1897 1926 1939 1959
4 5007 4335 9963 7004 004
1970 1979 1989 2002 2010
6 1977 1857 4877 0456 036
2012 2013 2014 2015 2016
5 8525 7625 7225 6845 648

ÉconomieModifier

Les entreprises de Soudja fabriquent des pièces détachées de tracteurs, des matériaux de construction, des produits alimentaires et des tapis. Les principales sont :

  • OAO Spitozavod Rojdesvenski (ОАО "Спиртозавод 'Рождественский'") : alcool éthylique, alcool brut.
  • ZAO Soudjanski miassokombinat (ЗАО "Суджанский мясокомбинат") : viande, saucisses.
  • OAO Soudjanski maspodelny kombinat (ОАО "Суджанский маслодельный комбинат") : huile animale, lait en poudre.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier