Ouvrir le menu principal

Soséfo Makapé Papilio

personnalité politique française
(Redirigé depuis Sosefo Makape Papilio)

Sosefo Makapé Papilio
Fonctions
Sénateur de Wallis-et-Futuna
Élection 1971
Réélection 1980, 1989
Prédécesseur Henry Loste
Successeur Basile Tui
Président de l'Assemblée territoriale des îles Wallis et Futuna
Élection 1967
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Alo
Date de décès (à 70 ans)
Lieu de décès Alo
Nature du décès accident
Nationalité Française
Parti politique UDR, RPR
Père Talae Papilio, souverain d'Alo
Religion catholique

Sosefo Makapé Papilio, né le et mort le à Alo (Futuna), est un homme politique français, sénateur de Wallis-et-Futuna de 1971 à 1998.

Sommaire

BiographieModifier

Sosefo Makapé Papilio est le fils d'un roi d'Alo, Talae Papilio. Il fait ses études à Wallis, au séminaire de Lano, puis sert dans l'armée française en Nouvelle-Calédonie de 1949 à 1956. Il devient ensuite commerçant. Il s'engage en politique, représentant Wallis-et-Futuna à la conférence du Pacifique Sud (1959, 1962), et est élu membre de l'Assemblée territoriale. De 1967 à 1971, il en est le président. Il reste élu territorial jusqu'en 1977, puis est réélu en 1982 jusqu'en 1990[1].

Il succède à Henry Loste[2] lors de l'élection sénatoriale de Wallis-et-Futuna de 1971, face à Paul Chautard, sous l'étiquette UDR (gaulliste). Il est alors le premier sénateur originaire de Wallis-et-Futuna. En 1980, il est réélu avec l'étiquette du Rassemblement pour la République face à Kamaliele Katoa, et de nouveau réélu en 1989 face à Mikaele Hoatau, candidat de la gauche[1].

Au sénat, « Il ne cesse de plaider en faveur du développement de son territoire », cherchant à développer les infrastructures hôtelières ou sportives, souhaitant préserver la spécificité de l'enseignement catholique. Il s'oppose à l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie[1].

Il décède brusquement d'un accident le 5 avril 1998 à Futuna : il est mort dans sa voiture immergée dans la mer[1].

Basile Tui lui succède comme sénateur par intérim jusqu'au 30 septembre 1998[3].

Détail des fonctions et des mandatsModifier

Mandat parlementaire

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d « Anciens sénateurs Vème République : PAPILIO Soséfo Makapé », sur www.senat.fr (consulté le 2 février 2019)
  2. « Anciens sénateurs Vème République : LOSTE Henri », sur www.senat.fr (consulté le 2 février 2019)
  3. « Anciens sénateurs Vème République : TUI Basile », sur www.senat.fr (consulté le 2 février 2019)

Voir aussiModifier