Sororité (université)

organisation étudiante pour femmes

Le terme sororité désigne des groupes de femmes, tel qu'ils se sont développés dans les universités américaines, formant le pendant féminin des fraternités.

Un groupe de jeunes femmes afro-américaines, en uniforme, assises sur les escaliers d'un bâtiment en brique. Le rang de devant tient une banderole à l'effigie de la sororité.
Delta Sigma Theta, la plus ancienne sororité afro-américaine des États-Unis, à l'université de Wilberforce en 1922.

HistoriqueModifier

Le terme anglais sorority correspondant a été développé par les Gamma Phi Beta en opposition au groupe masculin « fraternity ». Le terme fraternity se traduit plus comme confrérie.

Les sororités sont d'abord appelées « fraternités de femmes » ; c'est par exemple le cas de Alpha Delta Phi, première fraternité ouverte aux femmes en 1851[1]. Les sororités ne prennent leur forme actuelle qu'avec la création de Pi Beta Phi en 1867 et Kappa Alpha Theta en 1870. Le terme de « sororité » est inventé par une professeure de latin qui estime que les fraternités ne décrivent pas bien des groupes exclusivement féminins. La première organisation à réellement utiliser la description de « sororité » est Gamma Phi Beta, fondée en 1874[2].

Le développement de « fraternités pour femmes » à la fin du XIXe siècle est un acte féministe en faveur des droits des femmes : les premières sororités doivent dépasser les limites sociales accordées aux femmes, leur statut inférieur et sembler légitime aux yeux des administrations de leurs universités[3].

Notes et référencesModifier

  1. Wesleyan Female College (originally Georgia Female College and now simply Wesleyan College), was the origin of the first two sororities, both the Adelphean Society and the Philomathean Society. The Adelphean, founded in 1851 eventually became Alpha Delta Pi, while The Philomathean, begun in 1852, eventually became Phi Mu. Together, these sororities are known as the "Macon Magnolias". Several other unrelated "Philomathean Societies" emerged during the 19th Century, most notably a literary society at UPenn and another, unrelated, at NYU.
  2. Jack Anson, Baird's Manual of American College Fraternities (20th Edition), Bairds Manual Foundation, (ISBN 978-0963715906), p. III-32
  3. « Adventure in Friendship: A History of The National Panhellenic Conference » [archive du ], sur National Panhellenic Conference, National Panhellenic Conference (consulté le 12 octobre 2015)

Articles connexesModifier