Ouvrir le menu principal

Sophie Errante

femme politique française

Sophie Errante
Illustration.
Sophie Errante en 2017.
Fonctions
Députée française
En fonction depuis le
(7 ans, 2 mois et 24 jours)
Élection 17 juin 2012
Réélection 18 juin 2017
Circonscription 10e de la Loire-Atlantique
Législature XIVe et XVe
Groupe politique SER (2012-2017)
REM (depuis 2017)
Prédécesseur Serge Poignant
Maire de La Chapelle-Heulin

(6 ans et 12 jours)
Prédécesseur Jean-Claude Brevet
Successeur Jean Teurnier (DVG)
Biographie
Date de naissance (48 ans)
Lieu de naissance Nantes (Loire-Atlantique)
Nationalité française
Parti politique PS (2011-2017)
REM (depuis 2017)

Sophie Errante, née le à Nantes, est une femme politique française.

Elle est députée de la dixième circonscription de la Loire-Atlantique depuis le , membre du bureau exécutif de La République en marche depuis novembre 2017 et présidente de la commission de surveillance de la Caisse des Dépôts depuis février 2018.

BiographieModifier

Sophie Errante est la fille d'un professeur et d'une sage-femme. Elle effectue des études de commerce international. Elle s'installe à La Chapelle-Heulin en 1998 où elle fonde, avec son mari, une entreprise d'équipements médicaux.

Élue à La Chapelle-HeulinModifier

Maire de La Chapelle-Heulin de 2008 à 2014, Sophie Errante est investie par le Parti socialiste pour les Élections législatives de 2012 dans la 10e circonscription de Loire-Atlantique dans laquelle elle est élue le 17 juin 2012. Elle succède alors à Serge Poignant (UMP), ancien maire de Basse-Goulaine, en obtenant 52,52 % des voix face à Laurent Dejoie (UMP), alors maire de Vertou. Elle devient la première femme députée de cette circonscription.

Ne souhaitant pas briguer un second mandat pour les élections municipales de 2014, elle reste néanmoins conseillère municipale de sa commune désormais dirigée par son premier adjoint, Jean Teurnier[1],[2].

DéputéeModifier

Investie par La République en marche pour les élections législatives de 2017, elle est réélue le face à Jérôme Guiho (Les Républicains), adjoint aux finances du maire de Vertou, avec 63,89 % des voix[3],[4].

Le 23 juin 2017, elle annonce sa candidature à la présidence de l'Assemblée nationale sur le site de la chaine LCP[5], étant opposée, parmi les candidats LREM, à Brigitte Bourguignon et François de Rugy[6].

En novembre 2017, à l'occasion du conseil national de La République en marche, elle intègre le bureau exécutif du parti[7].

Elle est présidente du projet de loi "pour un État au service d’une société de confiance" voté à l'Assemblée Nationale le 30 Janvier 2018.

En février 2018, elle est nommée présidente de la commission de surveillance de la Caisse des Dépôts. Elle est également présidente du groupe France à l'Union Interparlementaire et membre du Bureau exécutif de La République en marche !

Le 19 octobre 2017, elle fait partie des 13 élu(e)s à ne pas avoir déposé leur déclaration d'intérêts ou de patrimoine, à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)[8].

Elle se porte candidate à l'investiture par LaREM pour les élections municipales de 2020 à Nantes[9], puis renonce[10].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier