Sooners de l'Oklahoma

Sooners de l'Oklahoma
Description de l'image Oklahoma Sooners logo.svg.

Division NCAA Division I FBS (D1)
Mascotte The Schooner

Football américain
Stade Gaylord Family Oklahoma Memorial Stadium
Capacité 82 112 spectateurs

Basket-ball
Salle Lloyd Noble Center
Capacité 11 528 spectateurs
Description de l'image OMS-Inside Top.jpg.

Les Sooners de l'Oklahoma (en anglais : Oklahoma Sooners) sont un club omnisports universitaire qui se réfère aux 19 équipes sportives féminines ou masculines qui représentent l'université de l'Oklahoma située à Norman dans l'État de l'Oklahoma aux États-Unis.

Surnommées les ''Sooners'', ses équipes sont membres de la Big 12 Conference et participent aux compétitions universitaires organisées par la National Collegiate Athletic Association au sein de sa Division I.

Les Sooners pratiquent treize sports à haut niveau mais c'est le programme de football américain qui est le plus réputé. L'équipe joue dans le stade Gaylord Family Oklahoma Memorial Stadium qui peut accueillir 82 112 spectateurs. Au niveau du palmarès, les Sooners ont décroché le titre national en 1949, 1950, 1953, 1955, 1956, 1974, 1975, 1985, et 2000. Ils comptent également sept joueurs ayant remporté le trophée Heisman.

Outre le football américain, les Sooners sont également très bons en basket-ball (masculin et féminin), en gymnastique, en baseball et en lutte.

En 2002, le programme de l'université était classée 3e du pays par Sports Illustrated[1].

La présente page est principalement dédiée au traitement du football américain au sein de l'université.

Origine du nom de l'équipeModifier

Le surnom de l'équipe remonte à l'époque de l'installation des premiers colons blancs dans la région de l'actuel Oklahoma. Le gouvernement fédéral établit des lois distribuant les terres amérindiennes et encourageait leur mise en culture. La moitié des terres amérindiennes furent en réalité ouvertes à la colonisation ou achetées par les compagnies de chemin de fer. Une véritable course à la terre (« Land Run » ou « Land Rush » en anglais), en particulier en 1889 (en), commençait selon le principe du « premier arrivé, premier servi ». Ceux qui ne respectaient pas les règles en entrant dans les territoires avant le départ officiel étaient appelés les sooners. « Soon » signifiant « tôt » en anglais, les sooners sont ceux qui sont arrivés avant ou les premiers. Sooners deviendra dès lors le surnom des habitants de l'Oklahoma[2],[3].

Sports représentésModifier

Hommes (9) Femmes (10)
Athlétisme Athlétisme
Basketball Basketball
Cross country Cross country
Golf Golf
Gymnastique Gymnastique
Tennis Tennis
Baseball Softball
Lutte Aviron
Football américain Football (soccer)
Volleyball
† – Athlétisme en salle et/ou en plein air.

Football américainModifier

Descriptif en fin de saison 2019Modifier

  • Couleurs : (noir et or)[4].
  • Surnom : Tigers
  • Dirigeants :
    • Directeur sportif : Joe Castiglione
    • Entraîneur principal : Lincoln Riley, 3e saison, 36–6 (85,7 %)
  • Bilan des matchs :
    • Victoires : 908 (72,6 %)
    • Défaites : 327
    • Nuls : 53
  • Bilan des Bowls :
    • Victoires : 29 (55,7 %)
    • Défaites : 23
    • Nul : 1
  • Titres :
    • Titres nationaux non réclamés : 11 (1915, 1949, 1953, 1957, 1967, 1973, 1978, 1980, 1986, 2003, 2008)
    • Titres nationaux : 7 (1950, 1955, 1956, 1974, 1975, 1985, 2000)
    • Titres de conférence : 49[5]
  • Joueurs :

HistoireModifier

Le stadeModifier

Le Gaylord Family Oklahoma Memorial Stadium, également connu sous le sobriquet The Palace on the Prairie, est un stade de football américain de 82 112 places propriété de l'Université de l'Oklahoma et situé sur son campus. Il est de 15e plus grand stade universitaire du pays et le second plus grand de la Big 12[6].

Le stade est inauguré en 1925 sous le nom d'Oklahoma Memorial Stadium en hommage aux morts de la Première Guerre mondiale. Cette enceinte comptait à l'origine 500 places[6]. Des travaux augmentent sa capacité de 16 000 places en 1925 et la tribune Est érigée en 1929 porte sa capacité totale à 32 000 places. En 1949, sous l'impulsion de George L. Cross, président de l'université, la capacité du stade est portée à 55 000 places. On ajoute en 1957 des places assises derrière la zone d'en-but sud, portant la capacité du stade à 61 839 places. De nouveaux aménagements effectués en 1975 permettent au stade d'accueillir 71 187 spectateurs puis 75 000 en 1980 avant de redescendre à 72 765 en 1988. Après avoir changé tous les fauteuils du stade en 2002, l'enceinte est encore agrandie en 2003 et 2004 afin d'atteindre la capacité actuelle de 83 489 places. Ces derniers travaux sont en partie financés (environ 50 millions de dollars sur les 75 nécessaire) par le propriétaire du journal local The Oklahoman, Christy Gaylord Everest et sa famille. En remerciements, le stade est rebaptisé le Gaylord Family Oklahoma Memorial Stadium[7].

Les Sooners ont régulièrement une moyenne bien supérieure à sa capacité maximale (86 735 pour la saison 2018). La plus large assistance a été enregistrée le à l'occasion du match contre TCU[8].

Le terrain est équipé depuis son inauguration doté d'une surface naturelle même si entre 1970 et 1994 elle fut remplacée par une surface artificielle[6]. Après avoir été dénommé le Bennie Owen (l'entraîneur des Sooners entre 1905 et 1926), l'aire de jeu est rebaptisé l'Owen Field.

PalmarèsModifier

(dernière mise à jour en fin de saison 2019)

  • Titres de champion national :
Les Sooners de l'Oklahoma ont officiellement remporté 7 titres nationaux reconnus par les plus importants organismes de sondage[9]. Oklahoma a également été classé numéro 1 à dix autres reprises par divers organismes utilisant d'autres paramètres mathématiques de classement[10].
Saisons Entraîneurs Organismes de sondage Bilans
(saison régulière)
Bowl Adversaire Résultat
1950 Bud Wilkinson (en) AP, Berryman, Helms, Litkenhous, UPI Coaches, Williamson 10 - 1 Sugar Bowl Kentucky P, 70 - 13
1955 AP, Berryman, Billingsley, DeVold, Dunkel, Football Research, FW, Helms, INS, Litkenhous,

National Championship Foundation, Poling, Sagarin, Sagarin (ELO-Chess), UPI coaches, Williamson

11 - 0 Orange Bowl Maryland G, 20 - 06
1956 AP, Billingsley, Boand, DeVold, Dunkel, FW, Helms, INS, Litkenhous, National Championship Foundation,
Sagarin, UPI coaches, Williamson
10 - 0 - - -
1974 Barry Switzer AP, Berryman, Billingsley, DeVold, Dunkel, FACT, FB News, Football Research, Helms*, Litkenhous, National

Championship Foundation*, Poling, Sagarin, Sagarin (ELO-Chess)

11 - 0 - - -
1975 AP, Billingsley, DeVold, Dunkel, FACT*, FB News, Football Research, FW, Helms*, National Championship

Foundation*, NFF, Sagarin, Sagarin (ELO-Chess), UPI Coaches

11 - 1 Orange Bowl Michigan G, 14 - 06
1985 AP, Berryman, Billingsley, DeVold, Dunkel, FACT, FB News, Football Research, FW, National Championship

Foundation, NFF, NY Times, Sagarin*, Sporting News, UPI, USA/CNN coaches

11 - 1 Orange Bowl Penn State G, 25 - 10
2000 Bob Stoops (en) AP, Berryman, Billingsley, DeVold, Dunkel, Eck, FACT, FB News, FW, Massey, Matthews, National

Championship Foundation, NFF, Sagarin, Sagarin (ELO-Chess), Seattle Times, Sporting News, USA/ESPN

13 - 0 Orange Bowl Florida State G, 13 - 02
En général, les classements élaborés sur base de formules mathématiques ne décernent pas de titres de champion national officiel mais un titre de champion "non réclamé"[11].
Titres non réclamés par Oklahoma (* décerné rétrospectivement)
Saisons Entraîneurs Organismes de sondage Bilans
(saison régulière)
Bowl Adversaire Résultat
1915 Bennie Owen (en) Richard Billingsley MOV (en) 10 - 0 - - -
1949 Bud Wilkinson (en) Football Research (en) 11 - 0 Sugar Bowl LSU G, 35 - 00
1953 Berryman (en), Football Research (en) 9 - 1 - 1 Orange Bowl Maryland G, 70 - 00
1957 Berryman (en) 10 - 1 Orange Bowl Duke G, 48 - 21
1967 Chuck Fairbanks Richard Poling (en) 10 - 1 Orange Bowl Tennessee G, 26 - 24
1973 Barry Switzer DeVold (en) , Dunkel (en), Football Research (en), Sagarin (en) 10 - 0 - 1 - - -
1978 DeVold (en), Dunkel (en), FACT (en), Bill Schroeder (en)[12],[13],

Litkenhous (en), Matthews (en), Richard Poling (en), Sagarin (en)

11 - 1 Orange Bowl Nebraska G, 31 - 24
1980 Dunkel (en), Matthews (en) 10 - 2 Orange Bowl Florida State G, 18 - 17
1986 Berryman (en), DeVold (en), Dunkel (en),Football Research (en),

The New York Times, Sagarin (en)

11 - 1 Orange Bowl Nebraska G, 42 - 08
2003 Bob Stoops (en) Berryman (en) 12 - 2 Sugar Bowl 2004

(BCS National Championship Game)

LSU P, 14 - 21
2008 Berryman (en) 12 - 2 BCS National Championship Game 2009 Florida P, 14 - 24
  • Titres de champion de conférence :
Oklahoma a remporté 49 titres de champion de conférence dont 14 consécutivement de 1946 à 1959.
Saisons Conférence Entraîneurs Bilans de saison Bilans en conférence
1915 Southwest Bennie Owen (en) 10 - 0 3 - 0
1918 6 - 0 2 - 0
1920 MVIAA 6 - 0 - 1 4 - 0 - 1
1938 Big 6 Tom Stidham 10 – 1 5 – 0
1943 Dewey Luster 7 – 2 5 – 0
1944 6 – 3 – 1 4 – 0 – 1
1946 Jim Tatum 8 – 3 4 – 1
1947 Bud Wilkinson (en) 7 – 2 – 1 4 – 0 – 1
1948 Big 7 10 – 1 5 – 0
1949 11 - 0 5 - 0
1950 10 - 1 6 - 0
1951 8 - 2 6 - 0
1952 8 - 1 - 1 5 - 0
1953 9 - 1 - 1 6 - 0
1954 10 - 0 6 - 0
1955 11 - 0 6 - 0
1956 10 - 0 6 - 0
1957 10 - 1 6 - 0
1958 Big 8 10 - 1 6 - 0
1959 7 - 3 5 - 1
1962 8 - 3 7 - 0
1967 Chuck Fairbanks 10 - 1 7 - 0
1968 7 - 4 6 - 1
1972 11 - 1 6 - 1
1973 Barry Switzer 10 - 0 - 1 7 - 0
1974 11 - 0 7 - 0
1975 11 - 1 6 - 1
1976 9 - 2 - 1 6 - 1
1977 10 2 7 - 0
1978 11 - 1 6 - 0
1979 11 - 1 7 - 0
1980 10 - 2 7 - 0
1984 9 - 2 - 1 6 - 1
1985 11 - 1 7 - 0
1986 11 - 1 7 - 0
1987 11 - 1 7 - 0
2000 Big 12 Bob Stoops (en) 13 - 0 8 - 0
2002 12 - 2 6 - 2
2004 12 - 1 8 - 0
2006 11 - 3 7 - 1
2007 11 - 3 6 - 2
2008 12 - 2 7 - 1
2010 12 - 2 6 - 2
2012 10 - 3 8 - 1
2015 11 - 2 8 - 1
2016 11 - 2 9 - 0
2017 Lincoln Riley (en) 12 - 2 8 - 1
2018 12 - 2 8 - 1
2019 12 - 1 8 - 1
Légende :
= co-champions
= Nebraska [14] et Oklahoma[9] réclament le titre de champion en 1972 bien qu'Oklahoma ait perdu 8 matchs de saison régulière et la finale de la conférence Big 8[15].
  • Titres de division
Oklahoma a été membre de la division Sud de la Conférence Big 12 entre 1996 et 2010 avant la fusion de ses deux divisions en 2011.
Titres en Big 12 South
Saisons Entraîneurs Bilans de saison Bilans en division Finales de conférence
Adversaires Résultats
2000 Bob Stoops (en) 13–0 8–0 Wildcats de Kansas State G, 27–24
2002 12–2 6–2 Buffaloes du Colorado G, 29–7
2003 12–2 8–0 Wildcats de Kansas State P, 70 – 35
2004 12–1 8–0 Buffaloes du Colorado G, 42 – 03
2006 11–3 7–1 Cornhuskers du Nebraska G, 21 – 07
2007 11–3 6–2 Tigers du Missouri G, 38 – 17
2008 12–2 7–1 Tigers du Missouri G, 62 – 21
2010 12–2 6–2 Cornhuskers du Nebraska G, 23 – 20
Légende : † signifie qu'Oklahoma partage le titre de sa division
  • Bowls :
Oklahoma a disputé 53 bowls au cours de son histoire.
Légende
* Match constituant la finale nationale
1 Match constituant une 1/2 finale du College Football Playoff
Listing des Bowls joués par les Sooners de l'Oklahoma[16]
Saisons Entraîneurs Bowls Adversaires Résultats
1938 Tom Stidham (en) Orange Bowl Tennessee P, 00 - 17
1946 Jim Tatum (en) Gator Bowl NC State G, 34 - 12
1948 Bud Wilkinson (en) Sugar Bowl North Carolina G, 14 - 06
1949 Sugar Bowl LSU G, 35 - 00
1950 Sugar Bowl Kentucky P, 70 - 13
1953 Orange Bowl Maryland G, 70 - 00
1955 Orange Bowl Maryland G, 20 - 06
1957 Orange Bowl Duke G, 48 - 21
1958 Orange Bowl Syracuse G, 21 - 06
1962 Orange Bowl Alabama P, 00 - 17
1964 Gomer Jones (en) Gator Bowl Florida State G, 21 - 06
1967 Chuck Fairbanks Orange Bowl Tennessee G, 26 - 24
1968 Astro-Bluebonnet Bowl SMU P, 27 - 28
1970 Astro-Bluebonnet Bowl Alabama N, 24 - 24
1971 Sugar Bowl Auburn G, 40 - 28
1972 Sugar Bowl Penn State G, 14 - 00
1975 Barry Switzer Orange Bowl Michigan G, 14 - 06
1976 Fiesta Bowl Wyoming G, 41 - 07
1977 Orange Bowl Arkansas P, 60 - 31
1978 Orange Bowl Nebraska G, 31 - 24
1979 Orange Bowl Florida State G, 24 - 09
1980 Orange Bowl Florida State G, 18 - 17
1981 Sun Bowl Houston G, 40 - 14
1982 Fiesta Bowl Arizona State P, 21 - 32
1984 Orange Bowl Washington P, 17 - 28
1985 Orange Bowl Penn State G, 25 - 10
1986 Orange Bowl Arkansas G, 42 - 08
1987 Orange Bowl Miami P, 14 - 20
1988 Citrus Bowl Clemson P, 60 - 13
1991 Gary Gibbs (en) Gator Bowl Virginia G, 48 - 14
1993 John Hancock Bowl Texas Tech G, 41 - 10
1994 Copper Bowl BYU P, 60 - 31
1999 Bob Stoops (en) Independence Bowl Ole Miss P, 25 - 27
2000 Orange Bowl * Florida State G, 13 - 02
2001 Cotton Bowl Arkansas G, 10 - 03
2002 Rose Bowl Washington State G, 34 - 14
2003 Sugar Bowl * LSU P, 14 - 21
2004 Orange Bowl * USC P, 19 - 55
2005 Holiday Bowl Oregon G, 17 - 14
2006 Fiesta Bowl Boise State P, 42 - 43
2007 Fiesta Bowl West Virginia P, 28 - 48
2008 BCS National Championship * Florida P, 14 - 24
2009 Sun Bowl Stanford G, 31 - 27
2010 Fiesta Bowl Connecticut G, 48 - 20
2011 Insight Bowl Iowa G, 31 - 14
2012 Cotton Bowl Texas A&M P, 13 - 41
2013 Sugar Bowl Alabama G, 45 - 31
2014 Russell Athletic Bowl Clemson P, 60 - 40
2015 Orange Bowl 1 Clemson P, 70 - 37
2016 Sugar Bowl Auburn G, 35 - 19
2017 Lincoln Riley (en) Rose Bowl 1 Georgia P, 482ET54
2018 Orange Bowl 1 Alabama P, 34 - 45
2019 Peach Bowl 1 LSU P, 28 - 63
Bilan : 29 victoires, 23 défaites, 1 nul

Les entraîneursModifier

Liste et bilans des entraîneurs principaux d'Oklahoma (en)

L'équipe a été dirigée par 22 entraîneurs principaux différents depuis le début de l'histoire des Sooners en 1895[17]. C'est Lincoln Riley (en) qui la dirige actuellement et en est à sa troisième saison[18].

Les Sooners ont joué plus de 1 100 matchs au cours des 96 saisons disputées[17] et neuf entraîneurs ont permis aux Sooners de participer à un bowl d'après-saison régulière : Tom Stidham, Jim Tatum, Bud Wilkinson, Gomer Jones, Chuck Fairbanks, Barry Switzer, Gary Gibbs, Bob Stoops et Lincoln Riley.

Neufs entraîneurs principaux ont remporté le titre de champions de la conférence Big 12 : Bennie Owen, Stidham, Dewey Luster, Tatum, Wilkinson, Fairbanks, Switzer, Stoops et Riley. Owen est celui qui a dirigé le plus de matchs et le plus de saisons et Switzer, celui qui a le meilleur pourcentage de victoires. Bob Stoops a remporté le plus de victoires avec l'équipe.

John Harts est le pire entraîneur principal au niveau du pourcentage de victoires (o,o %) puisqu'il a perdu le seul match qui a dirigé. John Blake possède le second plus mauvais pourcentage de victoires (35,3 %)[18].

Owen, Lawrence Jones, Tatum, Wilkinson et Switzer sont les entraîneurs principaux de Sooners à avoir été intronisés au College Football Hall of Fame[19].

Wilkinson, Switzer et Stoops ont été désignés meilleurs entraîneurs nationaux (National Coach of the Year) à l'issue d'au moins une saison à la tête des Sooners[20].

Sooners ayant remporté le Trophée HeismanModifier

Sept joueurs d'Oklahoma ont remporté le trophée Heisman (fond jaune dans le tableau) et six autres furent des finalistes. Kyler Murray en est le plus récent vainqueur[21].
Saison Joueur Position Points Notes
1952 Billy Vessels (en) Halfback 525 [21]
1954 Kurt Burris (en) Center 838 [21]
1969 Steve Owens (en) Running back 1 488 [21]
1972 Greg Pruitt (en) Running back 966 [21]
1978 Billy Sims Running back 827 [21]
1979 Billy Sims Running back 773 [21]
2000 Josh Heupel (en) Quarterback 1 552 [21]
2003 Jason White Quarterback 1 481 [22]
2004 Adrian Peterson Running back 997 [23]
2008 Sam Bradford Quarterback 1 726 [24]
2017 Baker Mayfield Quarterback 2 398 [25]
2018 Kyler Murray Quarterback 2 167 [26]
2019 Jalen Hurts Quarterback 762 [27]

Autres trophéesModifier

Outland Trophy[28]
Meilleur joueur de ligne intérieur (interior lineman)
1951 Jim Weatherall (en)T
1953 J.D. Roberts (en)G
1975 Lee Roy SelmonDT
1978 Greg Roberts (en)G
2004 Jammal Brown (en)OT
Sporting News College Football
Player of the Year
[29]
Joueur de l'année
1952 Billy Vessels (en)HB
1956 Tommy McDonald (en)HB
1969 Steve Owens (en)HB
1978 Billy SimsHB
2003 Jason WhiteQB
2008 Sam BradfordQB
2015 Baker MayfieldQB
Maxwell Award[30]
Meilleur joueur de l'année
1956 Tommy McDonald – HB
2004 Jason White – QB
2017 Baker Mayfield – QB
Walter Camp Award[31]
Meilleur joueur de l'année
1969 Steve Owens – HB
1978 Billy Sims – HB
2000 Josh Heupel (en)QB
2017 Baker Mayfield – QB
Lombardi Award[32]
Meilleur homme de ligne ou linebacker (1970-2016)
Meilleur joueur de l'année (2017-présent)
1975 Lee Roy Selmon – DT
1985 Tony CasillasNG
2003 Tommie Harris (en)DT
Dick Butkus Award[33]
Meilleur linebacker
1985 Brian Bosworth (en)
1986 Brian Bosworth
2001 Rocky Calmus (en)
2003 Teddy Lehman (en)
Jim Thorpe Award[34]
Meilleur defensive back
1987 Rickey Dixon[35]DB
2000 Roy WilliamsS
2003 Derrick Strait (en)CB
Associated Press College Football
Player of the Year Award
[36]
Meilleur joueur de l'année
2000 Josh Heupel – QB
2003 Jason White – QB
2008 Sam Bradford – QB
2017 Baker Mayfield – QB
2018 Kyler Murray – QB
Bronko Nagurski Trophy[37]
Meilleur joueur défensif
2001 Roy Williams – S
2003 Derrick Strait – CB
Chuck Bednarik Award[38]
Meilleur joueur défensif
2003 Teddy Lehman – LB
Davey O'Brien Award[39]
Meilleur quarterback
2003 Jason White
2004 Jason White
2008 Sam Bradford
2017 Baker Mayfield
2018 Kyler Murray
Johnny Unitas Golden Arm Award[40]
Meilleur quarterback senior
2004 Jason White
Burlsworth Trophy[41]
Meilleur joueur ayant commencé sa carrière comme walk-on
2015 Baker Mayfield – QB
2016 Baker Mayfield – QB
Fred Biletnikoff Award[42]
Meilleur receveur
2016 Dede Westbrook (en)
John Mackey Award[43]
Meilleur tight end
2017 Mark Andrews

RivalitésModifier

NebraskaModifier

La rivalité avec les Cornhuskers du Nebraska (en) a historiquement eu des implications dans les championnats nationaux, le gagnant se qualifiant généralement pour disputer l'Orange Bowl. Les équipes se rencontraient habituellement lors du Thanksgiving[44].

Pendant la majorité du 20e siècle, Oklahoma et Nebraska étaient membres de la Big 8 Conference où, de 1907 à 1995, elles ont remporté un total cumulé de 77 titres de conférence. Elles ont participé au match surnommé "Game of the Century (en)" en 1971, match perdu par Oklahoma 31 à 35.

Les deux équipes rejoignent ensuite en 1996 la Big 12 Conference, Nebraska intégrant la North Division tandis qu'Oklahoma intégrait la South Division. Cela met fin aux rencontres annuelles entre les deux équipes mors des saison 1998 et 1999. Elles se rencontrent en octobre 2000 (victoire d'Oklahoma 31-14) alors que Nebraska et Oklahoma sont classés respectivement premier et troisième au classement provisoire du BCS. Les équipes se rencontrent encore à 7 reprises de 2001 à 2010 mais la série s'arrête avec la finale de conférence 2010 gagnée par Oklahoma 23-20.

Le programme des équipes prévoit qu'elles devraient à nouveau se rencontrer lors des saisons régulières en 2021, 2022, 2029 et 2030[45],[46].

En fin de saison 2019, Oklahoma mène les statistiques à savoir 45 victoires, 38 défaites et 3 nuls[47].

Oklahoma StateModifier

La rivalité entre les deux équipes est connue sous le nom de Bedlam Series.

En fin de saison 2019, Oklahoma mène les statistiques avec 89 victoires pour 18 défaites et 7 nuls[48].

TexasModifier

Le match de rivalité entre les Sooners et les Longhorns est dénommé le Red River Showdown (en) ou l' "OU–Texas Game".

Le match se déroule à Dallas à l'occasion de sa foire dénommée le State Fair of Texas. Depuis 1929, il se joue chaque année au Cotton Bowl, stade situé à mi-chemin entre les villes de Norman (Oklahoma) et d'Austin (Texas)[49]. Lors des matchs, les fans d'Oklahoma occupent les places situées à partir du milieu de terrain vers le côté sud et ceux de Texas, du milieu de terrain vers le côté nord.

Au cours du 20e siècle, le match n'était pas une rencontre de conférence dans la majorité des cas puisque Texas a longtemps été membre de la Southwest Conference. En 1996, les deux programmes se retrouvent dans la South Division de la Big 12 Conference. Lors de cette saison, Oklahoma remporte le premier match de la série se terminant en prolongation. La saison précédente (1995), le match s'était soldé par un score nul[50].

En fin de saison 2019, Texas mène la série avec 62 victoires, 48 défaites et 5 nuls[51].

MissouriModifier

La rivalité (en) avec les Tigers du Missouri commence en 1902. Les équipes se rencontreront chaque année entre 1910 et 1995. Lors de la création de la Big 12 en 1995, les deux équipes ne sont pas placées dans la même division et ne se sont plus rencontres chaque année. Missouri rejoint ensuite la SEC en 2012 rendant les futurs matchs entre ces deux équipes très incertains.

Depuis 1920, le vainqueur du match remporte le trophée Tiger–Sooner Peace Pipe'[52].

Oklahoma mène les statistiques avec 67 victoires pour 24 défaites et 5 nuls, la dernière rencontre ayant eu lieu en 2011[53].

Autres sportsModifier

Palmarès nationalModifier

Anciens joueurs et joueuses des SoonersModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « America's Best Sports Colleges », Sports Illustrated, (consulté le 28 mai 2015)
  2. (en) « What is a Sooner? », Oklahoma Sooners, (consulté le 28 mai 2015)
  3. (en) « Sooner – Encyclopedia of Oklahoma History and Culture », Oklahoma Historical Society, (consulté le 28 mai 2015)
  4. (en) « Official MU Colors », Curators of the University of Missouri, (consulté le 23 octobre 2015)
  5. « Sports/Football/FootballChampionships », bigeightsports.com (consulté le 7 mai 2014)
  6. a b et c (en) « Oklahoma Memorial Stadium History », sur SoonerStats.com (consulté le 8 janvier 2007)
  7. (en) Justin Noel Shimko, « OU Regents OK Stadium Name Change », OU Daily, (consulté le 8 janvier 2007)
  8. (en) « Football Game Attendance Records – Home », sur soonerstats.com, SoonerStats,
  9. a et b (en) « 2018 Media Guide » [PDF], sur soonersports.com, Oklahoma Athletics (consulté le 24 août 2018)
  10. (en) Christopher J. Walsh, « Who's #1?: 100-Plus Years of Controversial National Champions in College Football », Taylor Trade Pub., (ISBN 978-1-58979-337-8), p. 53
  11. (en) Vautravers, James, « Math-Based Rating » (consulté le 9 juin 2019) : « For modern (post-WWII) years, however, no one recognizes math formulas as national championships. If they did, just using the systems listed in the NCAA Records Book, we would have an additional 42 so-called national champions between 1970 and the present (many of whom lost to the legitimate national champion). »
  12. (en) Jenkins, Dan, « This Year The Fight Will Be in the Open », Sports Illustrated, Chicago, IL, Time Inc., (consulté le 16 mars 2016), p. 30–33
  13. (en) Jon, Scott, « The truth behind the Helms Committee », (consulté le 14 décembre 2015)
  14. (en) « 2018 Football Media Guide » [PDF], sur huskers.com, Husker Athletics (consulté le 9 août 2018), p. 206
  15. (en) Ray, Dozier, « The Oklahoma Football Encyclopedia: 2nd Edition », Simon and Schuster,‎ (ISBN 9781613216200, lire en ligne)
  16. (en) « Bowl History », sur www.soonersports.com (consulté le 10 janvier 2013)
  17. a et b (en) OU Athletic Department, « Football Year by year season results » (consulté le 16 mai 2010)
  18. a et b (en) OU Athletic Department, « Head Coaches » (consulté le 16 mai 2010)
  19. (en) OU Athletic Department, « Hall of Famers » (consulté le 16 mai 2010)
  20. (en) OU Athletic Department, « Bob Stoop Biography » (consulté le 16 mai 2010)
  21. a b c d e f g et h (en) Bailey , Eric, « OU football: A look at the Sooners' Heisman Trophy winners and runners-up », (consulté le 22 juin 2018)
  22. (en) Schroeder, George, « Sooner Jason White wins Heisman trophy », sur newsok.com, (consulté le 22 juin 2018)
  23. (en) « Peterson, '04 Heisman runner-up, to enter NFL draft », (consulté le 22 juin 2018)
  24. (en) « Oklahoma quarterback Bradford wins Heisman », sur espn.com, (consulté le 22 juin 2018)
  25. (en) « Oklahoma quarterback Baker Mayfield wins 2017 Heisman Trophy », sur usatoday.com, (consulté le 22 juin 2018)
  26. (en) « 2018 Heisman Trophy winner: Oklahoma quarterback Kyler Murray takes home prestigious award », sur cbssports.com, (consulté le 9 décembre 2018)
  27. (en) Bromberg, Nick, « LSU QB Joe Burrow wins 2019 Heisman Trophy in record-breaking landslide », sur Yahoo, (consulté le 14 décembre 2019)
  28. (en-US) « ALL-TIME OUTLAND TROPHY WINNERS », Football Writers Association of America (consulté le 21 décembre 2006)
  29. (en-US) Bradley, Ken, « Sporting News all-time College Football Players of the Year », Sporting News, (consulté le 11 juin 2020)
  30. (en-US) « The Maxwell Award: Collegiate Player of the Year – Past Recipients », Maxwell Football Club (consulté le 21 décembre 2006)
  31. (en-US) James, Alder, « Walter Camp Award Winners », sur About.com (consulté le 21 décembre 2006)
  32. (en-US) James, Alder, « Lombardi Award », sur About.com (consulté le 21 décembre 2006)
  33. (en-US) James, Alder, « Butkus Award Winners », sur About.com (consulté le 21 décembre 2006)
  34. (en-US) « The Jim Thorpe Award – Past Winners », The Jim Thorpe Association (consulté le 21 décembre 2006)
  35. À égalité avec Bennie Blades (en) des Hurricanes de Miami.
  36. (en-US) « AP College Football Player of the Year Award », Associated Press (consulté le 29 décembre 2008)
  37. (en) « Past Winners of the Bronko Nagurski Trophy », The Touchdown Club (consulté le 21 décembre 2006)
  38. (en-US) « Chuck Bednarik Award: College Defensive Player of the Year – Past Recipients », Maxwell Football Club (consulté le 21 décembre 2006)
  39. (en-US) « Previous Davey O'Brien National Quarterback Award Winners » [archive du ], Davey O'Brien Foundation (consulté le 21 décembre 2006)
  40. (en-US) « Past Winners », Johnny Unitas Golden Arm Educational Foundation (consulté le 21 décembre 2006)
  41. (en-US) « Previous Winners—Burlsworth Trophy », Springdale, Arkansas Rotary Club (consulté le 11 juin 2020)
  42. (en-US) « Biletnikoff Award Past Winners in Action », Tallahassee Quarterback Club Foundation, Inc. (consulté le 11 juin 2020)
  43. (en-US) Stacy, Kelli, « Oklahoma football: Mark Andrews wins John Mackey », OU Daily,
  44. (en) « Why We Wish Nebraska's Real Thanksgiving Rivalries Would Come Back », (consulté le 24 août 2018)
  45. (en-US) « Oklahoma And Nebraska Rivalry Renewed », sur News9.com, (consulté le 29 novembre 2012)
  46. (en-US) S. I. Staff, « Oklahoma, Nebraska to play in 2029, 2030 », sur Sports Illustrated (consulté le 30 juin 2020)
  47. (en) « Winsipedia - Oklahoma Sooners vs. Nebraska Cornhuskers football series history », sur Winsipedia (consulté le 30 juin 2020)
  48. (en) « Winsipedia - Oklahoma Sooners vs. Oklahoma State Cowboys football series history », sur Winsipedia
  49. (en) Trammel, Berry, « OU-Texas: Much to celebrate about Cotton Bowl Commitment », The Oklahoman, (consulté le 28 avril 2019)
  50. (en) Copp, Martha, « Oklahoma vs Texas 10 greatest Red River Rivalry Games », Bleacher Report, (consulté le 24 août 2018)
  51. (en) « Winsipedia - Oklahoma Sooners vs. Texas Longhorns football series history », sur Winsipedia (consulté le 30 juin 2020)
  52. "(en)Mascot & Football Traditions"
  53. (en) « Winsipedia - Oklahoma Sooners vs. Missouri Tigers football series history », sur Winsipedia

Lien externeModifier