Ouvrir le menu principal

Couverture du recueil.

Sonnets et eaux-fortes est un recueil collectif de poèmes français illustrées d'eaux-fortes réunies par Philippe Burty, publié par Alphonse Lemerre à Paris en 1869.

Cet ouvrage a figuré dans l'exposition « Dix siècles de livres français », à Lucerne, du 9 juillet au 2 octobre 1949.

DescriptionModifier

 
« Fleur exotique », eau-forte d'Édouard Manet : l'une des planches les plus recherchées.

Le recueil prend la forme d'un album non paginé, il comprend 42 poèmes et gravures. Il a été tiré à 350 exemplaires au format demi-folio chez les imprimeurs Jules Claye et M. Salmon, achevé d'imprimé le 20 décembre 1868.

Le frontispice est gravé par Alfred Prunaire (1837-1912) d'après un motif d'Édouard Renard (1802-1857).

Ensuite viennent les sonnets accompagnés des eaux-fortes :

NotesModifier

  1. Fiche de Révolte sur le site de la National Gallery of Australia.
  2. Signée « Ingomar Frankel », cette eau-forte semble renvoyer à l'artiste d'origine hongroise Ferenz Ingomár (1838-1924), qui utilisa de très nombreux pseudonymes et vécut trente ans à Paris avant de retourner à Budapest où il est mort — Sources : VIAF, Getty Museum.
  3. L'eau-forte est signée « T. Ribot » : cf. la fonction zoom sur Gallica, document numérisé via le lien infra.

SourcesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :