Sonia Chironi

journaliste française

Sonia Chironi
Naissance (42 ans)
Douarnenez
(Finistère, France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Diplômée de Sciences Po Lyon
CFJ
Université Paris X
Profession Journaliste
Spécialité Télévision
Années d'activité 2005 -
Médias
Fonction principale Correspondante radio à Jérusalem
Radio RFI (2005)
RTL (2006)
Télévision I-Télé (2007-2016)
France Ô (2017-2020)
LCI (2021-...)

Sonia Chironi, née le à Douarnenez (Finistère)[réf. souhaitée], est une journaliste française de télévision.

Elle officie désormais depuis Janvier 2021 sur LCI.

BiographieModifier

Diplômée de l'Institut d'études politiques de Lyon et du Centre de formation des journalistes de Paris[1] après une licence de droit à l'université Paris-X[réf. souhaitée], Sonia Chironi a débuté comme stagiaire pour les quotidiens Sud Ouest et France-Soir, sur la chaîne d'information en continu LCI et la radio locale France Bleu azur, avant de devenir pigiste pour France Info[2].

En 2005, elle remporte le prix Charles-Lescaut, décerné chaque année par Radio France internationale à un(e) journaliste débutant(e), et rejoint la station[2]. En , elle devient correspondante de RTL et à i>Télé à Jérusalem et couvre notamment le conflit israélo-libanais de 2006[3].

Elle quitte iTélé à la suite d'une grève inédite de 31 jours pour fonder, avec d'autres journalistes de la chaine, Explicite, un nouveau média disponible exclusivement sur les réseaux sociaux.

Carrière à la télévisionModifier

En [4], elle rejoint la rédaction parisienne de la chaîne d'information en continu i>Télé, filiale du groupe Canal+, où elle présente des journaux[réf. souhaitée]. Au cours de l'été 2008, elle anime avec Thomas Joubert Matin info qui remplaçait La Matinale sur Canal+[5].

À partir de et le lancement de la nouvelle formule d'i>Télé, elle présente les journaux du lundi au vendredi de 6 h à 10 h au sein de la matinale présentée par Laurent Bazin[6]. En , Thomas Thouroude et Laurie Desorgher reprennent la matinale en semaine[7] et Sonia Chironi prend en charge les journaux de l'après-midi du lundi au vendredi de 15 h à 18 h[réf. souhaitée]. Elle assure parfois des remplacements au sein de la tranche 18 h – 20 h ou 22 h – minuit.

À partir de , toujours sur i>Télé, elle présente du lundi au vendredi les journaux de la tranche 18 h – 20 h animée par Audrey Pulvar[8].

À partir de , elle présente en fin d'après-midi une nouvelle tranche entre 17 h et 19 h (puis entre 17 h et 20 h à partir de et la suspension de l'émission d'Audrey Pulvar[9]) en duo avec Julian Bugier et avec la participation de Robert Ménard[10].

En , elle reprend la présentation de la tranche entre 22 h 30 et h 30, La grande édition, avec Victor Robert[11],[12]. À partir de fin , elle présente, toujours sur I>Télé, La grande édition le vendredi soir et Info Soir, les samedis et dimanches soirs à partir de 20 h, avec Antoine Genton venu de RFI[13].

En , elle présente La Newsroom de 12 h à 14 h.

Depuis 2014, elle intervient parfois en remplacement sur la chaîne D8.

De la rentrée 2015 à , elle co-présente avec Adrien Borne Le Duo de l'Info sur I-Télé de 10 h à 13 h. À partir de septembre 2016, elle co-présente, toujours avec Adrien Borne La Matinale Week-End sur I-Télé de 7 h à 10 h[14], tous les deux quittent la chaîne le à la suite d'une grève de 31 jours dans la chaîne[15]. En , elle rejoint France Ô[16], ainsi que Explicite avec une partie de ses collègues démissionnaires d'I-Télé.

En 2016, elle apparaît dans son propre rôle de journaliste dans la série Marseille.

En 2017, elle assure une semaine par mois la présentation sur France Ô et le Réseau Outre-Mer première de l'émission Les Témoins d’Outre-mer.

Depuis 2019, elle fait partie de l'équipe de co-intervieweurs du magazine 28 minutes diffusé sur Arte.

Depuis le , elle co-présente l'émission Le Point des idées, diffusée sur LCI le vendredi à 21 h.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Olivier Sourice, « Promo 2005 : 49 heureux diplômés/les placements en CDD » sur le site officiel de l'association des anciens élèves du Centre de formation des journalistes de Paris, .
  2. a et b (fr) Sibel Elmas, « RFI - Sonia Chironi remporte le Prix Charles Lescaut » sur radioactu.com, .
  3. rem174, Interview de Sonia Chironi sur oricap.org, 16 juillet 2008
  4. i>Télé, « Sonia Chironi », sur itele2012-2013.fr (consulté le 14 septembre 2012).
  5. « Matin Info, la nouvelle matinale estivale de Canal + » sur lezappingdupaf.com, .
  6. Julien Mielcarek, « i-Télé : lifting total pour dépasser BFM TV » sur Ozap.com, .
  7. (fr) A. Da., « i>Télé renforce sa tranche matinale », Le Parisien, .
  8. Patrice Gascoin, « Audrey Pulvar, mousquetaire d'I>télé », TV Magazine, .
  9. Renaud Revel, « I>Télé et Arnaud Montebourg suspendent Audrey Pulvar », sur L'Express.fr, .
  10. « i>télé : conférence de presse de la rentrée 2010 », sur premiere.fr, .
  11. Aude Dassonville, « i-Télé : la rentrée est prête », sur Le Parisien, .
  12. i>Télé, « La grille TV », sur itele.fr (consulté le 13 septembre 2011).
  13. i>Télé, « Info soir », sur itele2012-2013.fr (consulté le 29 août 2012).
  14. « Rentrée CNEWS – Newsroom », sur news-room.fr (consulté le 14 août 2016).
  15. lefigaro.fr, « iTélé : Sonia Chironi quitte, elle aussi, la chaîne d’info », TVMag,‎ (lire en ligne, consulté le 26 novembre 2016).
  16. Florian Guadalupe, « Sonia Chironi, ex-iTELE, rejoint France Ô » sur PureMédias, 23 janvier 2017