Ouvrir le menu principal

Sonates pour piano d'Enesco

Les Sonates pour piano, opus 24, de Georges Enesco sont au nombre de deux ; l'opus 24 no 2, demeuré à l'état d'esquisses, n'ayant jamais été édité.

Sonate no 1 en fa dièse mineur op. 24 no 1Modifier

Elle a été achevée durant l'été 1924 et est dédiée à Emil Frey. La première a eu lieu à Bucarest en novembre 1925 sous les doigts du musicien lui-même. L'œuvre se caractérise par l'esprit introspectif et parfois déchaîné de sa première partie, la vivacité martelée de son mouvement central et par la sérénité presque mystique de son mouvement lent final.

La sonate est composée de trois mouvements et son exécution demande environ une demi-heure.

  • Allegro molto moderato e grave
  • Presto vivace
  • Andante molto espressivo

La partition est publiée aux éditions Enoch.

Sonate no 3 en majeur op. 24 no 3Modifier

Article détaillé : Sonate pour piano nº 3.

Elle est postérieure de près de 10 ans à la première sonate (composée entre janvier 1934 et mai 1935) et contemporaine de sa deuxième sonate pour violoncelle et piano. Elle est dédiée à Marcel Ciampi. Sa création a eu lieu, salle Gaveau, le 6 décembre 1938 par ce dernier.

Sa structure en est plus classique (mouvements rapide-lent-rapide) et de caractère plus joyeux que celui de la première sonate. Le folklore, sublimé, est toujours présent. Sa facture parfaite rend inexplicable le peu d'empressement des pianistes à son égard, en dépit de l'exemple donné par Dinu Lipatti.

La sonate est composée de trois mouvements et son exécution demande un peu plus de vingt minutes.

  • Vivace con brio
  • Andantino cantabile
  • Allegro con spirito

La partition est publiée aux éditions Salabert.