Son of Dork

groupe de musique britannique
Son of Dork
Pays d'origine Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Pop punk
Années actives 2005-2008 (pause)
Labels Mercury Records, Sicpuppy (2005-2008)

Son of Dork est un groupe de pop punk britannique, originaire de l'Angleterre. Formé en 2005, il est plus ou moins du même genre que McFly, mais qui puise son inspiration dans des groupes tels que blink-182, Simple Plan, et tous les grands groupes de pop punk. Ils ne comptent qu'un seul album, Welcome to Loserville. Le premier titre extrait de l'album se nomme Ticket Outta Loserville.

BiographieModifier

Son of Dork est formé en 2005, et composé de James Bourne (anciennement dans Busted), chanteur, guitariste et chanteur du groupe, de Danny Hall, batteur, de Chris Leonard, guitariste, de Steve Rushton, bassiste et chanteur David Williams. Le groupe publie son premier et seul album studio, Welcome to Loserville. Leur premier single, Ticket Outta Loserville, est publié en , atteignant la troisième place de l'UK Singles Chart[1]. Leur second single, Eddie's Song, atteint la dixième place en .

Le guitariste quitte le groupe le et vole le Myspace officiel du groupe pour y annoncer la fin de ce dernier, ce qui sera très vite démenti par les autres membres du groupe, via un nouveau Myspace officiel. Dave annonce via son Myspace personnel, qu'il est, à cette période, à la recherche d'un guitariste chanteur pour son nouveau groupe, ne manquant qu'un seul membre, basé à Londres. Les nouvelles concernant le groupe sont très peu nombreuses : visiblement, avant le départ du guitariste David Williams, Son of Dork semblait avoir un stock de chanson suffisante pour un deuxième album, mais depuis 2007, seul un titre inédit et sans titre (renommé plus tard Loser With No Life) est posté sur le Myspace du groupe. Malgré tout, le groupe déclare que Son of Dork n'était pas terminé. Le groupe se sépare en 2008.

Notes et référencesModifier

  1. (en) David Roberts, British Hit Singles & Albums, Londres, Guinness World Records Limited, , 19e éd., 717 p. (ISBN 1-904994-10-5), p. 514.

Lien externeModifier