Ouvrir le menu principal

Somzée
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Philippeville
Commune Walcourt
Code postal 5651
Zone téléphonique 071
Démographie
Gentilé Somzéen(ne)
Population 1 670 hab. (01/01/2008)
Densité 276 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 17′ nord, 4° 29′ est
Superficie 604 ha = 6,04 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Namur

Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Somzée

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Somzée

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Somzée

Somzée (en wallon Somzêye) est une section de la ville belge de Walcourt située en Région wallonne dans la province de Namur.

La commune, située sur la N 5, est bornée au nord par Tarcienne, à l’est par Thy-le-Bauduin, au sud par Laneffe et à l’ouest par Gourdinne.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

HistoireModifier

À l'époque du Royaume-Uni des Pays-Bas, l’arrêté royal du 16 avril 1819 dispose que les communes de Somzée et de Saint-Maert sont réunies. En effet, sous le régime français, en 1800, Saint-Maert était une petite commune indépendante de 45 habitants. Somzée comptait 170 habitants. Saint-Maert, petit hameau de Somzée de 17 maisons entremêlées, se situait aux environs l’actuel Pont des diables. En 1819, année de son rattachement à Somzée, le hameau de Saint-Maert compte 69 habitants et Somzée 275.

http://www.walcourt.be/decouvrir-walcourt/historiques-des-villages/385-le-village-de-somzee.html

 
Tête de Germain avec un chignon suève, trouvée à Somzée, de la fin du Ier siècle avant Jésus-Christ au début du IIe siècle

La paroisse — Le domaine de Somzée (Sumulceias) est déjà cité dans la 1re version du pouillé des biens de l'abbaye de Lobbes en 868-869 mais c’est seulement en 1247 que l’église de Somzée, qui dépend du chapitre de Fosses, devient une paroisse autonome. De 1801 à 1842, celle-ci dépend de Laneffe.

De 1904 à 1970, des Sœurs de la Doctrine Chrétienne de Nancy ont ouvert une école pour les filles[1].

Somzée fait partie de la terre de Thy-le-Château (comté de Namur) mais est tenu en fief de la Cour féodale de Morialmé (principauté de Liège), situation qui va engendrer des rivalités durant tout l’Ancien Régime. En outre, une partie de la localité — la seigneurie de Saint-Maert — relève de la prévôté d'Hanzinne, terre ecclésiastique, liégeoise de surcroît.

Le village faisait partie des «dix-sept villes» dont le Prince-Évêque de Liège s'empare en 1343, pour ne les restituer qu'en 1446 au comté de Namur que vient d'acheter le duc de Bourgogne, Philippe le Bon.

Le 25 août 1914, trente maisons ont été incendiées par l’envahisseur allemand.

Outre l’activité agricole, Somzée a traditionnellement vécu de l’extraction de la pierre, et au XIXe siècle de celle du minerai de fer[2].

En 1830, les 339 habitants, répartis dans 64 maisons et 4 fermes, possédaient 66 chevaux, 17 poulains, 139 bêtes à cornes, 49 veaux, 38 porcs et 260 moutons[3].

Si les hommes de la commune ont toujours participé à la Marche Saint-Éloi à Laneffe, une marche foklorique existe dans la commune depuis la fin de la seconde guerre mondiale : la Marche N-D de Beauraing.

BibliographieModifier

  • André Lépine, Somzée - Notes d’histoire. La paroisse, cahier du Musée de Cerfontaine no 327, 31 pages, 2008.
  • André Lépine, Somzée - Registres paroissiaux 1844-1950 (†  jusque 2000), cahier du Musée de Cerfontaine no 324, 48 pages, 2008.
  • *** Somzée - Liste des électeurs de 1966, cahier du Musée de Cerfontaine no 345, 20 pages, 2009.

Notes et référencesModifier

  1. Abbé Auguste Soupart, L’histoire du doyenné de Thuin, tome II : Les 62 paroisses, cahier du Musée de Cerfontaine n° 203, , 93. p.
  2. Françoise Jacquet-Ladrier, Communes de Belgique, Crédit Communal, 1980.
  3. Philippe Vander Maelen, Dictionnaire géographique de la Province de Namur, 1832.