Ouvrir le menu principal

Un solvant aprotique (a privatif + protique, de proton, soit H+) est un solvant qui, comme son nom l'indique, n'a pas d'atome d'hydrogène acide c'est-à-dire qu'il ne peut pas en perdre ou très difficilement, contrairement aux solvants protiques.

Exemples de solvants aprotiques :

  • le DMSO (diméthylsulfoxyde : (CH3)2S=O) est un solvant polaire aprotique car la formation de sa base conjuguée CH2S(O)CH3 nécessite de casser une liaison C-H ;
  • le n-hexane (CH3(CH2)4CH3) est un solvant apolaire aprotique car identiquement, il faudrait casser une liaison C-H pour libérer un proton.

Exemple de solvant protique :

  • le méthanol (CH3OH) est un solvant polaire protique car rompre la liaison O-H pour former l'alcoolate qui est la base conjuguée du méthanol est beaucoup plus facile.

Articles connexesModifier