Ouvrir le menu principal

Solitaire du Figaro

course à la voile en solitaire et par étapes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Figaro (homonymie) et Solitaire.
La Solitaire du Figaro
Description de cette image, également commentée ci-après
Logotype de la Solitaire du Figaro
Type En solitaire, par étapes
Lieu Mer Celtique, Manche, Golfe de Gascogne ; Irlande, Royaume-Uni, France, Espagne, Portugal
Création 1970
Organisateur OC Sport Pen Duick (Groupe Télégramme)
Proch. édition juin 2019

La Solitaire du Figaro, anciennement nommée Course de l'Aurore, est une course à la voile en solitaire et par étapes créée en 1970 par Jean-Louis Guillemard et Jean-Michel Barrault[1]. Le caractère monotype de la course, la présence de grands navigateurs en solitaire et l'ouverture aux amateurs en font l'une des courses les plus prisées de la voile sportive en France et la mère des courses au large.

Sommaire

HistoriqueModifier

De 1970 à 1979 la course est organisée par le journal L'Aurore, puis en 1980 le quotidien Le Figaro rachète L'Aurore et devient l'organisateur de l'événement.

De 2003 à 2008, le lunetier Alain Afflelou est un sponsor associé. Le nom de la course devient alors officiellement « La Solitaire Afflelou Le Figaro ».

De 2008 à 2011, c'est le constructeur automobile Suzuki qui remplace le sponsor précédent, la course se nomme alors La Solitaire du Figaro Suzuki.

De 2011 à 2016, elle devient « La Solitaire du Figaro Éric Bompard Cachemire » puis La Solitaire Bompard Le Figaro.

En 2017, le groupe français URGO devient le partenaire titre de La Solitaire URGO Le Figaro pour les 3 prochaines années.

Les caractéristiques de la course sont :

  • le départ était donné vers la fin juillet jusqu'en 2012. Depuis le départ est effectué mi-juin.
  • la course se déroule en 4 étapes variables selon les années au large des côtes françaises sur un total d'environ 1 500 à 2 000 milles en moyenne. Le parcours est bouclé, suivant les années, en 10 à 13 jours de mer.
  • le concurrent est seul sur son monotype, la participation est mixte.
  • depuis 1990, tous les bateaux sont identiques (monotypes).

BateauxModifier

De 1970 à 1990 la course se court sur des half-tonners, voiliers de 18 pieds de jauge RORC en 1970, puis de 21,7 pieds de jauge IOR de 1971 à 1990[2].

En 1990, les deux tiers de la flotte sont des monotypes Figaro Bénéteau, le reste de la flotte étant constitué de half-tonners[2].

En 1991, la Solitaire du Figaro franchit une étape en instaurant la monotypie. Le support de course choisi fut le Figaro Bénéteau (maintenant appelé Figaro Bénéteau I) dessiné par le groupe Finot et Jean Berret et construit par les chantiers Bénéteau.

En 2003, on changea à nouveau le bateau en courant sur des Figaro Bénéteau 2 dessiné par Marc Lombard, une version modernisée et plus puissante du Figaro Bénéteau I.

Pour sa 50e édition en 2019, la course se disputera sur un nouveau monotype, le premier monocoque à foils de série au monde : le Figaro Bénéteau 3, fruit de la collaboration entre les experts du groupe Bénéteau et le cabinet d’architecture Van Peteghem Lauriot-Prévost (VPLP).

RésultatsModifier

Année Vainqueur Deuxième Troisième Premier bizuth
(classement au général)
1970 Joan de Kat Michel Malinovsky Pierre Bonnet
1971 Michel Malinovsky Pierre Bonnet Yves Deborde
1972 Jean-Marie Vidal Michel Girard Michel Malinovsky
1973 Gilles Le Baud[3] Dominique Lunven Eugène Ridiguel
1974 Eugène Riguidel Bruno Lunven Bernard Pallard
1975 Guy Cornou Gilles Gahinet Bruno Lunven
1976 Guy Cornou Bernard Pallard Gilles Gahinet
1977 Gilles Gahinet Patrick Morvan Michel Malinovsky
1978 Gilles Le Baud Patrick Eliès Patrick Morvan Hervé Papin (8)
1979 Patrick Éliès Olivier Moussy Gilles Gahinet
1980 Gilles Gahinet[4] Patrick Morvan Philippe Poupon
1981 Sylvain Rosier[5],[6] Jean-François Fountaine Gilles Gahinet
1982 Philippe Poupon Gilles Gahinet Hervé Papin
1983 Lionel Péan Philippe Poupon Damien Savatier
1984 Christophe Cudennec Damien Savatier Gary Trentesaux
1985 Philippe Poupon Jean Le Cam Christophe Cudennec
1986 Christophe Auguin[7] Pascal Leys Patrick Éliès
1987 Jean-Marie Vidal[8] François Lamiot Antoine Lebec
1988 Laurent Bourgnon[9] Alain Gautier Antoine Lebec Laurent Bourgnon (1)
1989 Alain Gautier[10] Halvard Mabire Laurent Cordelle
1990 Laurent Cordelle Dominique Wavre Halvard Mabire
1991 Yves Parlier Michel Desjoyeaux François Lamiot
1992 Michel Desjoyeaux[11] Jean Le Cam Damien Savatier
1993 Dominic Vittet Jean Le Cam Roland Jourdain
1994 Jean Le Cam[12] Hervé De Kergariou Roland Jourdain
1995 Philippe Poupon Philippe Vicario Jean Le Cam Marc Lepesqueux (8)
1996 Jean Le Cam[13] Michel Desjoyeaux Hervé de Kergariou Christophe Lebas (12)
1997 Franck Cammas Dominique Wavre Marc Guessard
1998 Michel Desjoyeaux[14] Éric Drouglazet Jean Le Cam Thomas Coville (11)
1999 Jean Le Cam Éric Drouglazet Gildas Morvan Charles Caudrelier (9)
2000[15] Pascal Bidégorry Armel Le Cléac'h Gildas Morvan Armel Le Cléac'h (2)
2001[16],[17] Éric Drouglazet Sébastien Josse Gildas Morvan Benoît Petit (14)
2002 Kito de Pavant[18] Gilles Chiorri Charles Caudrelier Gwenaël Riou (22)
2003 Armel Le Cléac'h Alain Gautier Michel Desjoyeaux Marc Emig (5)
2004 Charles Caudrelier Yann Eliès Jérémie Beyou Jean-Luc Nélias (7)
2005 Jérémie Beyou[19] Michel Desjoyeaux Kito de Pavant Pietro d'Ali (8)
2006 Nicolas Troussel Thierry Chabagny Gérald Véniard Christopher Pratt (17)
2007 Michel Desjoyeaux[20] Frédéric Duthil Corentin Douguet Nicolas Lunven (14)[21]
2008 Nicolas Troussel Gildas Morvan Frédéric Duthil François Gabart (17)
2009 Nicolas Lunven[21] Yann Eliès Frédéric Duthil Fabien Delahaye (18)
2010 Armel Le Cléac'h[22] François Gabart Corentin Douguet Anthony Marchand (15)[23]
2011 Jérémie Beyou Fabien Delahaye Erwan Tabarly Xavier Macaire (5)
2012 Yann Eliès Morgan Lagravière Nicolas Lunven Thomas Normand (15)
2013 Yann Eliès Xavier Macaire Morgan Lagravière Jack Boutell (21)
2014 Jérémie Beyou Corentin Horeau Charlie Dalin Gwénolé Gahinet (22)[24]
2015 Yann Eliès Charlie Dalin Xavier Macaire Robin Elsey (15)
2016 Yoann Richomme Charlie Dalin Nicolas Lunven Will Harris (17)
2017 Nicolas Lunven Adrien Hardy Charlie Dalin Julien Pulvé (11)[25]
2018[26] Sébastien Simon Anthony Marchand Charlie Dalin Thomas Cardrin (10)

ParcoursModifier

  • 1970 : Brest (France) – Laredo (Espagne) – Pornic (France)
  • 1971 : Brest (France) – Santander (Espagne) – Pornic (France)
  • 1972 : Perros-Guirec (France) – Falmouth (GB) – La Corogne (Espagne) – Pornic (France)
  • 1973 : Perros-Guirec (France) – Falmouth (GB) – Laredo (Espagne) – Pornic (France)
  • 1974 : Perros-Guirec (France) – Kinsale (Irlande) – Laredo (Espagne) – Pornic (France)
  • 1975 : La Baule (France) – Perros-Guirec (France) – Kinsale (Irlande) – Le Croisic (France)
  • 1976 : La Baule (France) – Perros-Guirec (France) – Kinsale (Irlande) – Le Croisic (France)
  • 1977 : Perros-Guirec (France) – Crosshaven (Irlande) – Quiberon (France) – Laredo (Espagne) – Port du Crouesty (France)
  • 1978 : Perros-Guirec (France) – Kinsale (Irlande) – Pornichet-La Baule (France) – Laredo (Espagne) – Quiberon (France)
  • 1979 : Les Sables d’Olonne (France) – Laredo (Espagne) – Quiberon (France) – Kinsale (Irlande) – Concarneau (France)
  • 1980 : Perros-Guirec (France) – Kinsale (Irlande) – Les Sables d'Olonne (France) – Pornic (France)
  • 1981 : Perros-Guirec (France) – Crosshaven (Irlande) – Brest (France) – La Corogne (Espagne) – Concarneau (France)
  • 1982 : Arcachon (France) – La Corogne (Espagne) – Falmouth (GB) – Lorient (France) – Quiberon (France)
  • 1983 : Perros-Guirec (France) – Kinsale (Irlande) – Crozon-Morgat (France) – La Corogne (Espagne) – Pornichet-La Baule (France)
  • 1984 : Granville (France) – Kinsale (Irlande) – La Rochelle (France) -La Corogne (Espagne) – Concarneau (France)
  • 1985 : Granville (France) – Kinsale (Irlande) – Presqu'île de Crozon (France) – Bayona de Vigo (Espagne) – La Rochelle (France)
  • 1986 : Perros-Guirec (France) – Kinsale (Irlande) – La Corogne (Espagne) – Pornic (France)
  • 1987 : Arcachon (France) – La Corogne (Espagne) – Bénodet-Sainte-Marine (France) – Pornichet-La Baule (France)
  • 1988 : Port Bourgenay (France) – La Corogne (Espagne) – Brest (France) – Kinsale (Irlande) – Quiberon (France)
  • 1989 : Perros-Guirec (France) – Dun Laoghaire (Irlande) – Lorient (France) – La Corogne (Espagne) – La Trinité sur Mer (France)
  • 1990 : Port-Bourgenay (France) – Vigo (Espagne) – Bénodet (France) – Kinsale (Irlande) – La Rochelle (France)
  • 1991 : Cherbourg-Octeville (France) – Kinsale (Irlande) – Concarneau (France) – Gijon (Espagne) – Lorient (France)
  • 1992 : Arcachon (France) – Kinsale (Irlande) – Pornichet (France) – Gijon (Espagne) – Port la Forêt (France)
  • 1993 : Saint Malo (France) – La Corogne (Espagne) – Douarnenez (France) – Kinsale (Irlande) – Saint Quay Portrieux (France)
  • 1994 : Brest (France) – Kinsale (Irlande) – Gijon (Espagne) – Perros-Guirec (France) – Port-Bourgenay (France)
  • 1995 : Arcachon (France) – Kinsale (Irlande) – La Rochelle (France) – Gijon (Espagne) – Brest (France)
  • 1996 : Perros Guirec (France) – Howth/Dublin (Irlande) – Saint Nazaire (France) – Gijon (Espagne) – Port du Crouesty (France)
  • 1997 : Arcachon (France) – Gijon (Espagne) – Brest (France) – Kinsale (Irlande) – Saint-Quay-Portrieux (France)
  • 1998 : Cherbourg-Octeville (France) – Dublin (Irlande) – Ile de Groix (France) – Gijon (Espagne) – Concarneau (France)
  • 1999 : Brest (France) – Bayonna (Espagne) – Douarnenez (France)
  • 2000 : Arcachon (France) – Gexto-Bilbao (Espagne) – Saint-Nazaire (France) – Falmouth (GB) – Cherbourg-Octeville (France)
  • 2001 : La Rochelle (France) – Gijon (Espagne) – Saint Quay Portrieux (France) – Dingle (Irlande) – Txingudi (Espagne)
  • 2002 : Boulogne sur Mer (France) – Gijon (Espagne) – Les Sables-d'Olonne (France) – Crosshaven (Irlande) – Cherbourg-Octeville (France)
  • 2003 : Les Sables d'Olonne (France) – Getxo-Bilbao (Espagne) – La Rochelle (France) – Dingle (Irlande) – Saint-Nazaire (France)
  • 2004 : Caen (France) – Portsmouth (GB) – Saint-Gilles-Croix-de-Vie (France) – Gijon (Espagne) – Quiberon (France)
  • 2005 : Perros-Guirec (France) – Getxo-Bilbao (Espagne) – La Rochelle (France) – Crosshaven (Irlande) – Port-Bourgenay (France)
  • 2006 : Cherbourg-Octeville (France) – Santander (Espagne) – Saint-Gilles-Croix-de-Vie (France) – Dingle (Irlande) – Concarneau (France)
  • 2007 : Caen (France) – Crosshaven (Irlande) – Brest (France) – La Corogne (Espagne) – Les Sables-d'Olonne (France)
  • 2008 : La Rochelle (France) – Vigo (Espagne) – Cherbourg-Octeville (France) – Aber Wrac’h (France)
  • 2009 : Lorient (France) – La Corogne (Espagne) – Saint Gilles Croix De Vie (France) – Dingle (Irlande) – Dieppe (France)
  • 2010 : Le Havre (France) – Gijon (Espagne) – Brest (France) – Kinsale (Irlande) – Cherbourg-Octeville (France)
  • 2011 : Perros-Guirec (France) – Caen (France) – Dun Laoghaire (Irlande) – Les Sables-d'Olonne (France) – Dieppe (France)
  • 2012 : Paimpol (France) – Gijon (Espagne) – Saint-Gilles-Croix-de-Vie (France) – Cherbourg-Octeville (France)
  • 2013 : Bordeaux (France) – Porto (Portugal) – Gijón (Espagne) – Roscoff (France) – Dieppe (France)
  • 2014 : Deauville (France) – Plymouth (GB) – Roscoff (France) – Vendée (France) – Cherbourg-Octeville (France)
  • 2015 : Bordeaux (France) – Sanxexo (Espagne) – Cornouaille (France) – Torbay (GB) – Dieppe (France)
  • 2016 : Deauville (France) – Cowes-Ile de Wight (GB) – Paimpol (France) – La Rochelle (France) – La Rochelle (France)
  • 2017 : Bordeaux (France) – Pauillac (France) – Gijón (Espagne) – Concarneau (France) – Dieppe (France)
  • 2018 : Le Havre (France) – Saint-Brieuc (France) – Noia (Espagne) – Saint-Gilles-Croix-de-Vie (France)

RecordsModifier

Nombre de victoiresModifier

5 navigateurs ont remporté la Solitaire du Figaro à trois reprises :

Nombre de podiumsModifier

  • Jean Le Cam, 8 podiums entre 1985 et 1999 (3 victoires, 3 deuxième places et 2 troisième places)
  • Michel Desjoyeaux, 7 podiums entre 1991 et 2007 (3 victoires, 3 deuxième places et une troisième place)
  • Gilles Gahinet, 7 podiums entre 1975 et 1982 (2 victoires, 2 deuxième places et 3 troisième places)

Nombre de participationsModifier

Décompte effectué lors de l'édition 2018 (à compléter)

Détail des coursesModifier

Podium de l'édition 1983Modifier

  1.   Lionel Péan sur Hitachi
  2.   Philippe Poupon

Podium de l'édition 1985Modifier

  1.   Philippe Poupon sur Fleury Michon

Podium de l'édition 1992Modifier

  1.   Michel Desjoyeaux

Podium de l'édition 1993[27]Modifier

  1.   Dominic Vittet
  2.   Jean Le Cam
  3.   Roland Jourdain

Podium de l'édition 1994[28]Modifier

  1.   Jean Le Cam
  2.   Hervé De Kergariou
  3.   Roland Jourdain

Podium de l'édition 1995[29]Modifier

Dernière étape : Gijón - Brest : vainqueur Philippe Vicario sur Santé Rhône Alpes

Classement général :

  1.   Philippe Poupon sur Fleury Michon
  2.   Philippe Vicario sur Santé Rhône Alpes

Podium de l'édition 1998Modifier

  1.   Michel Desjoyeaux

Parcours et palmarès de l'édition 2002Modifier

1re étape : Boulogne-sur-Mer - Gijón
2e étape : Gijón - Les Sables-d'Olonne
3e étape : Les Sables-d'Olonne - Crosshaven
4e étape : Crosshaven - Cherbourg-Octeville - 1691 milles
Classement général 
  1. Kito de Pavant
  2. Gilles Chiorri (32 01 de Météo Consult)
  3. Charles Caudrelier (Bostik Findley)
  4.  ?
  5.  ?
  6. Erwan Tabarly   France

Parcours et palmarès de l'édition 2003Modifier

1re étape : Les Sables-d'Olonne - Getxo/Bilbao (Euskadi)
2e étape : Getxo/Bilbao - La Rochelle
3e étape : La Rochelle - Dingle (Irlande)
4e étape : Dingle - Saint-Nazaire - 1979 milles
Classement général 
  1. Armel Le Cléac'h (Créaline) en 327 h 08 min 19 s
  2. Alain Gautier (Foncia) à 13 secondes
  3. Michel Desjoyeaux (Géant) à 1 h 26 min 17 s
  4.  ?
  5.  ?
  6.  ?
  7.  ?
  8.  ?
  9. Erwan Tabarly   France

42 skippers au départ, 42 classés.

Parcours et palmarès de l'édition 2004Modifier

1re étape : Caen - Portsmouth
2e étape : Portsmouth - Saint-Gilles-Croix-de-Vie
3e étape : Saint-Gilles-Croix-de-Vie - Gijón (Espagne)
4e étape : Gijon - Quiberon - 1 373 milles

51 concurrents sont engagés dans la course.

Classement général 
  1. Charles Caudrelier (Bostik Findley) en 220 h 53 min 54 s
  2. Yann Éliès (Groupe Generali Assurances) à 52 min 35 s
  3. Jérémie Beyou (Delta Dore) à 1 h 24 min 35 s
  4.  ?
  5. Erwan Tabarly   France

52 skippers au départ, 52 classés.

Parcours et palmarès de l'édition 2005Modifier

1re étape : Perros-Guirec - Getxo-Bilbao (Espagne) - 390 milles
2e étape : Getxo-Bilbao - La Rochelle - 368 milles
3e étape : La Rochelle - Cork (Irlande) - 456 milles
4e étape : Cork - Talmont-Saint-Hilaire - 496 milles
Classement général 
  1. Jérémie Beyou   France (Delta Dore) en 248 h 49 min 20 s
  2. Michel Desjoyeaux   France (Géant) à 1 h 20 min 54 s
  3. Kito de Pavant   France (Groupe Bel) à 1 h 58 min 41 s
  4. Gildas Morvan   France (Cercle Vert) à 2 h 17 min 9 s
  5. Yann Eliès   France (Groupe Generali Assurances) à 2 h 24 min 22 s
  6. Laurent Pellecuer   France (Cliptol Sport) à 2 h 29 min 45 s
  7. Frédéric Duthil   France (Brossard) à 2 h 35 min 53 s
  8. Pietro d'Ali   Italie (Nanni Diesel) à 3 h 5 min 12 s, premier bizuth
  9. Erwan Tabarly   France (Thales) à 3 h 13 min 3 s
  10. Charles Caudrelier   France (Bostik) à 3 h 18 min 57 s

46 skippers au départ, 42 classés.

Parcours et palmarès de l'édition 2006Modifier

 
Le Figaro 2, monotype de la Solitaire du Figaro (2006)
Départ le 6 août 2006, avec 44 inscrits.
1re étape, Cherbourg-Octeville - Santander (Espagne) - 590 milles : Gérald Véniard arrive premier mais déclassé (surpoids du bateau de 4Kg)
2e étape, Santander - Saint-Gilles-Croix-de-Vie - 314 milles : vainqueur Nicolas Troussel
3e étape, Saint-Gilles-Croix-de-Vie - Dingle (Irlande) - 549 milles : vainqueur Gérald Véniard
4e étape, Dingle - Concarneau - 449 milles : vainqueur Gérald Véniard, 2e Oliver Krauss et 3e Emig
Classement général 
  1. Nicolas Troussel   France sur Financo en 12 j 9 h 01 min 56 s
  2. Thierry Chabagny   France sur Littoral à 1 h 56 min 55 s
  3. Gérald Véniard   France sur Scutum à 3 h 55 min 28 s
  4. Armel Le Cléac'h   France sur Brit Air à 5 h 20 min 20 s
  5. Yann Éliès   France sur Groupe Generali assurances à 6 h 33 min 07 s
  6. Charles Caudrelier   France sur Bostik à 6 h 57 min 50 s
  7. Erwan Tabarly   France sur Iceberg Finance à 6 h 58 min 36 s
  8. Oliver Krauss   France sur AXA Plaisance à 7 h 21 min 53 s
  9. Eric Drouglazet   France sur Pixmania.com à 7 h 49 min 08 s
  10. Kito de Pavant   France sur Groupe Bel à 7 h 58 min 03 s

Parcours et palmarès de l'édition 2007Modifier

Départ le 29 juillet 2007, avec 50 inscrits.

1re étape : Caen - Crosshaven (Irlande) - 425 milles
2e étape : Crosshaven- Brest - 344 milles
3e étape : Brest - La Corogne (Espagne) - (raccourcie à 542 milles)
4e étape : La Corogne - Les Sables-d'Olonne - 355 milles

Finalement, en dix participations, Michel Desjoyeaux est le troisième navigateur français à remporter sa troisième édition de la Figaro, celle-ci ayant été marquée par les forts vents (jusqu'à 50 nœuds) sur les deux dernières étapes qui traversaient le golfe de Gascogne.

Classement général 
  1. Michel Desjoyeaux   France (Foncia) en 247 h 20 min 47 s.
  2. Frédéric Duthil   France (Distinxion) à 26 min 38 s.
  3. Corentin Douguet   France (Leclerc/Bouygues Telecom) à 1 h 03 min 50 s.
  4. Nicolas Troussel   France (Financo) à 1 h 41 min 26 s.
  5. Gildas Mahé   France (Le Comptoir Immobilier) à 2 h 14 min 23 s.
  6. Eric Drouglazet   France (Luisina) à 2 h 39 min 05 s.
  7. Gérald Veniard   France (Scutum) à 3 h 16 min 53 s.
  8. Gildas Morvan   France (Cercle Vert) à 3 h 19 min 48 s.
  9. Thomas Rouxel   France (Défi Mousquetaires) à 3 h 29 min 34 s.
  10. Marc Lepesqueux   France (Rapid’Flore Caen-La-Mer) à 4 h 01 min 11 s.

Nicolas Lunven sur Bostik termine premier bizuth à la 14e place.

Parcours et palmarès de l'édition 2008Modifier

Départ le , avec 50 inscrits.
1re étape : La Rochelle - Vigo (Espagne) - Réduite à 320 milles
2e étape : Vigo - Cherbourg-Octeville - 575 milles
3e étape : Cherbourg-Octeville - l'Aber-Wrac'h - (raccourcie à 471 milles)
Classement général 
  1. Nicolas Troussel   France (Financo) en 226 h 32 min 51 s.
  2. Gildas Morvan   France (Cercle Vert) à 2 h 22 min 15 s.
  3. Frédéric Duthil   France (Distinxion) à 3 h 34 min 38 s.
  4. Erwan Tabarly   France (Athema) à 3 h 53 min 57 s.
  5. Jeanne Grégoire   France (Banque Populaire) à 4 h 54 min 50 s.
  6. Christopher Pratt   France (DCNS 97) 4 h 55 min 37 s.
  7. Nicolas Berenger   France (KONE Ascenseurs) à 5 h 03 min 54 s.
  8. Gildas Mahé   France (Le Comptoir Immobilier) à 5 h 52 min 27 s.
  9. Laurent Pellecuer   France (Docteur Valnet aromathérapie) à 5 h 52 min 46 s.
  10. Thierry Chabagny   France (SUZUKI Automobiles) à 6 h 23 min 08 s.

François Gabart sur Espoir Région Bretagne termine premier bizuth à la 16e place.

Nicolas Troussel remporte une course marquée par une première étape sans vent dans laquelle il a tué la course (d'où l'expression « faire une Troussel ») en arrivant avec près de 6 heures d'avance[30]. C'est sa deuxième victoire dans cette course.

Parcours et palmarès de l'édition 2009Modifier

Départ le de la 40e édition, avec 52 inscrits.
1re étape : Lorient - La Corogne (Espagne) - 345 milles - 1.Yann Éliès (Generali)
2e étape : La Corogne - Saint-Gilles-Croix-de-Vie 365 milles - 1. Jérémie Beyou (Bernard Paoli)
3e étape : Saint-Gilles-Croix-de-Vie- Dingle - 485 milles - 1. Jérémie Beyou (Bernard Paoli)
4e étape : Dingle- Dieppe - 511 milles - 1. Antoine Koch (Sopra Group)
Classement général 
  1. Nicolas Lunven   France (CGPI) en 285 h 56 min 55 s
  2. Yann Éliès   France (Generali) à 20 min 29 s.
  3. Frédéric Duthil   France (Bbox Bouygues Telecom) à 26 min 14 s.
  4. Thierry Chabagny   France (Suzuki Automobiles)
  5. Michel Desjoyeaux   France (Foncia)
  6. Nicolas Troussel   France (Crédit Mutuel de Bretagne)
  7. Gildas Morvan   France (Cercle Vert)
  8. Nicolas Berenger   France (Kone Elevators)
  9. Erwan Tabarly   France (Athema)
  10. Charles Caudrelier   France (Bostik)

Parcours et palmarès de l'édition 2010Modifier

Départ le de la 41e édition, avec 45 inscrits.
1re étape : Le Havre - Gijón (Espagne) - 515 milles - 1. Armel Le Cléac'h (Britair)
2e étape : Gijón - Brest - 418 milles - 1. Armel Le Cléac'h (Britair)
3e étape : Brest - Kinsale - 349 milles - 1. Adrien Hardy (Agir Recouvrement)
4e étape : Kinsale - Cherbourg - 435 milles - 1. Armel Le Cléac'h (Britair)
Classement général 
  1. Armel Le Cléac'h   France (Britair) en 252 h 55 min 03 s
  2. François Gabart   France (Skipper MACIF 2010) à 1 h 28 min 08 s
  3. Corentin Douguet   France (E.Leclerc Mobile) à 2 h 36 min 40 s.
  4. Éric Péron   France (Skipper Macif 2009) à 2 h 52 min 43 s.
  5. Gildas Morvan   France (Cercle Vert) à 3 h 05 min 48 s.
  6. Thomas Rouxel   France (Crédit Mutuel de Bretagne) à 3 h 34 min 12 s.
  7. Jérémie Beyou   France (BPI) à 4 h 13 min 12 s.
  8. Erwan Tabarly   France (Nacarat) à 4 h 20 min 01 s.
  9. Kito de Pavant   France (Groupe Bel) à 4 h 26 min 59 s.
  10. Fabien Delahaye   France (Port de Caen Ouistreham) à 4 h 41 min 25 s.

Parcours et palmarès de l'édition 2011Modifier

 
Flotte de l'édition 2011 à Dún Laoghaire
Départ le de la 42e édition, avec 47 inscrits.
1re étape : Perros-Guirec - Caen - 320 milles - 1.Fabien Delahaye (Port de Caen-Ouistreham)
2e étape : Caen - Dún Laoghaire - 470 milles - 1.Jérémie Beyou (BPI)
3e étape : Dún Laoghaire - Les Sables-d'Olonne - 475 milles - 1.Jérémie Beyou (BPI)
4e étape : Les Sables-d'Olonne - Dieppe - 430 milles - 1.Jérémie Beyou (BPI)
Classement général 
  1. Jérémie Beyou   France (BPI) en 257 h 08 min 41 s
  2. Fabien Delahaye   France (Port de Caen Ouistreham) à 34 min 43 s
  3. Erwan Tabarly   France (Nacarat) à 1 h 07 min 59 s.
  4. Nicolas Lunven   France (Generali) à 1 h 11 min 21 s.
  5. Thomas Rouxel   France (Bretagne Crédit Mutuel Performance) à 1 h 22 min 06 s.
  6. Paul Meilhat   France (Macif 2011) à 1 h 35 min 47 s.
  7. Thierry Chabagny   France (Gedimat) à 1 h 46 min 49 s.
  8. Morgan Lagravière   France (Vendée) à 1 h 48 min39 s.
  9. Laurent Pellecuer   France (Atelier d'architecture JP Monier) à 1 h 48 min 56 s.
  10. Anthony Marchand   France (Bretagne Crédit Mutuel Espoir) à 1 h 56 min 13 s.

Parcours et palmarès de l'édition 2012Modifier

 
Flotte de l'édition 2012 dans le port de Paimpol

Le prologue de cette 43e édition s'est déroulé le samedi 16 juin dans l'anse de Paimpol, entre la pointe de Bilfot à Plouézec et l'île de Bréhat. Venant de Lézardrieux, leur port de rendez-vous, les 37 concurrents ont descendu le Trieux et rejoint l'anse de Paimpol pour y effectuer un prologue remporté par Frédéric Duthil sur Sepalumic[31].

1re étape : Paimpol – Gijón. Départ donné le 24 juin à 13h aux 37 inscrits. Arrivée : 27 juin. Distance : 504 milles. Vainqueur : Yann Eliès sur Groupe Quéguiner-Journal des entreprises.

2e étape : Gijón - Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Départ : 1er juillet à 12h. Arrivée : 4 juillet. Distance : 442 milles. Vainqueur : Gildas Morvan sur Cercle vert.

3e étape : Saint-Gilles-Croix-de-VieCherbourg-Octeville. Départ : 8 juillet à 13h. Arrivée : 11 juillet. Distance : 486 milles. Vainqueur : Yann Eliès sur Groupe Quéguiner-Journal des entreprises.

La distance totale est de 1,432 milles[32].

Classement général[33]:

  1. Yann Eliès   France sur Groupe Quéguiner-Journal des entreprises
  2. Morgan Lagravière   France sur Vendée
  3. Nicolas Lunven   France sur Generali
  4. Fabien Delahaye   France sur Skipper Macif 2012
  5. Thierry Chabagny   France sur Gedimat
  6. Gildas Morvan   France sur Cercle Vert
  7. Erwan Tabarly   France sur Nacarat
  8. Alexis Loison   France sur Groupe Fiva
  9. Paul Meilhat   France sur Skipper Macif 2011
  10. Xavier Macaire   France sur Skipper Herault

Parcours et palmarès de l'édition 2013Modifier

Le départ de cette solitaire a été lancé le 2 juin 2013 au départ de Bordeaux. L'arrivée de cette 44e édition s'est faite à Dieppe.

1re étape Bordeaux-Porto: 1.Yann Elies (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) en 3 j 3 h 3 min 26 s
2e étape Porto-Gijón: 1.Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) en 2 j 3 h 11 min 43 s
3e étape Gijon-Roscoff: 1.Morgan Lagravière (Vendée) en 2 j 12 h 3 min 55 s
4e étape Roscoff-Dieppe: 1.Adrien Hardy (Agir Recouvrement) en 2 j 9 h 2 min 20 s

Classement général[34]:

  1. Yann Eliès   France sur Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir en 10 j 5 h 28 min 23 s
  2. Xavier Macaire   France sur Skipper Hérault à 26 min 30 s
  3. Morgan Lagravière   France sur Vendée à 33 min 06 s
  4. Yoann Richomme   France sur DLBC à 52 min 59 s
  5. Jérémie Beyou   France sur Maître coq à 1 h 20 min 0 s
  6. Frédéric Duthil   France sur Sepalumic à 1 h 24 min 23 s
  7. Michel Desjoyeaux   France sur TBS à 2 h 1 min 8 s
  8. Armel Le Cléac'h   France sur Banque Populaire à 2 h 03 min 40 s
  9. Alexis Loison   France sur Groupe Fiva à 2 h 06 min 29 s
  10. Nicolas Lunven   France sur Generali à 2 h 23 min 59 s

Parcours et palmarès de l'édition 2014Modifier

L'édition 2014 part de Deauville le 8 juin 2014[35]. L'arrivée de cette 45e édition a lieu à Cherbourg. Elle voit, durant la première étape, le démâtage du leader et tenant du titre Yann Eliès. Ce dernier remporte toutefois la deuxième étape avec près d'une heure sur le deuxième. Jérémie Beyou rejoint le cercle très fermé des triples vainqueurs de la Solitaire du Figaro.

1re étape Deauville-Plymouth: Alexis Loison (Groupe FIVA) en 3 jours, 2 heures, 53 minutes et 50 secondes.
2e étape Plymouth-Roscoff: Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) en 3 jours, 3 heures, 0 minutes et 1 seconde
3e étape Roscoff-Les Sables-d'Olonne: Gildas Mahé (Interface Concept) en 3 jours, 18 heures, 7 minutes et 46 secondes
4e étape Les Sables d'Olonne-Cherbourg: Jérémie Beyou (Maître CoQ) en 2 jours, 18 heures, 20 minutes et 50 secondes

Classement général :

  1. Jérémie Beyou   France sur Maître CoQ en 12 j 19 h 39 min 22 s
  2. Corentin Horeau   France sur Bretagne Crédit mutuel performance à 17 min 56 s
  3. Charlie Dalin   France sur Normandy Elite Team à 25 min 47 s
  4. Gildas Mahé   France sur Interface Concept à 47 min 24 s
  5. Paul Meilhat   France sur SMA à 1 h 24 min 01 s
  6. Erwan Tabarly   France sur Armor Lux-Le comptoir de la mer à 1 h 32 min 26 s
  7. Adrien Hardy   France sur Agir recouvrement à 1 h 36 min 23 s
  8. Corentin Douguet   France sur Un maillot pour la vie à 2 h 03 min 40 s
  9. Alexis Loison   France sur Groupe Fiva à 2 h 07 min 12 s
  10. Thierry Chabagny   France sur Gedimat à 2 h 26 min 54 s

Notes et référencesModifier

  1. Perrine Vangilve, « Solitaire du Figaro 40 ans d'histoire », Le Télégramme.com, (consulté le 5 août 2010)
  2. a et b « Document sans titre », sur www.histoiredeshalfs.com (consulté le 26 août 2017)
  3. « 1973 : Course de l'Aurore » [vidéo], sur ina.fr
  4. « 1980 : Arrivée de la course du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  5. « 1981 : Arrivée de la dernière étape de la course du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  6. « 1981 : Portrait de Sylvain Rosier, vainqueur de la course du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  7. « 1986 : Dernière étape de la course du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  8. « 1987 : Fin de la course du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  9. « 1988 : Course en solitaire du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  10. « 1989 : Contrôles dopages voile » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  11. « 1992 : Course en solitaire Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  12. « 1994 : Jean Le Cam » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  13. « 1996 : Solitaire du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  14. « 1998 : Arrivée course du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  15. France 3 Nouvelle-Aquitaine, « Solitaire du Figaro 2000 : la victoire du basque Pascal Bidégorry », (consulté le 1er avril 2019)
  16. « Drouglazet remporte la solitaire du Figaro », sur L'Obs (consulté le 1er avril 2019)
  17. Ina Sport, « Arrivée Solitaire du Figaro », (consulté le 1er avril 2019)
  18. « 2002 : Course en solitaire du Figaro - victoire finale de Christophe de Pavant » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  19. « 2005 : Arrivée de la Solitaire du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  20. « 2007 : Arrivée Solitaire du Figaro » [vidéo], sur ina.fr (consulté le 5 août 2010)
  21. a et b Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées :1
  22. Christophe Remise, « Le Cléac'h remet ça ! », Le Figaro.fr, (consulté le 18 août 2010)
  23. « Région_Bretagne - Anthony Marchand, première Solitaire et premier bizuth ! », sur www.bretagne.bzh (consulté le 1er avril 2019)
  24. « Gwénolé Gahinet premier bizuth de la Solitaire 2014 - SeaSailSurf® », sur www.seasailsurf.fr (consulté le 1er avril 2019)
  25. « Port de Plaisance de La Rochelle - Julien Pulvé premier "bizuth" de la Solitaire Urgo - Le Figaro », sur Port de Plaisance de La Rochelle, (consulté le 1er avril 2019)
  26. « Classements », sur La Solitaire (consulté le 1er avril 2019)
  27. https://www.lequipe.fr/base/universel/resultats/2/2-500000000002853.html
  28. https://www.lequipe.fr/base/universel/resultats/2/2-500000000002852.html
  29. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Ina1995
  30. Jacques Guyader, « Solitaire du Figaro : Nicolas Troussel frappe un grand coup », ouestbateaux.com, (consulté en août 2010)
  31. http://www.lasolitaire.com/ Site de la Solitaire du Figaro 2012
  32. « Les étapes », sur le site de La Solitaire du Figaro, (consulté le 11 juillet 2012)
  33. « Actualités », sur le site de La Solitaire du Figaro, (consulté le 11 juillet 2012)
  34. « Actualités », sur le site de La Solitaire du Figaro, (consulté le 23 juin 2013)
  35. « Solitaire du Figaro : Deauville, ville départ ! », sur La Manche libre, (consulté le 31 juillet 2014)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier