Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec le membre des Nouveaux Mutants et de X-Force, Solar.

Solarr
Personnage de fiction apparaissant dans
Captain America.

Alias Silas King
(véritable identité)
Naissance Carson City, Nevada
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès Tué par Bres
Sexe Homme
Espèce Mutant
Activité Criminel
Affiliation Émissaires du Mal

Créé par Steve Englehart
Sal Buscema
Première apparition Captain America #160
(avril 1973)
Éditeurs Marvel Comics

Silas King, alias Solarr est un super-vilain évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Steve Englehart et le dessinateur Sal Buscema, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Captain America #160 en avril 1973.

Sommaire

Biographie du personnageModifier

OriginesModifier

Silas King, un trafiquant notoire, faisait de fréquents voyages entre Los Angeles et sa maison du Nevada. Un jour, son camion tomba en panne en plein milieu du désert de Mojave. Il erra plusieurs jours dans le désert, et le soleil réveilla chez lui son gène mutant latent. À son retour à la civilisation, déshydraté et victime d'une insolation, il fut hospitalisé. Il récupéra et découvrit le potentiel de ses pouvoirs.

Il partit faire carrière à New-York sous le nom de Solarr, et il s'associa à Klaw et Tête d'Œuf. Mais à chaque fois, il fut vaincu, par Spider-Man, Captain America ou les Vengeurs.

MortModifier

Il devint un des prisonniers sur lesquels les scientifiques du Projet Pegasus faisaient des recherches. Il fut tué lors d'une tentative d'évasion par un autre détenu, Bres.

Pouvoirs et capacitésModifier

Solarr était un mutant pouvant stocker et renvoyer l'énergie de la lumière solaire, sous la forme de rayons de chaleur extrême (infra-rouge à 20 000 °F, assez puissants pour faire fondre l'acier. La lumière produite était assez forte pour aveugler ses adversaires.

  • Après quelques minutes d'utilisation intensive, Solarr avait besoin de s'exposer au soleil pendant 45 minutes pour recharger ses cellules.
  • Il pouvait absorber l'énergie de la lumière artificielle, mais sur une durée très longue (plusieurs mois)

Notes et référencesModifier

Lien externeModifier