Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sol.
Empreinte de pas sur le sol lunaire.
Régolithe lunaire collecté durant la mission Apollo 17.

Le sol lunaire est la fine fraction de régolithe rencontrée à la surface de la Lune. Ses propriétés peuvent différer significativement de celles des sols terrestres. Les propriétés physiques du sol lunaire sont le résultat de la mécanique de désintégration des roches basaltiques et anorthositiques, causée par le bombardement continu de météorites et de particules chargées durant des millions d'années.

Certains ont déclaré que le terme "sol" était inexact pour la Lune, parce que sur Terre, le sol est défini comme possédant de la matière organique alors que la Lune n'en a pas. Le terme "sol lunaire" est fréquemment utilisé sans distinction avec régolithe lunaire mais réfère généralement à la fraction de régolithe composée de grains de un centimètre ou moins de diamètre[1]. La poussière lunaire fait généralement référence au même fin matériau constituant le sol lunaire. Il n'y a pas de définition officielle de la taille des particules constituant cette poussière, certains placent la limite à moins de 50 micromètres de diamètre, d'autres à moins de 10.

Sommaire

FormationModifier

Le sol lunaire s'est formé par comminution et agglutination[2]. L'érosion spatiale modifie la surface et l'apparence des grains du sol[3],[4] et les tempêtes solaires pourraient également éroder le sol en provoquant des courants électriques dans les roches[5],[6].

CompositionModifier

 
(en) Composition du sol lunaire.
 
Grain de sol lunaire montrant une couche de fer nanométrique ("nanophase iron").

Le sol lunaire est principalement composé d'oxygène, de sodium, de magnésium, d'aluminium, de silicium, de titane et de fer. Ces éléments constituent plus de 99 % des atomes de la surface[7].

L'érosion spatiale produit des nanoparticules de fer (Fe0)[8],[9] et de l'hélium 3 est également présent dans le régolithe lunaire en plus grande concentration que sur Terre[10].

PropriétésModifier

 
Échantillons de grains de poussière lunaire au microscope électronique à balayage.

La poussière lunaire est coupante[11] et chargée[12].

RadioactivitéModifier

Le sol lunaire est rendu radioactif par l'action des rayons cosmiques[13],[14].

Recherche de strangeletsModifier

Des recherches ont été menées sans succès dans le but de trouver des strangelets dans le sol lunaire, qui formerait un environnement favorable[15],[16].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier