Ouvrir le menu principal

Sogni mostruosamente proibiti

film de Neri Parenti, sorti en 1982
Sogni mostruosamente proibiti
Réalisation Neri Parenti
Scénario Giovanni Manganelli, Franco Marotta, Neri Parenti, Laura Toscano
Acteurs principaux
Sociétés de production Intercapital, Maura International Films
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre comédie
Durée 95 min
Sortie 1982

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Sogni mostruosamente proibiti est une comédie italienne réalisée par Neri Parenti, sortie en 1982.

C'est un remake de La Vie secrète de Walter Mitty (The Secret Life of Walter Mitty), film américain de Norman Z. McLeod sorti en 1947, et réalisé à partir de la nouvelle du même nom écrite par James Thurber parue dans le New Yorker en 1941, dont la version italienne s'intitule Sogni proibiti.

SynopsisModifier

Paolo Coniglio (Paolo Villaggio) est un scénariste d'une maison d'édition de bandes dessinées, tyrannisé par le directeur de la maison et par sa future belle-mère (Alida Valli). Pour échapper à l'écrasante routine, il se laisse aller à des rêves les yeux ouverts en compagnie de Dalia (Janet Agren), la belle héroïne des albums qu'il doit traduire. À chaque fois, le réveil est toujours plus dur, et un jour il rencontre au supermarché une blonde identique à la fascinante Dalia qui l'embarque dans une sombre intrigue. Coniglio se trouve en possession d'une boîte de chocolats dans laquelle Dalia a caché un microfilm contenant la preuve de la culpabilité de Fonseca, puissant boss des malfrats à la double vie insoupçonnable. Coniglio devient alors la cible des sicaires de Fonseca, qui parviennent à enlever Dalia. Le malheureux parvient à libérer la belle, mais pour un songe ou une réalité ?

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

RemarquesModifier

Dans le film apparaît Mike Bongiorno dans le rôle de lui-même, au cours d'une vision de Coniglio. Le gag de la bicyclette sans selle est à nouveau présent, comme dans Fantozzi contro tutti et Fantozzi va in pensione.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Source de traductionModifier