Sofyan Amrabat

joueur de football néerlandais

Sofyan Amrabat
Image illustrative de l’article Sofyan Amrabat
Sofyan Amrabat avec le Maroc.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Italie Hellas Vérone
(en prêt de l'AC Fiorentina)
Numéro 34
Biographie
Nationalité Drapeau : Maroc Marocain
Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Nat. sportive Drapeau : Maroc Marocain
Naissance (23 ans)
Lieu Blaricum (Pays-Bas)
Taille 1,85 m (6 1)[1]
Période pro. Depuis 2014
Poste Milieu récupérateur[2]
Pied fort Droit[3]
Parcours junior
Années Club
2003-2006Drapeau : Pays-Bas HSV De Zuidvogels
2006-2014Drapeau : Pays-Bas FC Utrecht
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2014-2017Drapeau : Pays-Bas FC Utrecht 055 0(1)
2017-2018Drapeau : Pays-Bas Feyenoord 034 0(2)
2018-2020Drapeau : Belgique Club Bruges 030 0(1)
2019-2020 Drapeau : Italie Hellas Vérone 023 0(0)
2020-Drapeau : Italie AC Fiorentina 000 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-2011Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas -15 ans 004 0(0)
2013Drapeau : Maroc Maroc -17 ans 004 0(0)
2016Drapeau : Maroc Maroc -23 ans 001 0(0)
2017-Drapeau : Maroc Maroc 0014 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Sofyan Amrabat (en arabe : سفيان أمرابط), né le à Blaricum aux Pays-Bas, est un footballeur international marocain évoluant au poste de milieu de terrain au Hellas Vérone en prêt de l'AC Fiorentina.

Formé au FC Utrecht, il passe sa jeunesse dans cette académie avant de débuter en tant que professionnel en 2014. S'étant imposé lors de sa troisième saison, il se révèle aux Pays-Bas et est transféré au Feyenoord Rotterdam, club dans lequel il rejoint son coéquipier en sélection Karim El Ahmadi. Il y dispute une saison avant de signer en Belgique au Club Bruges, club dans lequel il ne s'imposera pas et profitera d'un prêt au Hellas Vérone. Club promu en Serie A, il se révèle au plus haut niveau dans le championnat italien.

Il possède également la nationalité néerlandaise. Après avoir honoré quatre sélections avec les Pays-Bas -15 ans, comme son frère Nordin Amrabat, il finit par trancher en faveur du Maroc, sélection avec laquelle il prend part à la Coupe du monde 2018.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Débuts et formation au FC Utrecht (1997-2014)Modifier

 
Huizen, ancien quartier où a grandi Sofyan.

Sofyan Amrabat naît à Blaricum, aux Pays-Bas de parents immigrés marocains originaires de Ben Tayeb dans la région montagneuse du Rif. Il est le cadet de 4 garçons dont son grand frère, également international marocain Nordin Amrabat. La famille Amrabat grandit à Huizen[note 1],[4]. Fan de Zinédine Zidane, il commence sa carrière très jeune dans le même club où son grand frère Nordin a fait ses débuts, le HSV De Zuidvogels[5]. Jouant très souvent au quartier dans un petit terrain de foot près de sa maison, son entourage s'apercevra très vite des qualités que possède le petit frère de Nordin Amrabat. Résidant à 28 km au nord de la grande ville d'Utrecht, le joueur sera testé dans le club du FC Utrecht avant de se voir intégrer dans l'académie du club en 2007[6]. Le , il signe son premier contrat professionnel au FC Utrecht à l'âge de 17 ans, avec la présence de Nordin Amrabat. Il cite : « J'ai envie d'atteindre la même chose que mon frère. J'étais présent lors de son contrat, ça fait énormément plaisir qu'il fasse la même chose pour moi. Il est très content pour moi malgré qu'il est critique dans ses avis. Il m'a suivi lors de ma Coupe du monde 2013 avec les U17 et m'a donné beaucoup de conseils pour devenir pro. Aujourd'hui, c'est fait.»

2014-2015 : Les premières minutes en professionnelModifier

En , Rob Alflen fait souvent appel à Sofyan Amrabat en équipe A pour faire connaissance avec les professionnels et s'entraîner avec les grands. Il voit Amrabat comme étant un élément sûr pour l'avenir du FC Utrecht, lui promettant même de faire ses débuts dans la saison. Le , Sofyan Amrabat signe ses débuts professionnels à l'âge de 18 ans en montant en jeu à la place de Kristoffer Peterson dans un match d'Eredivisie qui opposait le FC Utrecht au Vitesse Arnhem (victoire, 3-1)[7]. Durant sa première saison 2014-15, il fait son apparition quatre fois dans le championnat néerlandais à cause d'une forte concurrence en équipe première.

2015-2016 : Intégration difficileModifier
 
Erik ten Hag fait confiance à Sofyan Amrabat et le lance pour une saison complète.

Lors de sa deuxième saison au FC Utrecht, Rob Alflen est limogé de son poste d'entraîneur. Amrabat retrouvera l'académie avant de faire son retour sous Erik ten Hag. Il dispute sept matchs en Eredivisie et cinq matchs pour la Coupe des Pays-Bas et délivre en total trois passes décisives. Il termine la saison à la cinquième place du championnat néerlandais et dispute les playoffs pour une qualification au 3ème tour de la Ligue Europa 2016-2017. En , il perd la finale face au Heracles Almelo sur un score cumulé de 1-3. Ayant fait bonne impression, il gagne la confiance de son entraîneur et dispute plusieurs matchs amicaux en juillet afin de convaincre Erik ten Hag pour une place importante dans la saison qui suit.

2016-2017 : Révélation aux Pays-BasModifier

Devenant un joueur clé de l'effectif, le joueur est beaucoup plus souvent titularisé dans la saison 2016-17 avec Yassin Ayoub et Nacer Barazite. Il termine sa saison 2016-17 à la quatrième place du classement du championnat néerlandais avec 39 matchs joués dont un but marqué en Eredivisie le face au SC Heerenveen (victoire, 1-3). Lors du mercato d'été en 2017, il est courtisé par de nombreux clubs néerlandais tels que le Feyenoord Rotterdam et l'AZ Alkmaar.

Feyenoord RotterdamModifier

2017-2018 : Une saison au FeyenoordModifier

Le , il signe un contrat de quatre ans avec le champion en titre Feyenoord Rotterdam pour une somme de cinq millions d'euros[8]. Il rejoit dans ce club un coéquipier à lui en équipe nationale, notamment Karim El Ahmadi[9]. Pour son premier match, son entraîneur Giovanni van Bronckhorst le fait entrer en jeu à la 77ème minute à la place de Kevin Diks en finale de la Super Coupe des Pays-Bas (victoire aux tirs au but, 4-2)[10]. À l'occasion de son deuxième match en Champions League avec le Feyenoord Rotterdam, il marque son premier but[11] le face au SSC Naples dans les minutes additionnels (défaite, 2-1)[12]. Difficile de se trouver une place du à la paire Karim El Ahmadi - Tonny Vilhena, la concurrence l'empêche de débuter titulaire à chaque match. Au milieu de la mi-saison, le club rencontre de nombreux problèmes pour le poste de latéral droit à cause de nombreux blessures. Le , il débute titulaire dans le poste d'arrière droit face à Manchester City en Ligue des champions. Jouant dans un faux poste, le joueur sera auteur d'un mauvais match, amassant une masse de critiques de la part de nombreux supporters et journalistes néerlandais. Il fait son retour une semaine plus tard face au PSV Eindhoven dans son poste original et rattrape très vite la mauvaise prestation en Ligue des champions. Il explique : « Il y avait un problème à ce poste. L'entraîneur m'a demandé si je pouvais y jouer. Personne ne voulait, donc j'ai donné mon accord. Je suis très critique envers moi même, c'est pour ça que j'avoue avoir fait d'énormes fautes dans ce poste. Heureusement que dans ma tête, c'est 'on ne fait pas de fautes, on apprend' ». Il termine la saison 2017-18 avec six participations en Ligue des champions et un total de 31 matchs joués avec le club néerlandais.

En début de saison 2018-2019, il remporte la Supercoupe des Pays-Bas de football pour la deuxième fois consécutive avec le Feyenoord. Le , dans un match où il fut titularisé[13], il voit ses chances de disputer l'Europa League s'envoler en encaissant 4 buts face à l'AS Trencin[14].

Renfort au Club BrugesModifier

2018-2019 : Mauvaise expérience en BelgiqueModifier
 
Amrabat avec le Club Bruges en 2019

N'ayant pas eu la carrière souhaitée au Feyenoord, Sofyan demandera au club de le mettre sur le marché du mercato d'été 2018 souhaitant trouver un club où il trouvera sa place en tant que titulaire. Le joueur sera pisté par le Sporting Lisbonne, le Mainz 05 et le Club Bruges. Le , le joueur signera finalement un contrat de 4 ans au sein du club belge pour un montant de 2 millions d'euros[15]. Il joue son premier match le dans un match de championnat face au RSC Anderlecht, remplaçant Wesley à la 74ème minute (victoire, 2-1). A l'occasion de son deuxième match face au Zulte-Waregem, le , il entre de nouveau en jeu à la place de Ruud Vormer à la 71ème minute (victoire, 2-5)[16].

Difficile de trouver sa place de titulaire au sein du club belge, il apparaît rarement sur les listes de Bruges entre le mois de septembre et octobre. Ayant perdu sa place, il s'entraîne régulièrement afin de satisfaire le coach et de regagner sa place. A l'occasion du match de Ligue des Champions 2018-19 opposant le Club Bruges au Borussia Dortmund le , il est titularisé pour la première fois de la compétition au sein du club belge. Ayant fait une de ses meilleures prestation depuis ses débuts, il est nommé homme du match (match nul, 0-0)[17].

Depuis début 2019, il joue occasionnellement au poste de défenseur central au sein du Club Bruges. De janvier en , il accumule les mauvaises prestations en jouant dans des fausses positions. N'ayant pas la chance de prouver en tant que milieu relayeur dans le Club Bruges, il est mis sur la liste de départ lors du mercato d'été 2019.

Prêt au Hellas Vérone (depuis 2019)Modifier

 
Match opposant le Hellas Vérone à la Juventus FC, premier grand match de Sofyan en Serie A.

Le , il officialise son prêt au Hellas Vérone par ses réseaux sociaux officiels. Il porte le numéro 34 en hommage à son ami Abdelhak Nouri. Prenant place dans le poste de milieu défensif, le joueur retrouve sa position de formation et devient métronome d'une mi-saison complète dans le club promu. Auteur de prestations remarquables, il est très vite courtisé par l'AC Fiorentina, l'Inter Milan, le SSC Naples et le Milan AC. Lors du mercato hivernal, il est l'invité dans une émission néerlandaise sur Fox Sports et révèle en direct à la télévision l'accord trouvé entre ses services et les dirigeants du SSC Naples.

« Je suis content d'avoir fait ce choix. Je me suis donné à fond à chaque prestation pour montrer de quoi j'étais réellement capable. Grâce à cette grande mi-saison, j'ai eu énormément d'intérêts concrets de grands clubs.[18]. »

— Sofyan Amrabat

En fin , il est officiellement annoncé à l'ACF Fiorentina de Franck Ribéry. Cependant, le joueur ne peut pas rejoindre le club avant la fin de saison, car il a déjà joué des matchs dans deux clubs différents en une même saison, à savoir : au Club Bruges et le Hellas Vérone. Le , il est nommé homme du match et se révèle encore plus lors d'un match de championnat face à la Juventus FC de Cristiano Ronaldo. La presse italienne décrit Sofyan Amrabat comme ayant été l'homme qui a permis au Hellas Vérone de remporter la rencontre sur une victoire de 2-1 à domicile[19].

FiorentinaModifier

En fin de mercato hivernal, Sofyan Amrabat signe un contrat de cinq ans avec l'AC Fiorentina pour un montant de 20 millions d'euros. Son ex-club Club Bruges voit alors des millions d'euros s'envoler[20].

Carrière internationaleModifier

Sélection néerlandaiseModifier

Il reçoit quatre sélections en équipe des Pays-Bas des moins de 15 ans[21].

Sélection marocaineModifier

Parcours avec les juniors du Maroc (2013-2016)Modifier

Né aux Pays-Bas de parents marocains, il switch de nationalité sportive en faisant une demande de changement de nationalité auprès de la FIFA. En 2013, il participe à la Coupe du monde U17 avec les Lionceaux du Maroc atteignant les huitièmes de finale[22]. Le joueur, portant le numéro 6, s'en sortira victorieux lors des matchs de poules face à la Croatie, l'Ouzbekistan et le Panama.

Ayant fait ses débuts professionnels avec le FC Utrecht, il est rappelé en 2016 avec l'équipe du Maroc olympique pour un match amical face à la Côte d'Ivoire.

Entre le Maroc et les Pays-Bas (2016-2017)Modifier

Possédant la double nationalité marocaine et néerlandaise, le joueur est confronté à un choix international définitif en 2017. Régulièrement contacté par Dick Advocaat d'un côté, et par Hervé Renard d'un autre côté, le joueur est harcelé par les journalistes à chaque interview après-match.

Débuts avec le Maroc (2017-2018)Modifier
 
Hervé Renard fait débuter Sofyan Amrabat en face à la Côte d'Ivoire.

En 2017, il est officiellement convoqué avec les Lions de l'Atlas où il retrouve son grand frère Nordin Amrabat, du jamais vu dans l'histoire de l'équipe du Maroc[23]. Le , il est titularisé par Hervé Renard pour disputer un match amical face à la Tunisie[24]. Il dispute 90 minutes sous le numéro 23 avec les Lions de l'Atlas[25]. Le match se solda sur un score de 1-0 en faveur du Maroc sur un but contre son camp marqué par la Tunisie[26]. Sofyan Amrabat fera son entrée en jeu le dans son premier match officiel face à la Côte d'Ivoire comptant pour une qualification en Coupe du monde (victoire, 0-2). Son entrée en jeu l'officialisera marocain, n'ayant plus le choix d'opter pour la sélection des Pays-Bas. Après avoir passé la campagne qualificative à la Coupe du monde de football de 2018 avec le Maroc, Hervé Renard verra Sofyan Amrabat comme une doublure des joueurs Mbark Boussoufa et Karim El Ahmadi[27].

Coupe du monde 2018 (2018-2019)Modifier

En , Amrabat se verra sélectionné pour prendre part à la Coupe du monde en Russie avec son frère Nordin Amrabat qui figurera également parmi les 23 noms de la liste des sélectionnés[28]. Sofyan Amrabat fera son apparition en Coupe du monde 2018 face à l'Iran dans le premier match du Maroc. Il remplace son grand frère Nordin Amrabat à la 76ème minute dans le poste de latéral droit avant de voir son équipe encaisser sur un but contre son camp d'Aziz Bouhaddouz dans la dernière minute du match (défaite, 0-1)[29].

En 2018, il participe aux phases de qualifications à la Coupe d'Afrique 2019. Doublure de Mbark Boussoufa, il fait son entrée en jeu le dans son premier match des éliminatoires à l'extérieur dans un match retour face aux Comores à Mitsamiouli (match nul, 2-2). Un mois plus tard, en , il sera qualifié officiellement à la CAN 2019.

Après une saison moyenne avec le Club Bruges, Sofyan Amrabat voit sa participation à la CAN 2019 s'envoler à la suite des décisions du sélectionneur Hervé Renard qui privilégie Mehdi Bourabia et Youssef Aït Bennasser.

Métronome dans une nouvelle aire (depuis 2019)Modifier

En , après une élimination du Maroc à la Coupe d'Afrique 2019 à laquelle Sofyan Amrabat n'a pas pris part, Vahid Halilhodzic est élu nouveau sélectionneur du Maroc. Le sélectionneur bosnien considère Sofyan Amrabat comme un futur pilier de l'équipe du Maroc et successeur de Karim El Ahmadi et Mbark Boussoufa. Dès les premiers matchs, il titularise le joueur face au Burkina Faso, face au Niger et face à la Libye avant de l'intégrer dans son onze de base pour le match de qualification à la CAN 2021 face à la Mauritanie.

Style de jeuModifier

Au début de sa carrière, Sofyan Amrabat évolue à un poste reculé au milieu de terrain, comme sentinelle devant la défense dit box-to-box. Néanmoins, ses passages au Feyenoord Rotterdam et au Club Bruges l'ont obligé de jouer dans les postes de défenseur central et latéral droit. Son agressivité sur le terrain et ses tacles lui permettent de gagner énormément en autorité dans un match.

Joueur complet, au marquage efficace accompagné d'une vision du jeu qui lui permet d'intercepter de nombreux ballons et de relancer vers l'avant, il est un atout pour son équipe, que ce soit en club ou en sélection. Amrabat frappe rarement au but, préférant laisser les attaquants et les ailiers faire le travail. Il a rarement marqué dans sa carrière. Par contre, il distribue très souvent des caviars pour ses coéquipiers. Expert dans cette matière, il est titulaire indiscutable depuis son passage au Hellas Vérone.

En Italie, le Marocain explique que son passage au Hellas Vérone lui ont permis de mûrir.

Aspects socio-économiquesModifier

Valeur marchandeModifier

Valeur marchande de Sofyan Amrabat
(Selon transfermarkt[30])
Club Période Valeur
  FC Utrecht 50 000 
  FC Utrecht 450 000 
  FC Utrecht 3 000 000 
  Feyenoord Rotterdam 5 000 000 
  Club Bruges 3 000 000 
  Hellas Vérone 10 000 000 

Après de bonnes performances réalisées lors de sa saison sous les couleurs du Hellas Vérone, la valeur marchande d'Amrabat devient élevée. Ainsi, en 2019, le SSC Naples était prêt à payer la clause libératoire du joueur fixée à 20 millions d'euros avec un salaire de 1,8 millions d'euros à la clé. Son salaire annuel est cependant estimé à au moins un million d'euros par an.

Les consultants du site britannique transfermarkt spécialisé dans le domaine de l’économie, de la gestion et des valeurs marchandes notent que Amrabat pointe, mi-2017, largement en tête du club du FC Utrecht avec une valeur marchande estimée à 3 millions d'euros. Quelques mois plus tard, sa valeur sur le marché serait de 5 millions d'euros, un peu plus que son concurrent de la saison Karim El Ahmadi qui serait évalué à plus de 4 millions d'euros. Pour justifier son évaluation, l’agence évoque trois événements exceptionnels lors de la saison 2017-2018 : sa place de titulaire malgré son jeune âge, son parcours en Ligue des champions ainsi que l'équipe compétitif qui était à ce moment champion en titre des Pays-Bas. Lors de cette saison, de nombreuses élites du football européen se présentent au club néerlandais pour s'enrôler l'international marocain. Lors de son transfert au Club Bruges, sa valeur marchande baisse suite à sa situation en club. Auteur de mauvaises prestations, il est souvent mis sur le banc, l'empêchant de prendre part aux matchs. C'est lors du fameux prêt au Hellas Vérone que la valeur marchande de Sofyan Amrabat connaîtra une énorme montée sur le marché des transferts. Avec une estimation de 10 millions d'euros, l'entraîneur du club Ivan Juric et les dirigeants de Vérone fixent le prix d'Amrabat à pas moins de 20 millions d'euros[31].

Vie privéeModifier

Sofyan est le petit frère de Nordin Amrabat[32]. Il est célibataire et s'exprime en néerlandais, en rifain et en anglais.

StatistiquesModifier

Statistiques détailléesModifier

Statistiques de Sofyan Amrabat au 2 janvier 2020[1]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions   Maroc Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2014-2015   FC Utrecht Eredivisie 4 0 0 - - - - - - - - - - - - - - 4 0 0
2015-2016   FC Utrecht Eredivisie 7 0 1 5 0 2 - - - - - - - - - - - 12 0 3
2016-2017   FC Utrecht Eredivisie 31 0 4 7 1 0 - - - - - - - - 1 0 0 39 1 4
Sous-total 42 0 5 12 1 2 - - - - - - - - 1 0 0 55 1 7
2017-2018   Feyenoord Eredivisie 21 1 2 4 0 0 C1 6 1 0 - - - - 6 0 0 37 2 2
2018-2019   Feyenoord Eredivisie - - - 1 0 0 C3 1 0 0 - - - - - - - 2 0 0
Sous-total 21 1 2 5 0 0 - 7 1 0 - - - - 6 0 0 39 2 2
2018-2019   Club Bruges Jupiler Pro League 24 1 0 1 0 0 C1 4 0 0 - - - - 1 0 0 30 1 0
2019-2020   Hellas Vérone Serie A (prêt) 16 0 0 - - - - - - - - - - - 6 0 0 22 0 0
Total sur la carrière 103 2 7 18 1 2 - 11 1 0 - - - - 15 0 0 147 4 9

En sélectionModifier

Le tableau suivant liste les rencontres de l'équipe du Maroc dans lesquelles Sofyan Amrabat a été sélectionné depuis le jusqu'à présent.

Buts en sélectionModifier

Sofyan Amrabat n'a jamais marqué de buts avec l'équipe du Maroc.

PalmarèsModifier

En clubModifier

Distinctions personnellesModifier

Avec le FC UtrechtModifier

  • 2016 : Joueur du mois de novembre en Eredivisie
  • 2017 : Meilleur talent du club

Avec le Feyenoord RotterdamModifier

  • 2018 : Dans l'équipe type de la mi-saison en Eredivisie

Avec le Hellas VéroneModifier

  • 2019 : Dans l'équipe type de la mi-saison de Serie A

Voir aussiModifier

Documentaires et interviewsModifier

  • [vidéo] Ad in gesprek met Sofyan Amrabat, Bunnikside, YouTube, 2016
  • [vidéo] Sofyan Amrabat is politieagent, Fox Sports, 2017
  • [vidéo] Broertjes Amrabat, Nos.nl, 2017
  • [vidéo] Marokko WK - Special : Broertjes Amrabat, Salaheddine, YouTube, 2017
  • [vidéo] Bij Andy in de auto, YouTube, 2017
  • [vidéo] كلنا مع الأسود - سفيان أمرابط, Al Aoula, 2018

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Huizen est situé dans le sud d'Almere.

RéférencesModifier

  1. a et b « Fiche de Sofyan Amrabat », sur footballdatabase.eu
  2. « Fiche de Sofyan Amrabat », sur soccerway.com
  3. « Fiche de Sofyan Amrabat », sur L'Équipe.fr
  4. « MBO Utrecht - Wat kies jij? », sur MBO Utrecht (consulté le 6 mars 2019)
  5. https://www.fr-fans.nl/nieuws/31191/elf-feiten-over-sofyan-amrabat
  6. (nl) « Sofyan Amrabat tekent bij FC Utrecht », sur HSV De Zuidvogels (consulté le 6 mars 2019)
  7. « FC Utrecht verder met kleine Amrabat », sur www.ad.nl (consulté le 6 mars 2019)
  8. « S.Amrabat au Feyenoord Rotterdam », sur L'ÉQUIPE (consulté le 6 mars 2019)
  9. (nl) « El Ahmadi en Amrabat in voorlopige WK-selectie Marokko- Feyenoord.nl », sur www.feyenoord.nl (consulté le 6 mars 2019)
  10. « Feyenoord vs. Vitesse - 5 août 2017 - Soccerway », sur fr.soccerway.com (consulté le 6 mars 2019)
  11. LDA, « Le but de Sofyan Amrabat contre le SSC Napoli », sur Lions de l'Atlas, (consulté le 6 mars 2019)
  12. « VIDEOGOAL: Napoli - Feyenoord 3-1 (Sofyan Amrabat) », sur Voetbalflitsen.nl - het leukste en opvallendste voetbalnieuws!, (consulté le 6 mars 2019)
  13. « Sorry... Cookiewetgeving », sur www.fr12.nl (consulté le 6 mars 2019)
  14. « Ligue Europa (3e tour) : le Feyenoord a presque dit adieu aux barrages », sur L'ÉQUIPE (consulté le 6 mars 2019)
  15. « Privacy settings », sur myprivacy.persgroep.net (consulté le 6 mars 2019)
  16. « Zulte-Waregem vs. Club Bruges - 31 août 2018 - Soccerway », sur fr.soccerway.com (consulté le 6 mars 2019)
  17. « Le 'Gangster'Amrabat est un atout supplémentaire pour le Club de Bruges: 'Il faut être dur sur le terrain' », sur Walfoot.be, (consulté le 6 mars 2019)
  18. (nl) Dit was Goedemorgen Eredivisie met Sofyan Amrabat en Huub Stevens foxsports.nl
  19. https://www.fiorentina.it/amrabat-domina-la-juventus-migliore-del-verona/
  20. (nl) « Club loopt miljoenen mis: Sofyan Amrabat speelt (vanaf zomer) bij Fiorentina », sur Voetbalkrant.com, (consulté le 31 janvier 2020)
  21. Fiche de Sofyan Amrabat sur transfermarkt.fr
  22. « De marokkaanse droom van Sofyan Amrabat », sur www.ad.nl (consulté le 6 mars 2019)
  23. (nl) « Broers Amrabat hopen tegen Oranje de bal in de familie te houden », sur nos.nl (consulté le 6 mars 2019)
  24. « Vidéo. Maroc-Tunisie: Sofyan Amrabat, la belle découverte », sur Le360 Sport (consulté le 6 mars 2019)
  25. (nl) « Sofyan Amrabat kiest voor Marokko », sur NRC (consulté le 6 mars 2019)
  26. « Amical : le Maroc domine la Tunisie - Afrik-foot.com : l'actualité du football africain », sur www.afrik-foot.com (consulté le 6 mars 2019)
  27. « Bankzitter Amrabat vreest niet voor het mislopen van WK », sur FCUpdate.nl (consulté le 6 mars 2019)
  28. « Sofyan Amrabat naar WK Ajacied », sur www.ad.nl (consulté le 6 mars 2019)
  29. « Maroc vs. Iran - 15 juin 2018 - Soccerway », sur fr.soccerway.com (consulté le 6 mars 2019)
  30. « Sofyan Amrabat - Progression de la valeur marchande », sur www.transfermarkt.fr (consulté le 22 avril 2019)
  31. « Amrabat arrive à Bruges, un mercato à plus de 20 millions d'euros », sur 7sur7.be (consulté le 2 janvier 2020)
  32. LDA, « Les frères Amrabat savourent leur qualification au Mondial », sur Lions de l'Atlas, (consulté le 6 mars 2019)

AnnexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :