Ouvrir le menu principal

Socrate (téléfilm)

film sorti en 1971
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Socrates (homonymie).
Socrate
Réalisation Roberto Rossellini
Scénario Marcella Mariani
Renzo Rossellini
Roberto Rossellini
Acteurs principaux
Sociétés de production Orizzonte 2000
ORTF
RAI
TVE
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre biographie
Durée 120 minutes
Première diffusion

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Socrate est un téléfilm hispano-italo-français réalisé par Roberto Rossellini et diffusé pour la première fois en 1971.

SynopsisModifier

Après qu'Athènes est tombée sous la coupe des Trente tyrans, les citoyens ne sont plus en sécurité pour leurs vies. Le philosophe Socrate, pendant ce temps, continue ses « prêches » philosophiques, rassemblant de plus en plus de jeunes disciples. Parmi eux, Platon, qui prend note des discours de son maître, ignorant des tensions. La jeunesse d'Athènes apprécie Socrate, tandis que les conservateurs, comme le comédien Aristophane, le tournent en ridicule et le traitent de sophiste.

Quand Socrate affirme avoir eu une vision des dieux à l'autel de Delphes, ces ennemis l'accusent en justice, plaidant que le philosophe corrompt la jeunesse avec des doctrines folles et ne croit pas en les dieux, mais en les démons. Socrate se défend en faisant son « apologie », mais les citoyens sont contre lui. Il est condamné à mort et emprisonné dans l'attente de son exécution. Ses disciples sont désespérés. L'un d'entre eux, Criton, essaye de l'aider en l'encourageant à fuir. Socrate rejette cette idée, disant qu'il doit obéir aux dirigeants de la cité. Socrate meurt en buvant la cigüe.

Une fois Socrate mort, le peuple d'Athènes réalise la grave erreur du jugement.

DistributionModifier

Fiche techniqueModifier

Voir aussiModifier

Crédits de traductionModifier

Liens externesModifier