Ouvrir le menu principal

Société française de physique

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SFP.
Société française de physique
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Objectif
Contribuer au développement et au rayonnement de la physique en France en y associant tous les physiciens français
Siège social
Pays
Langue
Organisation
Fondateur
Joseph-Charles d'Almeida, Pierre Augustin Bertin-Mourot, Marie Alfred Cornu, Désiré Jean Baptiste Gernez, Jules Antoine Lissajous, Eleuthère Elie Nicolas Mascart
Président
Publication
Reflets de la physique
Site web
La Salle Gerson se trouvait entre la Rue Victor Cousin et la Rue Toullier. Elle était le 1er siège de la Société Française de Physique qui tint sa première réunion le 17 janvier 1873. Plans de la Sorbonne aux Archives de Paris Cote VM62 4

La Société française de physique (SFP) est une société savante fondée en 1873 par Charles Joseph d'Almeida, Pierre Augustin Bertin-Mourot, Marie Alfred Cornu, Désiré Jean Baptiste Gernez, Jules Antoine Lissajous, Eleuthère Elie Nicolas Mascart[1]. Reconnue d'utilité publique depuis 1881, elle a pour but de contribuer au développement et au rayonnement de la physique en France en y associant tous les physiciens français.

La Société française de physique est actionnaire majoritaire de l'éditeur de livres et de revues scientifiques EDP Sciences, et est également membre de la Société européenne de physique.

HistoireModifier

Charles Joseph d'Almeida, le fondateur, avait obtenu du vice-recteur de l'Académie de Paris l'autorisation pour la Société de tenir des séances dans la Salle Gerson qui se trouvait entre la rue Victor-Cousin et la rue Toullier[2]. Elle y tint sa première séance le 17 janvier 1873.

La Société déménage ensuite pour se retrouver au 44, rue de Rennes : c'est à cette adresse que cette institution sera reconnue d’utilité publique par décret du 15 janvier 1881[3].

Éleuthère Mascart, ancien président de la Société française de physique, président du Comité de souscription, rédige une lettre le 14 mars 1881 au Ministre[Lequel ?] pour demander la création d'un buste en marbre représentant Joseph Charles d'Almeida : ce buste est désormais placé dans la Salle des séances de la Société française de physique, située au 44 rue de Rennes[4].

FonctionnementModifier

La Société française de physique est divisée en différentes sections locales[5], commissions[6] et divisions[7] thématiques listées ci-dessous.

CommissionsModifier

  • Culture scientifique
  • Énergie et environnement
  • Enseignement
  • Femmes et Physique
  • Jeunes physicien(ne)s[8]
  • Physique sans frontière
  • Publications

Divisions thématiquesModifier

  • Accélérateurs
  • Astrophysique
  • Champs et particules
  • Polymères
  • GN-MEBA (Groupement National de Microscopie Electronique à Balayage et de Microanalyse)
  • Atomique et moléculaire optique
  • Matière condensée
  • Plasmas
  • Physique et vivant
  • Physique nucléaire

Prix décernésModifier

Grand Prix de la SFP pour la physiqueModifier

Prix spécialisé de la SFPModifier

PrésidentsModifier

  • René Turlay (1991-1992)
  • Étienne Guyon (2002-2003)
  • Jean Vannenimus (2004-2005)
  • Roger Maynard (2006-2007)
  • Michèle Leduc (2008-2009)
  • Yves Petroff (2010)
  • Michèle Leduc (2010)
  • Martial Ducloy (2010-2011)
  • Michel Lannoo (2012-2014)
  • Alain Fontaine (2014-2016)
  • Michel Spiro (2016-2018)
  • Catherine Langlais (depuis 2018)[10]

RéférencesModifier

  1. https://www.sfpnet.fr/uploads/tinymce/PDF/Histoire/LesoriginesetlespremieresanneesdelaSFP_Partie2.pdf
  2. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5542589d/f1.item.r=.zoom
  3. http://sfp.in2p3.fr/expo/121028_Laureats_Prix_Rocard.pdf
  4. Source : Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine – côte : F/21/481 Buste d’Almeida, pour la Société française de physique (1881-1882).
  5. « Sections locales », sur sfpnet.fr
  6. « Commissions », sur sfpnet.fr
  7. « Divisions thématiques », sur sfpnet.fr
  8. « Jeunes Physicien.ne.s | Le site de la Commission Jeunes de la Société Française de Physique », sur jeunes.sfpnet.fr (consulté le 24 février 2018)
  9. Éloge de Poincaré par Baillaud http://www.univ-nancy2.fr/poincare/bhp/
  10. « Le Bureau National - Société Française de Physique », sur www.sfpnet.fr (consulté le 24 février 2018)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

LittératureModifier

  • Marcel Brillouin, Le livre du cinquantenaire de la Société française de physique, Paris, coll. « Revue d'optique théorique et instrumentale », (lire en ligne), « Les débuts de la Société française de Physique »