Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick

Société de l'Acadie
du Nouveau-Brunswick
Logo de l’association
Cadre
But Revendication des droits de la communauté francophone et acadienne
Zone d’influence Drapeau du Nouveau-Brunswick Nouveau-Brunswick
Fondation
Fondation 1973
Identité
Siège Petit-Rocher, Nouveau-Brunswick, Canada
Structure Regroupe des individus et des organismes
Président Alexandre Cédric Doucet
Directeur général Ali Chaisson
Trésorier Rémi Rousselle
Membres 20 000[1]
Site web SANB

La Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) est une association qui milite et agit pour la défense des droits des francophones, Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick.

HistoriqueModifier

La Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) est fondée en 1973[2]. Elle était alors appelé Société des Acadiens du Nouveau-Brunswick (SANB) puis, en 1988, adopte le nom de la Société des Acadiens et des Acadiennes du Nouveau-Brunswick avant de devenir, en 2008, la Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick.

Elle remplace ainsi la Société nationale des Acadiens, aujourd'hui appelé Société nationale de l'Acadie ou SNA[2]. La SNA devient alors une fédération qui regroupe les trois grandes associations provinciales acadiennes des Maritimes, soit la Société Saint-Thomas d’Aquin de l'Île-du-Prince-Édouard, la Fédération Acadienne de la Nouvelle-Écosse et la SANB[2].

Mission et objectifsModifier

Elle vise la défense et la promotion des droits de la communauté acadienne et francophone du Nouveau-Brunswick[3], qui représente 33 % de la population[4]. Son mandat consiste à revendiquer les droits des francophones et des Acadiens et des Acadiennes du Nouveau-Brunswick, à promouvoir la francophonie ainsi que son épanouissement aux niveaux provincial et fédéral. Sa priorité actuelle est l'aménagement linguistique et culturel, notamment au niveau éducatif[5].

StructureModifier

 
Conseil d'administration de la SANB (2015).

La SANB est composée d'un conseil d'administration, qui est l'organe de décision de l'organisme[6].

RéalisationsModifier

La SANB a joué un rôle dans l'adoption, en 1981 par la province, de la Loi 88 reconnaissant l'égalité des deux communautés linguistiques. Par la suite, elle a demandé que le gouvernement du Nouveau-Brunswick demande à Ottawa d'enchâsser cette loi dans la Constitution canadienne, ce qui s’est réalisé en 1993[7].

Aujourd'hui, la SANB joue un rôle de facilitateur de concertation entre les organismes francophones de la province afin de valoriser la solidarité acadienne à travers la province. Elle joue également un rôle à plusieurs niveaux, comme la recherche de l'inclusion[6], l'augmentation de l'immigration francophone ou le soutien à l'AFMNB à la pleine municipalisation du territoire[8].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Rachel Gauvin (dir.), René Cormier (dir.) et al., A Global Strategy for the Integration of Arts and Culture into Acadian Society in New Brunswick, Association acadienne des artistes professionnelles du Nouveau-Brunswick, , 200 p. (ISBN 978-2-9811309-2-1, lire en ligne), p. 8.
  2. a b et c Raphaële Wiesmath, Le français acadien : analyse syntaxique d'un corpus oral recueilli au Nouveau-Brunswick, Canada, Harmattan, , 278 p. (ISBN 2296002889 et 9782296002883, lire en ligne), p. 28-29.
  3. Denise Deshaies et Diane Vincent, Discours et constructions identitaires, Presses Université Laval, coll. « Culture française d'Amérique », , 228 p. (ISBN 2-7637-8189-6 et 9-782763-781891, lire en ligne), p. 58.
  4. Sébastien Pierroz, « Francophonie : des défis présents dans toutes les provinces », sur L'Express d'Ottawa, (consulté le 7 mars 2015).
  5. Louis-Marie Achille, « Le Nouveau-Brunswick bonifie la vision éducative », sur L'Aurore boréale, (consulté le 7 mars 2015).
  6. a et b Patrick Lacelle, « Des conseils d'administration à majorité masculine » [PDF], sur SANB, L'Acadie nouvelle, (consulté le 7 mars 2015).
  7. Jacques Leclerc, « Province du Nouveau-Brunswick », sur L'aménagement linguistique dans le monde (consulté le 7 mars 2015).
  8. Pascal Raiche-Nogue, « La pleine municipalisation, un enjeu prioritaire » [PDF], sur SANB, L'Acadie nouvelle, (consulté le 7 mars 2015).