Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine

La Société d’histoire et d’archéologie de la Lorraine (SHAL) est une société savante créée le [1].

Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine
Sceau de la Société d’histoire et d’archéologie de la Lorraine.
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaines d'activité
Histoire, archéologie, gestion des sites et monuments historiques et des attractions touristiques similairesVoir et modifier les données sur Wikidata
Objectif
faire connaître, mettre en valeur et protéger le patrimoine et l'histoire de la Lorraine
Siège
Pays
Langue
Organisation
Site web
Identifiants
SIREN
OpenCorporates

Historique

modifier

Les membres de la Société d'histoire et d'archéologie de la Moselle, choisis parmi les meilleurs connaisseurs de l'histoire lorraine, ont lutté dans l'intérêt du développement de l'histoire du pays et de la conservation de ses monuments historiques.

L'annexion, de 1871 à 1918, de l'Alsace-Lorraine au deuxième Reich allemand a fait subir des transformations à la région. Le nombre des membres de la Société diminuera d'année en année, il n'en a pas été admis de nouveaux, en sorte que si la Société n'est en réalité pas dissoute, elle n'est cependant plus en état de poursuivre avec succès le but qu'elle s'est proposée.

Pour ces motifs, le baron von Hammerstein, président du district de Lorraine engagea le , un soussigné pour étendre la Société à toute la Lorraine allemande. En conséquence à cet appel, l'assemblée constituante se réunira le . Le projet de statuts soumis à la discussion des personnes présentes à la réunion fut adopté. La Société portera dorénavant le nom de « Société d'histoire et d'archéologie de la Lorraine - Gesellschaft für lothringische Geschichte und Altertumskunde ».

La Société connaîtra un nouvel essor grâce à l'archiviste de Metz, Georg Wolfram[2].

Objectifs

modifier

Les objectifs de la Société d’histoire et d’archéologie de la Lorraine sont de faire connaître, mettre en valeur et protéger le patrimoine et l'histoire de la Lorraine.

Composition de la Société

modifier

La Société d’histoire et d’archéologie Lorraine se décompose en sections autonomes : Metz[3], Bitche[4], Pays de la Nied[5], Sarrebourg[6], Sarreguemines[7], Forbach, Thionville et Audun-le-Tiche[8].

Présidents successifs

modifier

Notes et références

modifier
  1. « Bulletin de la Société d’archéologie et d’histoire de la Moselle », sur Gallica, 1858-1873 (consulté le ).
  2. Jean-François Thull, « Georg Wolfram, un érudit allemand au temps du Reichsland », (consulté le ).
  3. « Les actualités de la SHAL », sur shal-metz.fr (consulté le ).
  4. http://joel.beck.free.fr/shal/
  5. « PAYS DE NIED-HISTOIRE LOCALE », sur PAYS DE NIED-HISTOIRE LOCALE (consulté le ).
  6. « Société d'Histoire et d'Archéologie de Lorraine », sur shal-sarrebourg.fr (consulté le ).
  7. « Confluence », sur e-monsite.com (consulté le ).
  8. https://www.sahla.fr/

Annexes

modifier

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier