Ouvrir le menu principal

Société archéologique du Finistère

société savante
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SAF.
Société archéologique du Finistère
Cadre
Type
Domaine d'activité
Patrimoine architectural
Objectif
rechercher, étudier et décrire les monuments et objets anciens, et plus spécialement ceux du Finistère, et veiller à leur conversation ; étudier l’histoire et les sciences auxiliaires de l’histoire, les langues et littératures celtiques, et notamment le breton, les institutions, les traditions et généralement la civilisation du pays
Siège social
Pays
Langue
Organisation
Membres
1 500
Affiliation
Publication
Bulletin
Site web

Fondée en 1845, la Société archéologique du Finistère est l'une des plus anciennes de Bretagne et de France. Elle a son siège à Quimper, chef-lieu du département du Finistère.

Historique de la SociétéModifier

Le 27 mai 1845, des érudits bretons membres de l'Association Bretonne se réunissent à Quimper et créent en Finistère une section d'archéologie. Celle-ci se réunit à plusieurs reprises mais elle est dissoute par Napoléon III par arrêté du ministère de l'Intérieur du 1er avril 1859. Le baron Richard, préfet du Finistère, archéologue et bibliophile, réussit aussi à préserver les collections finistériennes de la commission d'archéologie à laquelle il appartenait. L'Empire disparu, les anciens amis se retrouvent en 1872 et la Société archéologique du Finistère renaît le 15 avril 1873, sous la présidence d'Aymar de Blois[1]. Elle n'a plus cessé depuis d'animer le vie culturelle du département.

Objectifs de la sociétéModifier

La Société archéologique du Finistère a pour but l'étude et la mise en valeur du passé proche ou lointain et des éléments du riche patrimoine architectural et archéologique présent dans le département du Finistère.

Actions de la sociétéModifier

Ses activités principales sont constituées de :

  • séances mensuelles dans les villes, grandes et petites, du Finistère où sont données des conférences sur l'art, l'histoire et l'archéologie de ce département;
  • présentation d'ouvrages récents consacrés à ces thèmes;
  • organisation à la belle saison, d'excursions permettant à ses adhérents de voir - ou de revoir, sous la conduite d'un(e) spécialiste reconnue(e) - des sites et des monuments remarquables de la région;
  • depuis 1874, publication d'un bulletin annuel intitulé : Bulletin de la Société archéologique du Finistère, comportant des articles sur les avancées de la recherche historique, archéologique et linguistique, ainsi que des comptes rendus d'ouvrages.
  • publication, sous forme de livres, de travaux inédits ou épuisés sur l'histoire du Finistère et de la Bretagne;
  • création et mise à jour d'un site web qui lui est propre.

Personnalités éminentes de la SAFModifier

Présidents de la sociétéModifier

Autres personnalités éminentes de la SAFModifier

Notes et référencesModifier

  1. René Daniel, « La Société archéologique du Finistère. Un siècle d'activités (1873-1973) », Bulletin de la Société archéologique du Finistère,‎ , p. 431-496

Liens internesModifier

Liens externesModifier