So Ouest
upright=100px
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Type
Emplacement
31 rue d'Alsace
Levallois-Perret
France
Architecte
Saguez & Partners (aménagements intérieurs)[1]
Propriétaire
Ouverture
18 octobre 2012[2]
Visiteurs par an
10 millions (prévisions)[3]
Chiffre d'affaires annuel
350 millions d'euros (prévisions)[4]
Superficie
53 000 m2[5]
Commerces
+ de 100
Stationnements
environ 1 750[7] (souterraines)[5]
Gare
Métro
Tramway
(T)(3b) Porte d'Asnières
Autobus
Site web
Coordonnées
Localisation sur la carte des Hauts-de-Seine
voir sur la carte des Hauts-de-Seine
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg

So Ouest est un centre commercial à Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine. Il a ouvert ses portes le 18 octobre 2012 et est placé à proximité de la porte d'Asnières à Paris (17e arrondissement). Ce centre commercial présente la particularité d'avoir été construit en zone urbaine, sans destruction notable de l’existant, et il possède un hypermarché entièrement souterrain (bien que d'un point de vue réglementaire (réglementation incendie), le supermarché est à rez-de-chaussée, ceci grâce à la réalisation des darses de largeur supérieure à 8 m qui permettent en cas d'incendie, l'évacuation de la clientèle et du personnel de plain pied), y compris les zones de stockage et livraison.

HistoriqueModifier

PréambuleModifier

Créé dans les années 1970, pendant le mandat de Parfait Jans, le quartier Eiffel, composé de bureaux, de logements et d'un centre commercial, accueillant notamment commerces de proximité et divers services publics voit le jour pour remplacer d'anciens bidonvilles[5]. Il est modifié et rénové dès les années 1980 sous le mandat de Patrick Balkany. La municipalité choisit de le rénover à nouveau pour proposer un cadre de consommation et un environnement adaptés aux aspirations d'une clientèle plus aisée. C'est donc pour moderniser ce quartier que la municipalité a entamé en 2006 la ZAC Eiffel[6]. Ce chantier qui comprend également la rénovation de la tour Courcellor II, voit sa réalisation s'étaler sur plusieurs années et des travaux s’achevant en 2014.

So OuestModifier

Après 350 millions d'euros d'investissements et six ans de travaux[3], ce centre commercial est inauguré le 17 octobre 2012 pour une ouverture au public le lendemain[8].

Avec une centaine de boutiques, un hypermarché, l'ouverture d'une dizaine de cafés et restaurants[6], et en 2015 l'ouverture d'un multiplexe Pathé de huit salles, So Ouest est une zone mélangeant loisirs et commerces avec des espaces verts de 17 000 m2. L'hypermarché situé sous le parc urbain propose 8 000 m2 de surface de vente (15 000 m2 au total[9] avec zone de livraison et stocks) à l'enseigne Leclerc remplace les deux anciens supermarchés Leclerc de la commune[5].

Les prévisions de fréquentations sont estimées à dix millions de visiteurs par an[1]. Pour les emplois locaux, 1 000 personnes doivent être recrutées[10],[11].

DécorationModifier

La décoration intérieure, réalisée par l'agence de design de l'architecte Olivier Saguez[12], faite de marbre, cuir, miroirs, boiseries, de mobilier design ou style Louis XV tel que le comptoir du guichet d'information[13], a pour ambition d'être « élégante et luxueuse[14] » et de « changer les codes classiques du centre commercial en créant une ambiance proche de celle d’un appartement parisien »[1], un appartement de type haussmanien[12], voire, précise Nelly Païs directrice du centre, « un grand hôtel[15] ». Des écrans de télévision sont disséminés dans l'ensemble du centre commercial afin de créer des ambiances différentes par la diffusion d'images[9] ; des diffuseurs olfactifs sont également présents à certains endroits afin de parfaire ces ambiances[14].

Développement durableModifier

So Ouest s'inscrit également dans une politique de développement durable puisque toutes les infrastructures intègrent un haut niveau technologique, permettant de répondre à des normes écologiques fortes et d'ainsi minimiser leur impact environnemental. C'est également la première fois en Europe qu'un centre commercial obtient la certification environnementale Breeam « Excellent »[5].

Quelques enseignesModifier

So Ouest comprend, le jour de son ouverture, quatre boutiques de lingerie[16] dont Aubade ou Etam lingerie, des enseignes de chaussures comme Aldo, l'italien Geox, ou Jonak, l'enseigne Claudie Pierlot ou le traiteur Dalloyau[4] qui ouvrent là leur premier magasin en centre commercial[16], ainsi qu'Original Marines, marque italienne ouvrant pour sa première boutique en France[16], Lego, dont c'est également le premier point de vente en France et qui ouvre sur une surface de 300 m2[17], Hollister & Co.[11] qui poursuit son implantation en France, les cosmétiques Marionnaud et Sephora, les enseignes d'origine espagnoles que sont Zara et Zara Home sur 1 800 m2 ainsi que sa filiale Massimo Dutti, mais aussi toujours pour l'Espagne Mango, Desigual, et les portugais Salsa Jeans et Loja do Gato Preto qui ouvre sa troisième boutique en France.

Également des enseignes avec des surfaces supérieures, principalement de prêt à porter, comme H&M sur 2 000 m2 et deux niveaux[16], Marks & Spencer qui ouvre à So Ouest son second point de vente en France, d'une surface de 6 974 m2 dont 500 m2 pour la nourriture[6], la marque japonaise UNIQLO dont c'est le troisième magasin, s'installe sur deux étages[18] et 1 700 m2 au total[3]. Un Lego Store a ouvert en 2012[19].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Anne-Sophie Damecour, « So Ouest dans la dernière ligne droite », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 17 octobre 2012)
  2. http://www.parisdepeches.fr/2-Societe/256-92_Hauts_de_Seine/2331-Levallois_Perret_nouveau_centre_commercial_octobre.html Levallois-Perret, un nouveau centre commercial en octobre
  3. a b et c « Le centre commercial So Ouest vient défier les Cassandres du commerce », sur challenges.fr, Challenges, (consulté le 17 octobre 2012)
  4. a et b [vidéo] Christian Meyze, « So Ouest, un centre commercial "haut de gamme" à Levallois-Perret (92) et un pari risqué », sur france3.fr, France Télévision, (consulté le 18 octobre 2012)
  5. a b c d et e Daniel Bicard, « Tout sur la « géographie urbaine » de So Ouest à Levallois-Perret », sur lsa-conso.fr, LSA, (consulté le 17 octobre 2012)
  6. a b c et d Alice Bosio, « So Ouest : un nouveau centre commercial chic à Levallois », sur lefigaro.fr, Le Figaroscope, (consulté le 17 octobre 2012)
  7. Marie-Caroline Bougère, « Le centre commercial So Ouest a ouvert à Levallois », sur lexpress.fr, L'Express, (consulté le 18 octobre 2012)
  8. Daniel Bricard, « Inauguration du centre So Ouest demain à Levallois pour une ouverture au public jeudi », sur lsa-conso.fr, LSA, (consulté le 17 octobre 2012)
  9. a et b Daniel Bricard, « Décor d’appartement parisien «vivant » pour le centre So Ouest de Levallois-Perret », sur lsa-conso.fr, LSA, (consulté le 17 octobre 2012)
  10. « So Ouest créera 1000 emplois », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 17 octobre 2012)
  11. a et b « So Ouest : 1000 postes pour les habitants de Levallois », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 17 octobre 2012)
  12. a et b Clotilde Briard, « So Ouest, entre centre commercial et appartement », sur lesechos.fr, Les Échos, (consulté le 17 octobre 2012)
  13. « So Ouest lance l'offensive anti-e-shopping », Challenges, no 317,‎ , p. 31 (ISSN 0751-4417)
  14. a et b Chahi Bechkri, « So Ouest, un centre-commercial décoré comme un appartement parisien », sur batiactu.com, (consulté le 17 octobre 2012)
  15. « La patronne de So-Ouest, c’est elle! », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 17 octobre 2012)
  16. a b c et d « So Ouest, nouveau temple de la mode, ouvre ses portes le 18 octobre », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 17 octobre 2012)
  17. « Lego choisit So Ouest pour son 1er concept store français », sur pointsdevente.fr, (consulté le 17 octobre 2012)
  18. « Uniqlo signe pour So-Ouest », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 17 octobre 2012)
  19. Céline Boff, « Pourquoi Lego lance ses propres boutiques en France », sur 20 minutes, (consulté le 6 avril 2016)

Lien externeModifier