Sköll

loup de la mythologie nordique

Dans la mythologie nordique, Sköll, également appelé Skoell ou Skohell ou Skøll (« Répulsion »), est un des deux loups (l'autre étant Hati « haine ») faisant partie des Managarm, fils de Fenrir et de la géante Iarnvidia, il poursuit le Soleil (Hati poursuit la Lune), placé sur des chars qui se suivent sans relâche. À la fin des temps (Ragnarök) les deux loups mangeront la lune et le soleil, les astres seront engloutis par Fenrir[1].

Far away and long ago (1920) par Willy Pogany.

OrigineModifier

Odin donna à Sól et Máni (le soleil et la lune) deux chariots afin de traverser le ciel et apporter la lumière sur le monde. Mais les deux dieux étaient très facilement distraits. Et ne pouvaient s'empêcher de s'arrêter pour contempler le monde. Leur action avait un impact sur les dieux mais aussi sur les humains car plus personne ne savait quand dormir ou rester éveillé.

Odin essaya de les menacer mais en vain car les deux dieux savaient qu'ils étaient les seuls pouvant accomplir cette mission.

Loki trouva alors la solution en demandant à Hati et Sköll (ses petits-fils) de les poursuivre et que s'ils arrivaient à les rattraper, ils pourraient les dévorer.

Sköll se mit à chasser le soleil et Hati la lune, et c'est ainsi que le cycle naturel des jours et des nuits reprit son cours normal.

Mythes similairesModifier

Cette idée se retrouve dans l'hindouisme où le démon Rahu poursuit le soleil et la lune pour les avaler. Il les attrape parfois mais, ayant été décapité par Vishnu pour avoir bu l'amrita, il ne peut causer que de brèves éclipses[1].

RéférencesModifier

  1. a et b The Poetic Edda. Ed. with transl., introd. and commentary by Ursula Dronke. Vol.2, Mythological poems. Oxford : Clarendon Press, 1997. p. 349. (ISBN 0-19-811181-9).

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier