Ouvrir le menu principal
Sinornithosaurus millenii
Description de cette image, également commentée ci-après
Dessin de Sinornithosaurus millenii.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Infra-ordre Coelurosauria
— non-classé — Maniraptora
— non-classé —  Deinonychosauria
Famille  Dromaeosauridae
Sous-famille  Microraptorinae
Genre  Sinornithosaurus

Nom binominal

 Sinornithosaurus millenii
Xu, Wu & Wang[1], 1999

Sinornithosaurus millenii est une espèce éteinte de petits dinosaures à plumes de la famille des dromæosauridés (ou droméosauridés).

C'est l'espèce type du genre Sinornithosaurus. Son nom signifie « Oiseau-lézard chinois du millénaire ».

Il a vécu en Chine au cours du Crétacé inférieur, il y a environ 125 millions d'années, soit 3 millions d'années plus tôt que Sinornithosaurus haoiana, la seule autre espèce de Sinornithosaurus. Il mesurait environ entre 1,20 et 1,80 mètre de long[2].

DécouverteModifier

 
Holotype de Sinornithosaurus millenii. On note clairement la présence de plumes autour du squelette.
 
Comparaison de l'holotype de Sinornithosaurus millenii et de NGMC 91.

Un squelette presque complet de Sinornithosaurus millenii a été découvert en 1999, en Chine, dans la formation géologique du Yixian (biote de Jehol) dans la province de Liaoning. Ses découvreurs sont Xu Xing, Wang Xiaolin et Wu Xiaochun, de l'institut de la Paléontologie et de la Paléoanthropologie des Vertébrés (IVPP) de Beijing. On avait précédemment retrouvé beaucoup d'autres dinosaures à plumes, ancêtres des oiseaux, dans cette région, comme Sinosauropteryx prima.

Le code assigné à l'holotype de Sinornithosaurus millenii a été IVPP V12811. Il a été placé dans l'institut de la Paléontologie et de la Paléoanthropologie des Vertébrés.

Un autre spécimen, parfaitement conservé, a été décrit en 2001 par Ji Qian et al. sous le nom de code NGMC 91[3]. Cet animal de plus petite taille, après beaucoup d'hésitations, est attribué depuis le début des années 2010 à l'espèce Sinornithosaurus millenii[4].

DescriptionModifier

PlumesModifier

Sinornithosaurus millenii possédait sur ses bras des plumes proches de celles des oiseaux actuels, mais, à la différence de celles-ci, ne possédait pas de barbules (branches possédant des crochets, les barbicelles, qui lient les barbes de la plume et les rendent solidaires les unes des autres), ce qui l'empêchait de décoller du sol[5]. Sur le reste de son corps, il possédait également d'autres plumes, plus semblables cette fois-ci au duvet des oiseaux actuels[5].

Crocs venimeuxModifier

Plusieurs indices, comme une denture pointue hétérodonte (dents de tailles très différentes), la présence de rainures sur leurs crocs et d'une zone de tissus mous, située au-dessus des dents pouvant correspondre à un sac à venin), font penser que les deux espèces de Sinornithosaurus pouvaient injecter du venin lors d'une morsure[6].

Position au sein des droméosauridésModifier

Cette classification a été publiée par Holtz, en 2011[2], à l'exception des microraptorinés ou microraptoriens (Phil Senter, James I. Kirkland, Donald D. DeBlieux, Scott Madsen and Natalie Toth, 2012) :

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Xing Xu, Xiao-Lin Wang et Xiao-Chun Wu, « A dromaeosaurid dinosaur with a filamentous integument from the Yixian Formation of China », Nature, vol. 401,‎ , p. 262–266 (DOI 10.1038/45769)
  2. a et b (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2011 Appendix.
  3. (en) Ji Q., Norell, M.A., Gao K.Q., Ji S.-A. and Ren, D. (2001). "The distribution of integumentary structures in a feathered dinosaur." "Nature", 410(6832): 1084-1087
  4. (en) Alan Hamilton Turner, Peter J. Makovicky et Mark Norell, « A review of dromaeosaurid systematics and paravian phylogeny », Bulletin of the American Museum of Natural History, vol. 371,‎ , p. 1–206 (lire en ligne)
  5. a et b (en) Xu, X., Zhou, Z. and Prum, R.O. (2001). "Branched integumental structures in Sinornithosaurus and the origin of feathers." Nature, 410: 200-204.
  6. (en) Gong E., Martin L. D., Burnham D. A., Falk A. R. The birdlike raptor Sinornithosaurus was venomous. Proceedings of the National Academy of Sciences, vol. 107, 2009, p. 766–768 ,[lire en ligne=https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2818910/]
  7. (en) N.R. Longrich et P.J. Currie, « A microraptorine (Dinosauria–Dromaeosauridae) from the Late Cretaceous of North America », PNAS, vol. 106, no 13,‎ , p. 5002–7 (PMID 19289829, PMCID 2664043, DOI 10.1073/pnas.0811664106, Bibcode 2009PNAS..106.5002L)

Références taxinomiquesModifier

(en) Référence Paleobiology Database : Sinornithosaurus millenii Xu et al., 1999

Voir aussiModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier